Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 08:25

 

Trois jours avant les épreuves du baccalauréat, les futurs bacheliers, absorbés par les dernières révisions, ainsi que les anciens, fort nostalgiques, seront peut-être intéressés par les vidéos du site le web pédagogique qui propose quelques sujets-corrigés du bac de philo 2011.

  3. L'art est-il moins nécessaire que la science ?

Par professeure Laurence Hansen-Love.




SCIENCE
  • « Du latin scientia, dérivé de scire, "savoir".
  • Sens large : Synonyme de savoir en général, et même d’habilité technique .
  • Chez les Grecs (épistêmê) : Connaissance à la fois éminente (c’est un savoir supérieur), universelle (elle s’oppose aux opinions particulières) et théorique (elle diffère des savoir-faire pratiques) : la philosophie est cette science suprême.
  • Chez les Modernes : Connaissance scientifique positive (la science expérimentale), qui repose sur des critères précis de vérification permettant une objectivité des résultats. »
art-et-science-labo-transp.gif


ART
  • « Le terme art (ars en latin traduit le mot grec techné) désigne  aussi bien la technique, le savoir-faire, que la création artistique, la recherche du beau. S’ajoutant ou se substituant à la nature, l’art peut aussi s’entendre dans le sens quelquefois péjoratif d’artifice. »
  • « Le sentiment esthétique est le critère du beau dans l’esthétique kantienne ; la contemplation désintéressée du beau naturel ou du beau artistique procure une satisfaction irréductible au simple agrément, et pour laquelle le sujet requiert l’assentiment d’autrui (esthétique), sans pouvoir exiger cet assentiment au nom d’une démonstration logique. »
  • « Pour Nietzsche, […] l’œuvre d’art est le témoin de la lucidité dont l’homme est capable, lucidité qui se traduit par le désir de réaffirmer la vie par-delà l’absurdité et la douleur du monde. Elle est l’illusion joyeuse qui permet de vivre quand même. Cette illustration salutaire prend la forme de l’éternel retour : l’art est une attitude, toujours nécessaire, vis-à-vis d’une réalité que n’améliore aucun progrès.»
  • « Les sciences humaines, en particulier la sociologie et la psychanalyse, lorsqu’elles expliquent la création  par des déterminismes sociaux ou affectifs, privent par là même la subjectivité de sa liberté souveraine dans le jugement esthétique. Si la création relève des pulsions, dans quelles conditions peut-elle être l’objet d’une reconnaissance universelle ? Si le sentiment du beau est déterminé au fond par des conventions sociales, peut-il avoir une véritable légitimité ? 
  • «Il faut rappeler que la beauté artistique ne s’est jamais identifiée à la séduction, sauf à en avoir une conception réductrice, et qu’elle est une incitation à penser.»
science et art AnonymeFlamandAllgoriedelartetdelasc[21]
Anonyme Flamand, Allégorie de l'art et de la science, 1622-1627

Ce tableau allégorique a été peint pour le marchand allemand Pietro Linder, peut-être par Jan Bruegel le jeune, à partir d’une idée de Muzio Oddin le dernier représentant de l’école de mathématique d’Urbino. C’est un important document iconographique sur le rapport entre les arts et les sciences. La Peinture est représentée en jeune fille endormie entre les bras du Dessin, un vieux sage qui veille sur les arts et les sciences mathématiques. Les sciences mathématiques sont symbolisées par une extraordinaire quantité d’instruments disposés sur une table, à côté de schémas cosmologiques et de médailles.  
Source : Enigme-Art  
___________________

[Les extraits de La philosophie de A à Z, sous la direction de Laurence Hansen-Love, Éditions Hatier, 2011]


Suffit-il d'expliquer le corps pour comprendre l'esprit ?



Partager cet article

commentaires

clovis simard 16/12/2013 21:07


L'ART ET CHAMPS ÉLECTRIQUE ET MAGNÉTIQUE.fermaton.over-blog.com

clovis simard 15/12/2013 22:31


PRÉMONITION DU NOYAU DES
ATOMES/DALI.fermaton.over-blog.com

Ewa 08/09/2012 21:36


Une internaute m’a envoyé un courriel (il y a déjà une semaine!) en me posant les questions suivantes : 


Question subsidiaire : comment interprétez-vous le tableau
représentant les allégories des arts et sciences ? diriez-vous que les uns l'emportent sur les autres ? quelles preuves d'égalité identifier ? pourquoi la peinture est-elle endormie ? pourquoi
est-ce le Dessin qui veille ? une preuve de complémentarité ? 


Le caractère de ces questions et la façon de les formuler m’ont fait penser que la personne qui les a posées a déjà un peu réfléchi aux réponses et avait certainement sa petite idée sur le sujet.
Ce serait intéressant de la partager avec nous tous. Quant à moi, en parfaite dilettante, je ne peux que me livrer à quelques « réflexions » sans importance, rien de plus. Mais peut-être, cela
incitera nos visiteurs beaucoup plus compétents à nous en dire davantage. 


 


Pourquoi est-ce le Dessin qui veille? Peut-être, parce qu’il représente le réel, le conscient, la lucidité, et le vieil homme - l’expérience et la sagesse?  Le dessin constitue la base des
sciences et des arts, surtout dans l’esprit du XVIIe siècle, donc il veille sur les deux? 


 


Pourquoi la Peinture est-elle endormie? Peut-être, parce qu’elle symbolise l’irréel, l‘inconscient, le rêve, le songe (des notions et des motifs si chers au style baroque), et la jeune femme - la
beauté, la fragilité, l’insouciance, l’imagination propres à l’art? 


 


Une preuve de complémentarité? Probablement, si l’un veille, l’autre dort. :~) Mais, en premier lieu, il m’est venu à l’esprit une autre sorte de complémentarité : les arts plastiques
se nourrissent de l’apport des sciences. Par exemple, les règles du nombre d’or défini à l’origine en géométrie étaient respectées dans l’architecture et la sculpture grecques ; on a essayé
d’expliquer la beauté «absolue» par une harmonie mathématique ; l’étude des proportions du corps humain de Léonard de Vinci (« L’homme de Vitruve« ) s’appuie sur des fractions de nombres
entiers ; la découverte des principes de la perspective linéaire ou géométrique par Brunelleschi dans l’Italie du quattrocento qui s’est propagée rapidement à toute la peinture de la
Renaissance, s’appuie sur le système mathématique (« lignes parallèles se rencontrent à l’infini« ) ; les découvertes en chimie rendent possibles de nouvelles techniques en peinture,
l’utilisation de nouveaux pigments…, etc. Il reste la question : la science s’inspire-t-elle de l’art?


 


Les preuves d’égalité? L’égalité quantitative, peut-être. Mais vous avez remarqué que de nombreux instruments symbolisant la science se trouvaient à la droite de Dessin, comme à la droite de
Dieu? Dans la symbolique occidentale, c’est le côté honorifique, masculin, de raison, d’action. Les œuvres d’art se situent plutôt à sa gauche -  « côté cœur« , féminin, passif.


Quoi qu’il en soit, c’est l’art qui a retenu toute mon attention : les détails et les éléments d’architecture d‘intérieur que l’on retrouve plus souvent, et pour cause, chez les peintres du Nord
; les jeux de perspectives, l’art du jardin, au fond, derrière cette loggia qui, peut-être, n’est qu’une illusion, un joli trompe-l’œil ; les sculptures, caractéristiques de l’art baroque, de
petits Cupidons joufflus prêts à passer à l’action et toucher en plein coeur Art et Science ; et surtout, le tableau représentant l’artiste dans son atelier, le sujet fréquent au XVIIe siècle,
présent dans « L’art de la peinture » de Vermeer, « Les Ménines » de Vélasquez, « Le peintre dans son atelier » et « Peintre dans
son atelier peignant le portrait d’un couple » de Rembrandt, pour ne citer que les plus connus.


Maintenant, sur la table sont disposés …. :~)


 


Les uns l'emportent sur les autres? Sur ce tableau, il semble régner un certain équilibre. Mais comment ça se présente aujourd’hui, au XXIe siècle, pour chacun de nous individuellement? Est-ce
l‘art ou la science qui emporte? Laurence Hansen-Love donne quelques pistes intéressantes dans la petite vidéo au début de l’article. 


 

Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos