Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 00:05

 

640px-Origin-of-the-World

 

      On vous propose deux émissions sur France Culture qui racontent et décryptent de façon inédite le célèbre tableau de Gustave Courbet "L'Origine du monde". (1866, Musée d'Orsay)

  • Les Nouveaux chemins de la connaissance de Raphaël Enthoven, le 14.01.2011, (59min). Les invités : Michèle Haddad - historienne de l'art et spécialiste de Courbet; Thomas Schlesser - docteur en histoire de l'art, enseignant à l'Ecole du Louvre; Jackie Pigeaud - professeur émérite à l'université de Nantes 
  • [Ce lien n‘est plus valable. Vous avez enregistré cette émission et vous voudriez la partager avec nous? Alors vous pouvez nous contacter via « Contacter le blogueur » ou poster un commentaire, tout simplement.]  
  • Conférences d'hiver, l'émission enregistrée le 17.10.2010 (1h07). Les invités : Catherine Millet - écrivaine; Laurence des Cars - conservatrice à l’Agence France-Muséums, commissaire scientifique de la rétrospective Courbet aux Galeries nationales du Grand Palais (décembre 2007); Jean-Jacques Lebel - artiste. 

____________________

 

Nous vous invitons à revoir le documentaire diffusé sur Arte, réalisé par Jean-Paul Fardier. Il retrace l’histoire récambolesque de "L’Origine du monde", les changements successifs de propriétaires de la toile (Khalil-Bey - diplomate turc, le baron François de Hatvany - peintre hongrois, Lacan et sa femme Sylvia, et enfin le Musée d’Orsay), ainsi que l’évolution de l’image de la femme fassonée par les arts plastiques et le cinéma. On découvre le tableau longtemps caché aux regards du monde, dissimulé derrière les rideaux dans les cabinets privés, l’œuvre considérée comme « scandaleuse » encore aujourd’hui (censurée sur Facebook). Étonnant, ce n’est pourtant qu’une représentation réaliste du sexe féminin… 

 

 

________________________

____________

"Aimer les femmes, aimer nos vagins, les connaître et les toucher, se familiariser avec ce que nous sommes et avec ce dont nous avons besoin. Arriver à nous satisfaire nous-mêmes, apprendre à nos amants à nous satisfaire, être présentes dans nos vagins, parler d'eux à haute voix, parler de leur appétit et de leur souffrance, de leur solitude et de leur humour, faire qu'ils soient bien visibles pour qu'on ne puisse plus impunément les saccager dans l'ombre, et pour que ce qui est notre clef de voûte, notre épicentre, notre essence, notre rêve ne soit pas plus longtemps brimé, mutilé, paralysé, brisé, invisible ou honteux."


"Si notre vagin pouvait parler, en deux mots qu'est-ce qu'il dirait ?


Doucement - C'est toi ? - J'ai faimA table - Je veux - Miam, miam - Oh, ouiii

Recommence - Non, par là - Lèche-moi - Reste à la maison - Bon choix

 Essaye encore - Encore, s'il te plaît - Prends-moi dans tes bras - Jouons

 N'arrête pas - Encore, encore - Encore, s'il te plaît -Tu te souviens de moi ?

 Viens, rentre - Pas encore - Waouh, maman - Oui, oui - Câline-moi

 Entrez à vos risques et périls - Oh, mon DieuMerci mon Dieu - Je suis là - Allons-y

Trouve-moi - Merci - Bonjour - Trop dur - N'abondonne pas - Tom ! Où est Brian ?

 C'est mieux - Oui, là. Là. Comme ça." 


(Eve Ensler, Les Monologues du vagin)  

 


Ewa - Marc 

Partager cet article

commentaires

Ewa 19/02/2012 17:45


J’ai ajouté le documentaire sur l’histoire de L’Origine du monde il y a quelques jours et… j’ai oublié de vous en parler. Je me rattrape aujourd’hui. Bon visionnage! 

juliette 19/02/2011 02:21



Encore du Léo Ferré:


[...]


Ma musique te prend les reins alors tu viens


Ta dune je la vois je la sens qui m'ensable


Avec ce va-et-vient de ta mer qui s'en va


Qui s'en va et revient mieux que l'imaginable


Ta source tu le sais ne s'imagine pas


Et tu fais de ma bouche un complice estuaire


Et tes baisers mouillés dérivant de ton cygne


Ne se retourneront jamais pour voir la terre


Ta source s'est perdue au fond de ma poitrine


[...]


Ta Source


 


Tiré du petit livre de Frédéric Pierret, Coquelicots & autres puits d'Amour. Ed. KUBIK, où l'Origine du monde est décliné graphiquement de mille manières (parfois pas très convaincantes) et
illustré de poèmes de tous temps.


"Une chair absolument habitée par Eros", dit l'intro du bouquin



Isis 19/02/2011 01:21



C'est dans le vagin de la femme que la semence de l'homme est déposée, c'est aussi là que l'étincelle de vit vient se loger, parce qu''il faut bien qu'il y ait une étincelle de vie à insuffler au
futur foetus. Sans le vagin et l'utérus de la femme il n'y aurait pas de naissance, donc pas d'humanité.



Ewa 18/02/2011 22:33



Je constate que la toile de Courbet fait le même effet sur le blog qu’au musée d’Orsay. Moi aussi, comme l’un des invités des
émissions sur France Culture, j‘ai observé les réactions des gens devant ce petit tableau au musée (je suis habituée , j’y passe mes matinées dominicales en
guise de la messe).  Les visiteurs l’évitent, sont gênés, font semblant de ne pas le remarquer, hésitent à rester plus longtemps pour le regarder. Pourquoi? Mystère…


 


L’interprétation d’Isis de L’Origine du monde pose un petit problème, à mon avis. Si on suit son raisonnement, l’homme, ne possédant malheureusement pas de vagin, n’a pas de
"l’univers à l’intérieur de lui". C’est un peu embêtant. Quoique, en contournant  le problème… Non, je n’ose même pas l'imaginer. ;~)


 


Le sens de L’Origine du monde le plus souvent évoqué, le plus évident, pris au premier degré - c’est la maternité. Le sexe de la femme - un
lieu de naissance d’un être, d’un autre monde, de l’humanité toute entière.


 


Dans cet article, nous sommes allés exprès dans le sens : le vagin - une source du plaisir et de la "revendication" d’identité féminine et féministe (il
n’appartient qu’aux femmes et rien qu’à elles, et fait partie intégrante de ce qu‘elles sont). Cette vision ( très éloignée des intentions du peintre) s’est presque imposée à moi "au contact" de
ce sexe bien visible, en gros plan, qui était toujours honteusement caché dans l’art "noble" et vulgairement exposé comme une marchandise dans la pornographie, avec ce mélange de dégoût, mépris
et de fascination et désir.


 


Je voudrais néanmoins attirer votre attention sur les propos de Michèle Haddad dans l’émission de R. Enthoven (le premier lien) que je trouve particulièrement intéressants et pertinents. Cela
concerne, entre autres, le sens métaphorique de L’Origine du monde qui représente la force créatrice d’artiste-démiurge qui crée son propre
univers. De ce point de vue, le tableau de Courbet serait son autoportrait…, et il est plutôt mignon, ce barbu. ;~)


 


Mais, ce n’est pas tout. Ce tableau constitue la fin du réalisme et de la peinture figurative (d’après M. Haddad, Courbet est le dernier qui rivalise encore avec la photographie) et en même temps
- le début du nouvel art ( l’impressionnisme, l’art abstrait). Et là, je vois l’analogie avec l’univers de Klein : toute origine n’est "qu’un commencement
précédé d’un autre commencement."  "Dès lors, les origines ne constituent pas l’amont premier, mais, à rebours du (bon) sens des mots, se posent plutôt en ultime aval : elles achèvent
quelque chose." (E.Klein, Discours sur l’origine de l’Univers).


 


PS. Voir aussi : La Divine et l’Impure - le nu au XIXe de Michèle Haddad, aux Éditions du Jaguar, (ça date un peu, paru en 1992).



isis 16/02/2011 16:54



J'ai pensé il y a très longtemps déjà (toujours mon questionnement sur l'univers) que l'origine du monde pourrait se  trouver dans le vagin de la femme parce que dans mon
raisonnement habituel l'univers est à l'intérieur de nous. J'ai été agréablement surprise et facinée de découvrir il y a peu ce tableau sur deux autres blogs, ce qui a conforté cette
pensée abracadabrante. Bon ne riez pas ;)



marc 14/02/2011 13:45



ah bah voila ! c'est fait


merci bises



constance 14/02/2011 13:02



Mon petit chou d'amour, tu n'as plus qu'à l'insérer (je n'y arrive pas) : http://www.franceculture.com/player?p=reecoute-3647781#reecoute-3647781 Bises



marc 14/02/2011 11:37



le premier lien " les nouveaux chemins de la connaissance" ne fonctionne plus et il etait encore valable hier


je pense que le delai est depasse (un mois ?) alors y a peut-etre quelqu’un qui a podcaste l’emission ?



Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos