Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 11:12

 

 

Nous venons d’apprendre d’une source sûre (le nom de code : DJ) qu’il y a un mois Didier Porte a commencé la grève de la faim en soutien à Michel Onfray dans sa lutte pour être invité à dîner à l’Élysée avec François Hollande. 

Nous ne connaissons pas des idées d’Alain de Benoit et tenons les agissements de BHL pour hautement néfastes (cf. la guerre en Libye menée avec Sarkozy et ses conséquences désastreuses), mais nous préférons l’idée juste de Didier Porte à l’idée fausse de Michel Onfray, donc nous prenons la relève et à partir d‘aujourd‘hui, on se met au régime sec. Onfray à l’Élysée ! 
 

DES PRINCIPES
Pour une mystique de gauche 


Je sais disqualifiées et la mystique et la gauche auxquelles on préfère le rationalisme des universitaires et la droite des seigneurs de la jungle sous le régime desquels nous vivons. Or les discours ne gagnent rien à prétendre s’appuyer sur l’objectif, le rationnel, la vérité, la déduction, quand, travestis, ils demeurent tous fondamentalement inspirés par le viscéral. On outrepasserait le propos confiné à la politique en faisant la psychanalyse des engagements qui décident, pour tel ou tel, d’une installation radicale à droite ou à gauche - j’exclus, bien sûr, les professionnels du reniement, les renégats qui vont d’un bord à l’autre suivant que l’intérêt les conduit une fois ici, une fois là, tout autant que les centristes, cette peste de la politique qui campe à égale distance de ceux auxquels elle se vendra, pourvu qu’ils soient les plus offrants.
À ces derniers, d’ailleurs, on doit l’une des disqualifications les plus en vogue du terme de gauche. En quoi il faut voir sa vitalité ici même réaffirmée. Car si droite et gauche ne signifient plus rien, si les deux catégories sont dépassées, comme le disent ceux dont l’esprit est au maximum de ses possibilités dans le psittacisme, alors pour quelles raisons n’affirment-ils pareilles sottises que lorsque le bailleur de fonds au pouvoir est en mal d’un appui ailleurs, toujours au centre, qu’ils sont prêts à lui céder en contrepartie du seul partage des maroquins ? Le refus de la partition et du clivage entre droite et gauche est le fait des hommes de droite - ou de ceux que le seul pouvoir, pour lui-même, motive.


Michel Onfray, Politique du rebelle, Grasset & Fasquelle, 1997    
 

 

Partager cet article

commentaires

M. Anfroy 05/09/2015 10:44

Les politiques sont des ratés de l'action économico-social qui se vengent avec des idéaux platoniques!
Mieux vaut prévenir que guérir en s'investissant dans l'étude des neurosciences dont une des sous branche est la psychiatrie +;)

Ewa 19/04/2015 17:57

Cher Jean-Claude,
Je tente désespérément de sauver à tout prix le plus grand nombre d’aspects positifs et intéressants de ma période onfrayenne, cela devient de plus en plus difficile et franchement, vous ne me facilitez pas la tâche en « défendant « notre philosophe préféré de cette manière, si sérieuse et solennelle. Je vais quand même essayer de vous répondre, tant bien que mal. Et je crains qu’on ne soit pas d’accord, mais alors pas du tout d’accord. :~)

Si vous croyez que Michel Onfray dérange le pouvoir quel qu’il soit - pouvoir de la soi-disant gauche ou de la droite (vraie, fausse, extrême), si ça vous plaît de le croire (je le croyais aussi) - c’est votre droit le plus strict. Mais l’intellectuel multimillionnaire, l’invité choyé de tous les médias « mainstream «  dont les livres se trouvent sur les étals de toutes les librairies et tous les supermarchés, dérange-t-il vraiment le pouvoir ou le système capitaliste en place? J’en doute très fortement. Pour être tout à fait honnête, je trouve cela même improbable.

Selon moi, le niveau d’échanges entre Onfray et Valls ressemble, par son extrême pauvreté et le ridicule, à « la guerre des quenelles » entre Valls et Dieudonné-Soral il y a un an. Appeler Valls « crétin« , quel courage et quel argumentaire ! Si au moins notre philosophe le faisait de façon originale et pour de bonnes raisons, en lien avec la politique sécuritaire (là-dessus, les deux hommes sont parfaitement d’accord, sic) et la politique économique de la droite libérale menée par Valls. Mais non ! Le politicien n’a pas bien lu Michel Onfray, oh là là, quel crétin ! Se prêter à ce jeu débile avec tant d‘emphase et de vanité, se répéter jusqu’à l‘indigestion, se répandre dans tous les medias - tout ça pour ça !? Franchement, j’avais honte pour Onfray, à tort apparemment, car son discours plaît et lui apporte même des nouveaux « amis « . En fin de compte, c’est lui qui a raison, il maîtrise la com mille fois mieux que les gominés de ce « crétin » de Valls.

Vous avez bien lu l’extrait (choisi judicieusement par Marc) de « Politique du rebelle » au-dessous de la vidéo ? Pour la gauche mystique, contre le rationalisme des universitaires. De la viscéralité à la base de nos choix et nos engagements qu’on tente a posteriori de rationaliser, de mettre une enveloppe rationnelle sur une pulsion, un affect (c’est très freudien, ça). De la nécessité de se positionner, de choisir son camp, sinon on est la peste centriste… etc.
Vous avez remarqué que vous écriviez tout le contraire ? Où voyez-vous la pensée rationnelle et la « véracité » dans cet éloge de la mystique, de la subjectivité et de l’irrationalité viscérale ? ;~)

Concernant les idéologues, ces « convertis à la pensée irrationnelle ». Pour l’instant, je suis arrivée au douloureux constat (faux peut-être) que nous sommes tous plus ou moins idéologues : vous, moi, les gens de gauche, les gens de droite, Onfray (d’aucuns voient même en Onfray un grand idéologue).
On analyse toujours la réalité à partir des idées interconnectées et regroupées dans des « systèmes » idéologiques. Seulement, on ne voit pas nos propres idéologies, elles sont transparentes pour nous (contrairement aux idéologies des autres), car elles fondent notre façon d’être, de penser, de voir la réalité, réalité que l’on a tendance à considérer comme étant la seule vraie, réelle… Et j’ai l’impression que plus la personne est persuadée d’être libre de toute idéologie, plus elle lui fait acte d’allégeance. C’est un peu comme ce joli « spinozisme« cité souvent par Onfray : « on se croit libre parce qu’on ignore les causes qui nous déterminent ».

Si Didier Porte et Daniel Mermet avec leur petite émission diffusée désormais uniquement sur la webradio sont « les inféodés de la soi-disant gauche au pouvoir qui tentent de faire diversion », alors que dire de ce grand outsider, rebelle rejeté par le système, Michel Drucker, qui raconte ses exploits d’insoumis à un post-anarchiste extra-médiatique, et vice versa, devant un public totalement acquis, tout content et amusé ? Voyant cela, je ne savais plus s’il fallait en rire ou en pleurer. J’ai éteint mon ordi.

Quant au sens de l’humour. Je pense que votre intuition est juste, Il y a des sens de l’humour différents et il y a de l’humour auquel on ne comprends rien, auquel on n’est pas sensible, ce qui est tout à fait normal. La preuve : moi et Drucker, vous et Didier Porte. :~)

Désolée d’avoir été si bavarde et si en désaccord. Sans rancune, je l‘espère.
Carpe diem, cher Jean-Claude !

Laurent 17/04/2015 17:49

Il ne lui en faut beaucoup pour avoir "mal à la tête", à Didier Porte

serlet jean-claude 17/04/2015 13:08

une idée est juste donc vérifiable ou fausse donc contraire à la réalité quel que soit l'émetteur
le fait d'être de droite ou de gauche ne donne pas de véracité à une idée
comme d'habitude MO met les pieds dans le plat et cela dérange les idéologues autre nom des convertis à la pensée irrationnelle ( religieuse et similaire)
la soi-disant gauche au pouvoir se prend les pieds dans le tapis de la gestion étatique et ses inféodés tentent de faire diversion
ou alors c'est de l'humour auquel je n'ai rien compris

Ewa 16/04/2015 19:11

Merci pour génial PD, cher DJ.
« Je manifeste toujours seul « (-e) et tout le monde s’en fiche. :~)

DJ 16/04/2015 16:26

"Qu’on soit de droite ou de gauche, on est hémiplégique." P.D.
http://www.desproges.fr/obsession/artiste-degage

Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos