Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 17:05

 

conf panorama2-copie-1

 

 

Nous avons fait une overdose de psychanalyse, Freud, madame Roudinesco, complexe d’Œdipe… C’est peut-être aussi votre cas. Néanmoins on aurait bien aimé participer au débat entre Michel Onfray et Boris Cyrulnik que nous apprécions énormément. * Cette conférence-débat sur le thème "Critique et défense de la psychanalyse" a eu lieu à Ollioules (près de Toulon) le 8 avril 2011. Voilà des relations et des impressions du témoin de cette rencontre.

_______________


acyrulnik3.jpg

"La conférence a débuté avec l’exposition du point de vue de Boris Cyrulnik, qui a travers l’histoire de l’évolution de la psychanalyse, a démontré sa nécessité. Cette « science » comme la qualifiait Freud, a permis de traiter des patients qui auraient été quelque temps auparavant considérés comme des « dégénérés mentaux au cerveau amoindri ». Pour lui, comprendre et soigner ne vont pas de pair, et si c’est parfois la psychanalyse en elle-même qui soigne, il faut savoir s’en contenter. La présence de l’autre (le psychothérapeute), est une information tranquillisante et permet au patient de se faire une meilleure représentation de lui- même. En science, il n’y a pas de travail parfait, et si seulement 10% de résultats sont fiables, cela suffit pour faire évoluer la science. Pour Boris Cyrulnik  il y a "différents courants de psychanalyse les « intégristes de la psychanalyse, adorateurs de Freud », les usurpateurs, et ceux qui s’en servent comme d’un outil culturel pour aider, et il s’inscrit dans cette dernière lignée."

 

acyrulnik6

"Michel Onfray a ensuite exposé son point de vue résolument anti –freudien. Pour lui « Freud était un égocentrique misogyne, machiste et homophobe qui a imposé ses théories comme les seules acceptables, créant un intellectuel collectif qui par exemple, aujourd’hui encore, impose à tous les parents de se poser la question du complexe d’Oedipe ».

Pour lui « la psychanalyse est une réponse aux problèmes du psychanalyste lui-même, et il reproche à Freud d’en avoir fait une vérité universelle et de l’avoir imposée comme la seule acceptable. Pour Freud, soit on est d’accord et il a raison, soit on est contre et donc il a encore plus raison, puisque cela indique que l’on refoule ! »

Pour Michel Onfray « Freud est une aventure littéraire et rien de plus, on présente son œuvre comme une « science guérissante » alors qu’elle n’est pas une science, et qu’elle ne guérit pas »."

 

acyrulnik8

"Le débat qui suivit fut passionnant. Michel Onfray prônant le retour du dialogue et l’apprentissage des vraies valeurs de la vie pour aider les autres, comme le faisaient les grands philosophes de la Grèce antique en exposant leurs idées sur la place publique, permettant à chacun d’aborder des sujets essentiels comme la mort, la souffrance, l’amour, la vieillesse… Boris Cyrulnik, pour sa part, rappellant que « certaines vérités sont plus faciles à dire à des inconnus, et que la place du psychothérapeute est donc essentielle pour libérer la parole, et que les nombreux témoignages de personnes ayant été « sauvées » par la psychanalyse est une preuve de sa nécessité dans une société organisée comme la notre ».

 La conférence s’est terminée par une discussion à même le podium avec les nombreux « fans » qui avaient fait le déplacement et qui souhaitaient dédicacer leurs livres, certains achetés le soir même auprès de la librairie Ollioulaise l’Arbre aux Livres présente au gymnase lors de cette soirée."


_____________________________

 

 

 

"La grande leçon de L’Homme neuronal (de Jean-Pierre Changeux)? La matière neuronale est une cire vierge au moment de sa constitution fœtale : on découvrira donc dans l’inconscient ce qui s’y sera trouvé mis de façon ontogénétique, individuelle et singulière - aucune trace de ce qui, comme chez Freud, s’y trouverait par la grâce phylogénétique. L’inconscient freudien est a priori : son essence précède son existence; l’inconscient non freudien est a posteriori : son existence précède son essence.

Cette différence est majeure. Dans le premier cas, quel que soit l’individu, on finit toujours par y découvrir ce que Freud (plus que la phylogenèse…) y aura mis; dans le second, on décèle seulement ce qu’un trajet existentiel a permis d’y mettre. Puisque l’inconscient freudien c’est l’inconscient de Freud, on y voit toujours sans surprise ce qui hantait le docteur viennois - mais l’inconscient de chacun se moque de celui de Freud. D’où la nécessité d’une psychanalyse non freudienne."

Michel Onfray, Apostille au Crépuscule, Grasset 2010, p.190  

Ewa  

Partager cet article

commentaires

serlet jean-claude 14/09/2014 23:58


bonne nuit ..


avant de me coucher je tiens à vous (Ewa & Anonyme) remercier  pour m'avoir fait découvrir le site d'Odile Fillod  ... bigrement intéressant tant par sa démarche que pour les sujets
traités.


Pour la déception , chère Ewa , je rappelle ce que disait (pardon pour l'à-peu-près du propos mémorisant plus le fond que la forme) Montaigne " Avant que de jauger un homme attendez qu'il soit
mort " et de déception en déception il faut rebondir, sans se laisser désespérer, pour continuer d'avancer sur le chemin de l'inaccessible étoile qu'est la Vérité.


Bien à vous


CARPE DIEM

serlet jean-claude 14/09/2014 22:40


bonsopir


un livre terminé il y a peu et qui m'a ouvert l'esprit bien plus que ce que je considère comme le "bla-bla freudien" sur cette partie de mon être qui échappe à ma conscience :
http://www.amazon.fr/LHomme-subconscient-Yves-AGID/dp/2221115333/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1410726685&sr=8-1&keywords=agid


 les neurobiologistes ont une approche scientifique de la conscience (Damasio Edelman Changeux ....)et avouent l'immensité du territoire à explorer


voilà  ma petite contribution à ce débat


carpe diem ... en toute conscience

Ewa 14/09/2014 13:35


Quelle synchronicité ! :~) 


Je connais très bien l’excellent site d’Odile Fillod que vous citez en référence. J’ai lu tous ses articles brillantissimes et tous les commentaires passionnants. J’ai méthodiquement consacré à cela plusieurs soirées essayant d’en saisir le maximum (je n’ai pas la formation
scientifique, donc d’innombrables éléments m’ont assurément échappé).  


J’ai même préparé un billet concernant l’une des conférences d’Odile Fillod, mais je l’ai laissé en friche dans les brouillons d’over blog, car mon ami et moi, nous avons pensé (peut-être à tort)
que le sujet était trop pointu et n’intéresserait pas les lecteurs de notre site « onfrayen «. 


Oui, j’ai changé mon regard sur Boris Cyrulnik que j’ai un peu lu, écouté et beaucoup aimé. Ce qui m’intéressait surtout chez lui, c’est son approche éthique et son attitude à l’égard des
animaux, et puis, sa voix douce, son calme, son humour et sa bonhomie rassurante du grand-père y ont aussi été pour quelque chose. Mais, je ne suis pas à une déception près... 


En tout cas, merci pour votre commentaire, Anonyme. Revenez quand vous voulez. :~) 

anonyme 14/09/2014 10:52


Il semble que BC ment beaucoup, lui aussi, comme celui qu'il appelle "papa Freud", ou au minimum, comme le Grand Rabbin forcé de démissioner, qu'il prend ses aises avec la réalité :


http://allodoxia.blog.lemonde.fr/tag/boris-cyrulnik/

sylviedebiga 01/08/2013 18:15


cyrulnik cite "de nombreux temoignages de personnes par la psychanalyse" je serai curieuse de savoir où on peut trouver ces temoignages? etudes statistiques? sociologiques? onfray écrit que freud
etait un philosophe moi je le voit plus comme un gourou et les psychanalystes comme des adeptes! l'inconscient il faut y croire comme l'ame pour les religieux...la resilience de cyrulnik? oui
mais dans les materiaux composites...encore un plagiat ou une interprétation symbolique comme l'horoscope.

marc 13/07/2013 13:31


un rappel pour ceux qui n’ont pas encore écouté le débat cyrulnik / onfray


voir l’article plus haut 

Frédéric 22/09/2011 15:04



Le CD de la conférence vient de paraitre : 


http://www.lalibrairiesonore.com/catalogue/philosophie/onfray-cyrulnik.html



"le plaisir d'exister"/monica 23/04/2011 08:51



Yorick,


Michel Onfray a dû "quitté" ses parents dès l'âge de dix ans.


Il voyage dans le monde entier.


Il a renoué avec ses parents à l'âge adulte.


Si vous lisiez ses livres, vous le sauriez. On ne sait rien de Michel Onfray si l'on ne le lit pas.


Quand je vois des commentaires aussi absurdes que le vôtre, je me demande toujours pourquoi je m'évertue à y répondre car je sais que c'est en vain avec des gens comme vous.



Yorick 23/04/2011 02:43






Lorsqu’on sait que Michel Onfray n’a jamais vraiment quitté le village de son enfance, qu’il est resté englué plus d'un demi-siècle entre papa
et maman, qu’il ressasse cette enfance à longueur de livres et de films (le dernier documentaire sur France 5 revenant une fois encore sur les sempiternels épisodes de cette enfance), qu’il vit
avec une femme plus âgée que lui et qu’il n’a pas d’enfants, on est droit de se demander si sa critique du “complexe d’Oedipe” est vraiment fondée. Permettez-moi d’en douter. Quant à la
psychanalyse post-freudienne qu’il appelle de ses voeux, elle fait plutôt penser à un couteau sans lame auquel il manque le manche, pour citer Lichtenberg, un des auteurs préférés de
Freud.



"le plaisir d'exister"/monica 21/04/2011 12:41



J'apprécie aussi beaucoup l'éthologue Cyrulnik.


Michel Onfray a fait un travail remarquable en désacralisant Freud dont l'inconscient effectivement n'est pas celui de tout le monde.


Maintenant, il faut passer à autre chose de nettement plus indispensable : la psychanalyse post freudienne.



Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos