Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 23:30

 

 

Du 28 juillet au 29 août 2014 (du lundi au vendredi, de 11h à 12h) France Culture diffuse les conférences de Michel Onfray données en 2013-2014 dans le cadre de l’UP de Caen :

Contre-histoire de la philosophie - 12e année,

« La pensée post-nazie : Hannah Arendt, Hans Jonas, Günther Anders »

 

__________________

 

2/ LES PHILOSOPHES AU SERVICE DES DICTATURES - 29.07.2014

 

 

  • Écoutez les conférences en direct sur le player ci-dessus (11h-12h)
  • Les players de la réécoute seront successivement  intégrés sur ce blog selon les conditions définies par France Culture qui les met en partage 
  • Vous pouvez également PODCASTER les conférences sur le site de l’émission, les archiver, prêter à vos amis, emprunter dans les médiathèques...
  • Chers internautes, n’oublions pas que les conférences à l’Up de Caen sont constamment présentées comme GRATUITES ! Ne les achetons donc  pas ! Ne remplissons pas les poches de Frémeaux & Associés ! Ne soyons pas des CON-SOMMATEURS !  

 


SYNOPSIS

1./ LA PASSION DES INTELLECTUELS POUR LES DICTATURES

a) Arendt fut une républicaine libertaire   • Dans un siècle :   • Qui a exécré la chose publique conçue sur le principe de la délibération démocratique   • Qui a récusé l’exercice de la liberté d’esprit contre la pensée dogmatique

b) Les philosophes du XXème :   • Rarement républicains, rarement libertaires    • Légitiment le totalitarisme de droite et de gauche   • Haïssent les régimes républicains, méprisent les démocraties   • Insultent les figures éprises de démocratie

c) Née en 1906, morte en 1975, Hannah Arendt a traversé le siècle   • Nombre d’intellectuels ont cautionné : - Le fascisme - Le bolchevisme - Le national-socialisme - Vichy - Le maoïsme.


2./ LES PHILOSOPHES HITLERIENS

Heidegger 1955

 

a) Heidegger    

Carl Schmitt

 

b) Carl Schmidt, universitaire   • Catholique nationaliste   • Juriste opposé au parlementarisme, à la démocratie, au pluralisme   • Défenseur de l’Etat total   • Partisan d’un système présidentiel fort   • D’un pouvoir fort, autoritaire, appuyé sur le plébiscite et l’armée    La dictature (1921)    Théologie politique (1922)    Théorie de la constitution (1928)   • Adhère au part nazi le même jour que Heidegger : 1er mai 1933   • Elabore la théorie constitutionnelle du Führerstaadt et du national-socialisme    • Dans des articles dont Le Führer protège le droit ;

 

ernst-junger

c) Ernest Jünger    L’anarque, concept d’après-guerre : Eumeswill (1977)   • Logique d’esthète exilé de l’intérieur    • Quant à soi aristocratique sur le principe stirnérien    • Antisémite avant-guerre   • Élogieux d’Hitler dès 1925   • Ses œuvres utilisées par le régime nazi pour enseigner la force, la virilité, l’énergie, l’hygiène de la guerre   • Réécrit après guerre ses romans fascistes publiés chez des éditeurs à croix gammée    Leur donne une tournure esthétisante

 

cioran.jpgd) Cioran   • Hitler dans la conscience allemande dans Vremes en juillet 1934   • « Il n’y a pas d’homme politique dans le monde d’aujourd’hui qui m’inspire plus de sympathie et d’admiration que Hitler »    « Le mérite de Hitler est d’avoir su anéantir l’esprit critique de toute une nation »   • « Hitler a versé une passion de feu dans les luttes politiques et dynamisé avec un souffle messianique un ensemble de valeurs qui avaient été réduites par le rationalisme démocratique à l’état de platitudes et de trivialités. Nous avons tous besoin de mystique, parce que nous sommes fatigués de tant de prétendues vérités qui ne produisent pas de feu ».   • D’autres textes avec : antisémitisme, éloge de Doriot   • Arrive en France début 1941   • Selon un ancien légionnaire, Faust Bradesco, Cioran fut « pendant l’Occupation sympathisant des pro-gardistes les plus exaltés de Paris » (Patrice Bollon, Cioran l’hérétique, p.126).


3./ LES PHILOSOPHES VICHYSTES

jean_guitton.jpg

a) Jean Guitton :   • 1942 : Fondements de la communauté française, préfacé par Pétain, dédicataire de l’ouvrage.   • Pétain lui écrit : « Votre œuvre est une expression fidèle des principes qui dirigent mon action et vous en avez composé une parfaite synthèse ».   • Prisonnier au Stalag IV. D, écrit un Journal de captivité   • Publié en 1943 dans l’hebdomadaire pétainiste Demain   • Déplore dans ce livre les tentatives d’évasion de certains   • Fait partie du Cercle Pétain dans son stalag   • Dans les années 80, Jean Guitton devient le philosophe préféré de François Mitterrand   • Jean Guitton évite un procès à son ancien élève catholique et monarchiste, Louis Althusser, qui a étranglé sa femme.

 

mounier.jpg

b) Emmanuel Mounier :   • Philosophe personnaliste chrétien   • Elève de Guitton   • Eloge de la défaite de Juin 40 : elle sonne la fin des bourgeois et des épiciers   • Fin 40 : se réjouit du régime de Vichy   • Septembre : rédige un rapport sur les Mouvements de Jeunesse transmis à Vichy :   • Y célèbre le peuple sain et les vertus du nouveau régime   • Editorial d’Esprit, novembre 1940 :   • Revendique l’antériorité théorique du programme spirituel et moral de Vichy   • Célèbre le chef, la nation, la discipline, l’Etat   • Critique des gaullistes de Londres   • Fin 1941, comprend son erreur…

 

clavel.jpgc) Maurice Clavel :   • Cothurne de Pierre Boutang à l’ENS   • Royaliste, antisémite, maurassien   • Boutang l’invite à Vichy, Maurice Clavel l’y rejoint   • Éloge du Maréchal qui va relever la France    • Travaille à un projet de Déclaration des devoirs des citoyens   • Dit sa fierté de voir certaines de ses idées reprises par Pétain dans son Discours aux ouvriers du 1er mars 1941   • S’engage dans les Compagnons de France qui recueille des jeunes qu’il prépare aux Chantiers de Jeunesse   • Devient chef   • Publie des articles dans métier de chef   • Fait l’éloge du chef, de la discipline, de l’obéissance, de l’inégalité, de l’autorité, de la fidélité   • Été 43 : part avec un passeport de Vichy pour enseigner à l’Institut Français de Madrid franquiste   • Printemps 1944, devient gaulliste et résistant   • En mai 68 devient gauchiste,   • Idole des Nouveaux Philosophes – Foucault, BHL, Glucskmann, etc

 

AVT_Maurice-Blanchot_885.jpegd) Maurice Blanchot :   • Collabore à des journaux d’extrême-droite dès 1931   • Antiparlementariste, antisémite, haine de la démocratie   • Pendant l’Occupation, entre 16 avril 1941 et août 1944 :   • Travaille au Journal des débats, revue vichyste, maréchaliste, de plus en plus prohitlérienne   • Dans certains articles : appelle à la guerre civile   • A l’exécution des responsables de l’avilissement du pays   • Salarié de Jeune France, une association de Vichy qui amène les jeunes à la révolution nationale.   • A la Libération : devient communiste   • Puis gauchiste par la suite   • Référence de Levinas, Derrida, Lacoue-Labarthe, Nancy

 

Ricoeur.jpge) Paul Ricoeur :   • Prisonnier des allemands    • Participe au cercle Pétain, donne des conférences : - Le risque - La jeunesse et le sens du service social   • 1941 : un prisonnier, Jean Rivain, prend des notes   • Eloge de l’Etat fort,   • D’une culture dirigée,   • De la propagande d’Etat,   • De la culture réservée à une élite sociale,   • De la nécessité d’encadrer la culture populaire   • Et de faire de celle-ci : - Un instrument d’orientation de l’opinion, - D’éducation virile pour faire le pendant aux valeurs d’intelligence, - De l’enthousiasme pour lutter contre le caractère dissolvant de l’esprit critique.   • Dans d’autres conférences : - Eloge des valeurs féodales en relation avec une mystique nationale, - De l’obéissance comme vertu idéale pour les jeunes   • Ricoeur dénonce le danger des philosophies qui rompent avec la vie.   • Après le débarquement des allés en Afrique du nord fin 42 et Stalingrad début 43   • Les ardeurs pétainistes disparaissent   • Tout le monde devient résistant ou gaulliste…   • Cf. Mitterrand (qui avait la francisque), Duras (qui distribuait le papier sous Vichy et le refusait aux Juifs et aux communistes) créent un réseau de résistance   • Cf. Sartre & Beauvoir   • Cf. Alain   • Cf. Berl, « la terre elle ne ment pas »   • Cf. Jean Grenier.


4./ LES PHILOSOPHES AVEC LENINE ET STALINE

a) Soutenir Hitler & Pétain passe légitimement pour un péché mortel   • Mais pas soutenir Lénine, Staline, Mao, Castro, Pol-Pot, péché véniel, erreur de jeunesse

b) D’un côté : mal absolu à cause des fins de l’Etat racial aryen millénaire   • De l’autre : mal relatif en vue des fins d’une bonne société communiste.

c) Tuer au nom de Mein Kampf est illégitime   • Tuer au nom du Capital ne l’est pas

d) Un lycée Rebatet en France est impensable   • Mais pas un lycée Aragon – auteur d’une Ode au Guépéou (1931)

e) L’usage de la torture, de la violence, de la brutalité, du mensonge, du camp de concentration, de l’Etat policier, de la peine de mort pour raison politique, de la dénonciation, de la police politique, du régime totalitaire, du meurtre d’enfants ne sont pas mauvais en soi, mais relativement aux fins.

f) Nombre incroyable de soutiens aux dictateurs marxistes-léninistes…   • Quelques noms :  1) Avant-hier, défense des camps soviétiques :  - Sartre, Beauvoir, Merleau-Ponty, Kojève , etc   2) Hier, aux côtés des maoïstes :  - André Glucskmann, Bernard-Henri Lévy, Christian Jambet, Guy Lardreau, Jacques Rancière, Pierre Victor dit Benny Lévy, etc   3) Aujourd’hui :  - Alain Badiou, défenseur de Pol-Pot (Kampuchéa vaincra, Le Monde, 17.01.1979), de Mao et de Staline (Le XX° siècle), Slavoj Zizek…

*

sartre beauvoir

a) Sartre, Beauvoir :   • Apolitiques avant-guerre : vacances en Italie 1933 avec billets fascistes   • Opportunistes pendant l’Occupation : Comoedia (1941, 1943, 1944), Radio-Vichy (1944)   • Défenseurs de tous les tyrans d’après guerre, pourvu qu’ils soient de gauche   • Soutien de l’URSS :   • Les communistes et la paix (articles entre 1952-1954),   • Impressions de Jean-Paul Sartre sur son voyage en URSS (1954)   • La Chine de Mao, La grande marche, Beauvoir (1957)   • Le Cuba de Castro, 16 articles Ouragan sur le sucre ( 1960)   • La Corée de Kim Il-sung, Entretiens avec Gerassi

 

Maurice-Merleau-Ponty1.jpegb) Maurice-Merleau Ponty :   • Pierre Michel, Une si douce occupation : le portrait de Pétain   • 1947 : Humanisme et terreur, défend les procès de Moscou   • 1950 : défend les camps avec Sartre dans Les jours de notre mort, repris dans Signes   • 1955 : Les aventures de la liberté, MMP fustige l’ultra-bolchevisme de Sartre

 

kojeve-alexandre

c) Alexandre Kojève :   • Gourou hégélien dans le Paris d’avant-guerre   • Entre 1933 et 1939 : Lacan & Bataille, Caillois & Aron, Paulhan & Klossowski, Jean Wahl & Levinas, Leiris & Koyré, Merleau-Ponty & Breton, Queneau & Eric Weil, Hyppolite, etc   • 1942 : Analyse de l’autorité du Maréchal   • Remarques sur la révolution nationale   • Espère que son travail contribuera à de nouvelles recherches permettant « de proposer une idée révolutionnaire (nationale) à la France de 1942 » (L’autorité, 197).   • Après guerre, se dit « la conscience de Staline » (Marco Filioni, Le philosophe du dimanche. La vie et la pensée d’Alexandre Kojève, 26).



5./ LES PHILOSOPHES AVEC MAO

AVT_Andre-Glucksmann_5924.jpeg

a) Glucskmann, Stratégie et révolution en France 1968   • 1er juillet 1968 : Mai 68 « fait de la France le centre de gravité du continent, une des clés du monde ».   • Après Mai, devient maoïste.   • Participe à un Comité de Base pour l’abolition du salariat et la destruction de l’université   • Il a 30 ans, déjà maître assistant…   • Fantasme de la Résistance…   • Organisent des réunions clandestines, souvent avec Sartre   • Se contentent d’écrire dans d’éphémères journaux :   • Révolution culturelle   • La cause du peuple   • J’accuse, dont André Glucskmann devient le directeur   • Lorsque la police perquisitionne chez Michèle Manceaux qui travaille à J’accuse et au Nouvel observateur, André Glucskmann dit :    « C’est dommage qu’elle n’ait pas été tabassée. On aurait pu en faire une affaire »   • André Glucskmann devient un opposant farouche à toute la gauche,   • Y compris mitterrandienne : La bêtise (1985)   • En 2007 appelle à voter Sarkozy…

 

BHL-et-finkelkraut--Custom---2-.JPGb) Finkielkraut et BHL effectuent « un bout de chemin avec la gauche prolétarienne » : Christophe Bourseiller, Les maoïstes français. La folle histoire des gardes rouges français (162).   • Comme nombre d’intellectuels gauchistes d’après Mai, Finkielkraut légitime les relations sexuelles des adultes avec des mineurs   • Deviennent ensuite de farouches anticommunistes et antimarxistes   • La biographie officielle de BHL se contente de parler d’Althusser comme d’un maître…   • Finkielkraut, BHL et Benny Lévy, ex Pierre Victor, se retrouvent dans le messianisme juif : - La vérité révolutionnaire d’hier était dans la révolution spirituelle juive d’aujourd’hui   • Ceux qui appelaient à détruire hier l’université sont devenus des herméneutes scrupuleux du texte juif aux études lévinassiennes   • Mais ils n’ont pas changé…

 

Alain-Badiou_Ibo_Sipa.jpg

c) Alain Badiou :   • L’un des 4 fondateurs de l’UCF (ML) (union des communistes de France (marxisteléniniste)).    « Mais le seul véritable chef (autoproclamé) est Alain Badiou qui enseigne à l’université de Vincennes », Bourseiller (398).   • Revendique la pureté révolutionnaire et idéologique   • Contre le populisme de Geismar, July et quelques autres   • Rassemblement de révolutionnaires élitistes , pas plus de 80   • Séparent étudiants sans diplômes et universitaires   • Slogans : « Glorifions la Chine et l’Albanie, bases rouges de la révolution mondiale »   • Réunion dans une salle du Lutetia…   • Les maoïstes de Tel Quel :   • Sollers, Henric, Scarpetta défendent l’assassinat des 11 athlètes israéliens par les palestiniens le 5 septembre 1972 aux JO de Berlin (plutôt de Munich - marc).

 

slavoj-zizek1.jpg

d) Zizek   • 18 octobre 2008, pour La fabrique, réédition d’un texte de Mao, De la pratique et de la contradiction :   • Préface de Badiou : « Mao, dont il est à la mode de dire le plus de mal possible, reste une grande figure marxiste révolutionnaire »   • A ce panthéon-là, Badiou ajoute : Robespierre, Lénine et Staline.   • Lettre à Zizek : « Les descendants contre-révolutionnaires de nos « nouveaux philosophes » vont hurler, comme ils le font déjà, qu’avec Badiou tu fais la paire des partisans attardés, mais quand même dangereux, d’un communisme sépulcral. Quel autre sens pourrait bien avoir, pour ces chiens de garde de la nouvelle génération, de seulement parler de Mao ? ».

*

• Nous en sommes là…


BIBLIOGRAPHIE :

• Jeannine Verdès-Leroux, Au service du parti. Le PC, les intellectuels et la culture (1944-1956), Fayard.

• Jeannine Verdès-Leroux, Le réveil des somnambules. Le PC, les intellectuels et la culture (1944-1956), Fayard.

• Jeannine Verdès-Leroux, La lune et le caudillo. Le rêve des intellectuels et le régime cubain (1959-1971), Fayard.

• Gilbert Joseph,  Une si douce occupation… Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre (1940-1944), Albin Michel.

• Christophe Bourseiller,  Les maoïstes. La folle histoire des gardes rouges français, Seuil.

• Guy Hocquenghem, Lettres ouvertes à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary, Agone.

• Jean Birnbaum, Les maoccidents. Un conservatisme à la française, Stock.

• Michel Vanoosthuyse, Fascisme et littérature pure : la fabrique d’Ernst Jünger, Agone.

• Patrice Bollon, Cioran l’hérétique, Gallimard .

• Raymond Aron, L’opium des intellectuels, Agora éd. Calmann Lévy

• Raymond Aron, Le spectateur engagé, Presse Pocket

 

 


 

Réactions 

 

"Il s’agissait pour notre philosophe radiophonique de dénoncer tous les penseurs du vingtième siècle qui ont commis le péché mortel d’écrire des textes, articles, essais, voire traités, affichant des convictions antisémites ou, à tout le moins, des complaisances pour les tenants patentés de l’antisémitisme officiel. Et notre professeur de vertu de faire observer qu’aucun d’entre eux n’avait été excommunié quand on s’était aperçu que l’antisémitisme de salon ou de convenance pouvait avoir des conséquences dramatiques sur la bonne conscience des peuples… enfin de ceux qui avaient survécu à la Shoa. Puis Onfray stigmatisait tous ceux, souvent les mêmes, qui s’étaient rendus coupables de connivence voire de collaboration avec le régime soviétique et par extension avec tous les despotismes.

La démarche était salutaire. Etait-elle fondée ? Le réquisitoire était évidemment accablant. [...]

Les autres démentiront, hausseront les épaules et diront que M. Onfray ferait bien de balayer devant sa porte. Car ils trouveront certainement que lui aussi, dans la masse énorme de ses publications et de ses déclarations, a forcément donné quelque bâton pour se faire battre. Ou bien ils allègueront qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Enfin, qu’il faut replacer chaque chose dans son contexte et chaque courant de pensée dans son époque. [...]

... si Michel Onfray parlait un peu plus lentement, si dans la respiration de son discours, il laissait passer un peu moins d’autorité et un peu de doute sur ses convictions, un peu plus d’indulgence dans ses critiques, une douceur de ton qui tempérerait l’acuité de ses acerbes observations, ses pertinentes remarques ressembleraient moins à un torrent d’imprécations et n’en auraient que plus de portée. Les imperfections de la forme trahissent si souvent les insuffisances du fond !"


Partager cet article

Published by marc et l'esprit d'ewa - dans Onfray sur le feu des conférences
commenter cet article

commentaires

jean-ckaude serlet 30/07/2014 10:09


Salutaire !!!


Merci !!


A quand une rétrospective sur les philosophes qui ont vu clair et dénoncé kes égarements de leurs pairs ?


Pour certains ce fut au péril de leur vie !!

Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos