Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 00:51

 

Michel Onfray - invité dans "Complément d'enquête" de Benoit Duquesne sur France 2 (le 29.11.2010). Le thème de l'émission : " Devins, guérisseurs, gourous, le retour des charlatans ?" Entre deux reportages (sur le satanisme et ... le bracelet "magique" à la mode), Onfray essaye de répondre à la question : pourquoi le besoin d'irrationnel et de croyances de toutes sortes est-il toujours si fort dans la société d'aujourd'hui ?

 

 

"Je ressens une compassion pour l'abusé doublée d'une violente colère contre ceux qui les trompent avec constance. Pas de haine pour l'agenouillé, mais une certitude de ne jamais pactiser avec ceux qui les invitent à cette position humiliante et les y entretiennent. Qui pourrait mépriser des victimes ? Et comment ne pas combattre leurs bourreaux ?"

Michel Onfray, Traité d'athéologie.

Ewa

Partager cet article

commentaires

Isis 08/01/2011 21:35



Après avoir visionné cette vidéo, je suis restée songeuse. MO a encore surfé sur le sujet des croyances diverses.  POur ce qui est de l'irrationnel il n'a aucune expérience la dessus, Il n'a
pas fait d'enquête, il n'a rien vécu, aussi je ne comprends pas comment il peut en parler. La science comme  la philosophie sont incapables d'expliquer certains phénomènes. Un jour peut
être aura t-on la réponse mais pour obtenir cette réponse il faudrait commencer à ne pas nier l'existence de certaines choses et certains faits. MO devrait faire une séance de spiritisme
avec des vrais initiés et non des charlatans, discuter voire interroger des personnes confrontées à l'irrationnel et cela depuis l'enfance, c 'est pas les exemples  qui manquent.
Il ne croit pas aux extra terrestres, mais si on réléchit bien, l'être humain ne peut être le seul être vivant existant dans l'univers, la  terre est visitée depuis la nuit des temps par
d'autres races, ce n'est qu'une évidence. Il devrait lire l'article dont voici le lien :" l'affaire Montauk ". Il y a bien d'autres liens intéressants dignent d'êtres lus. Il ne 
faut pas se cantonner à la philosophie seule pour connaître notre monde, car il recèle de très grands mystères que l'homme est encore loin de soupçonner. MO enferme sur ses idées
personnelles, idées qui n'ont pas été creusées à fond.



constance 04/12/2010 14:47



"Entre amour et amitié il n'y a qu'un lit de différence". La plupart du temps c'est le lit qui gache l'histoire d'amitié. Là aussi, nous sommes ainsi faits. Il faut l'avoir vécu une fois pour
apprendre, "nous sommes toujours des animaux" (MO, Apostille).


 


Vous êtes libertine, c'est ainsi que devrait se concevoir la sexualité, faire l'amour seulement quand on en a envie, céder à une pulsion, laisser l'autre nous faire jouir. Ce n'est pas Nietzsche
qui disait que le concubinage a été corrompu par le mariage ? Le concubinage d'aujourd'hui étant le mariage d'avant, bien entendu.



Monica 04/12/2010 09:01



La définition de l'amour par Henri :


http://www.youtube.com/watch?v=cEN3TCa1Bxo


Prenez soin de vous, je vous embrasse



Monica 04/12/2010 08:58



Bonjour, mes amis,


Une des définitions d'un monde étrange et hostile, donnée par Henri :


http://www.youtube.com/watch?v=OZIvrvl8gRo



Monica 03/12/2010 19:00



Cher Bruno,


Difficile de parler d'amour avec moi, Bruno ?... Vous avez parlé d'amour si délicieusement que je crains à mon tour de vous décevoir.


Marc, vous êtes un poète, je n'en doutais pas.. Soyez romantique, tendre, amoureux toujours ainsi ; votre amoureuse sera folle de vous.


L'amour, pour moi, est un continent, un monde, un univers étrange, hostile, captivant, inouï, magnifique. Je ne le vis pas au quotidien ; il m'échappe, me fuit, me rattrape, je n'aurai jamais
fini de le découvrir.


Ainsi que vous-même, Burno, j'aime les gens qui aiment les gens, mais lorsque je ne suis pas la seule à être aimée, je souffre, je doute, je suis malade. J'ai trouvé le remède à cette
maladie : je suis libertine car j'aime les hommes, et ainsi, ils me le rendent bien.


Je vous aime tous les deux, et vous embrasse.



constance 03/12/2010 13:50



Malheur, Bruno, pourquoi vouliez-vous effacer un message comme le votre, si sincère ! Et puis, je vous promets que je ne suis personne d'autre ici que Constance.


Croire en l'amour, Marc et vous avez le même avis, l'amour ça se vit, les attentions, la sincérité que l'on peut voir dans un regard ou au contraire se protéger en ne l'accordant pas, ce regard.
Je suis sincère, je l'ai toujours été avec chaque personne que j'ai aimée, l'intérêt que l'on se porte à travers ce blog est le même que l'on se porterait si nous pouvions nous rencontrer "en
chair et en os". Pourquoi donc s'en priver ? Ce n'est pas parce que nous nous écrivons que ce n'est pas sincère. Je crois dans le destin, le hasard qui nous met sur le chemin d'une rencontre. Le
destin finit toujours par nous rattraper.


 


Marc, mon petit diable de chéri, ne dit-on pas "tout vient à point à qui sait attendre" ?


 


Monica, vous êtes trop gentille envers moi, j'ai dépassé l'âge d'être une princesse mais je suis restée une petite fille, toujours touchée à vif sans pour autant me laisser sombrer dans le
gouffre où certains voudraient nous plonger. Je crois que c'est l'amour qui nous sauve, quoi qu'on en dise. N'est-ce pas Luc Ferry qui vient de sortir sa révolution de l'amour ? Si me vient
l'envie de le lire, nous vous ferons un petit article dessus, il sera intéressant de confronter nos avis.   



marc 03/12/2010 12:07



je pense comme bruno qu’on n’a pas a croire en amour


on l’a vit ou pas il est en nous ou pas


mais pour parler d’amour surtout si bien que serlet


alors la vous me demandez trop monica


je suis betement amoureux en ce moment


mais je tourne toujours tout en derision


pour pas paraitre ridicule trop romantique et nian nian


surtout que de l’autre cote


la mefiance prudence ironie mise a distance 


et les pirouettes d’humour des qu’on parle des choses serieuses


mais bon je fais avec ou peut-etre « inconsciemment » je suis attire par ça


bon j’arrete ça devient un message code


 



bruno 03/12/2010 00:52



Ah là là ! Chère Monica ! Difficile de parler d'amour avec vous, vous êtes constituée de 100% de ca, et je pense que je vous arrive à la cheville.


Bon, je vais essayer d'être sincère. J'aime les gens qui aiment les gens. Je ne crois pas en l'amour (je sais qu'il existe, je le vis au quotidien) ; pour moi, l'amour, ca commence par un regard,
une attention,  par exemple un message pour moi-tout-seul dans ce blog. Par exemple, vous, Monica, ou Constance, ou Ewa - et qu'importe si peut être l'une d'entre vous à modifié son prénom
pour faire-croire-que - lorsque je vois un message de votre part qui m'est addressé, et bien je vibre. Ce n'est pas de l'amour évidemment, mais c'est quelque chose de chaud qui fait du bien. Bon
ceci dit, j'ai les pieds sur terre et une vie à mener !! Je ne sais pas si l'amour platonique s'applique à moi, mais peut-être que ca pourrait commencer comme ca.


Je m'apercois de la platitude de mes propos ! Mais ca fait une demi-heure que je planche sur mon message, je n'ai pas envie de l'effacer !


A bientot,


Bruno



Monica 02/12/2010 19:22



Et celui-là, je l'adore : http://www.youtube.com/watch?v=w4dN7R4mT-U


Allez, j'arrête, j'abuse, donc j'arrête.


Bonne soirée à vous



Monica 02/12/2010 19:15



Un aperçu du tango argentin qui invite à l'amour, non ? : http://www.youtube.com/watch?v=9VdGL8pezHU


Qu'en pensez-vous Marc, Bruno ?


Parlez-nous un peu de vos amours ; Serlet a bien voulu nous confier son bonheur d'aimer... j'espérais un peu plus de confidences de votre part... ou plutôt, dites nous ce que vous
pensez de l'amour. 


Croire en l'amour, n'est-ce pas une croyance bénéfique ?


Allez, du courage, messieurs,


Bien à vous



Monica 02/12/2010 18:11



Oui, chère Constance, nous ne sommes pas de la même génération ; Henri Tachan appartient à la mienne. Si vous faites mieux connaissance avec cet auteur compositeur, vous vous apercevrez qu'il n
'est pas si "amusant" que cela. Il jongle avec l'humour, l'amour, la vie avec l'élégance d'un poète insoumis. Ses textes sont parfois profonds, parfois très légers (quoique...)... C'est un grand
monsieur qui ne se prend pas au sérieux.


Je veux bien changer de rôle avec vous car, vous avez raison, je vous verrais plutôt dans le rôle d'une princesse. Vous l'êtes en tout cas pour nous tous ici... et si nous transformions notre
pièces de théâtre "Il faut sauver Sigmund" en comédie musicale ? Nous pourrions, vous, moi, Epipicure, Ewa, et les autres jeunes femmes de ce blog prendre le rôle de muses dansantes (de
préférence le tango argentin), invitant le docteur rufo à jouir de l'existence à la manière de qui vous savez.


Je vous embrasse



constance 02/12/2010 09:53



Cher Serlet, vous parlez de façon si touchante du deuil qui vous frappe. Le deuil est une étape nécessaire pour continuer sa route. Aujourd'hui, il est incongru d'être triste, il faut "passer à
autre chose". Je ne suis pas d'accord avec cela. 


 


Cher Bruno, nous vous pardonnons vos déplacements qui nous privent de vos commentaires.


 


Chère Monica, les gens heureux n'ont rien à raconter, n'est-ce pas ? Depuis toujours c'est la tristesse qui est propédeutique à la création et au génie. Je dois m'y résoudre.


Vous m'amusez toujours autant avec votre Henri Tachan (que je ne connaissais pas) et votre imagination quant à une pièce de théâtre fantasque. Je veux bien jouer la femme du psy et la mère d'Ewa,
mais question maturité, je ne suis pas sûre que cela conviendrait. Bonne journée à vous aussi et à bientôt.



Constance 02/12/2010 09:42



Merci Helena pour l'info sur ce philosophe, Oscar Brenifier http://www.brenifier.com/index.html. Cela a l'air tout à fait intéressant, ce sont
les initiatives comme cela qui permettront de populariser la philosophie.



Monica 02/12/2010 06:49



Zut, lui aussi, que j'adore, il voulait coucher avec maman :


http://www.youtube.com/watch?v=6nWDT5-2dvg



Monica 02/12/2010 06:24



Ah, très cher Bruno, vous aurez du pain sur la planche car n'oubliez pas le pédopsy ! vous aurez à jouer ce rôle-là aussi puisque trucmachinchose et le docteur pédopsy c'est le même ... le
personnage principal de la pièce que nous pourrions intituler "Il faut sauver Sigmund".


Epipicure, vous ne réagissez pas, et je ne pense qu'à vous aussi, sans oser vous entrâiner dans ce délire...Venez avec nous, cette oeuvre ne serait pas un chef  sans vous !


Marc vous ne voulez plus entendre parler de psychanalyse ? Comme je vous comprends ! mais je pensais humblement que nous pourrions avoir notre mot à dire, nous aussi, dans le déboulonnage de
Sigmund ludiquement parlant ; cela passerait peut-être mieux chez les docteurs ès-sciences psy français... et puis quelle rigolade, vous voyez le tableau ?


Bonne journée, je vous embrasse tous.



bruno 02/12/2010 00:14



Très chère Monica,


J'ai failli bouder, mais vous avez récupéré la situation...


Ceci dit, je serais bien incapable de me donner un rôle ; peut-etre le baron von truc-machin-chose, parce qu'il n'a pas grand chose à faire (du moins si je me rappelle bien).


Bonne soirée,


Bruno



marc 01/12/2010 22:25



monica


pour moi des qu’ewa pince pour moi ça me va et je suis partant


mais vous n’en avez pas marre de psy et leurs histoires a dormir debout ?


 



Monica 01/12/2010 19:37



Bruno, le troisième hédoniste, je ne vous ai pas oublié. Vous étiez dans mes pensées. Je connais votre humour, donnez vous un rôle, si vous le voulez bien.


Comme ça, juste pour jouer !


Bise


 


 



Monica 01/12/2010 19:33



Chère Ewa,


Vous pensez bien que n'était qu'une boutade. L'idée m'est venue car il me semblait que nous avions déjà certains bons comédiens sur ce blog, au talent certainement bien caché...


Marc, vous n'avez pas répondu à mon espièglerie.Cela peut devenir sérieux si vous avez des talents d'auteur. Tenez, par exemple, je vous donne le scénario : Je veux bien jouer Candide,
l'adolescente amoureuse de son pédopsy. Constance serait la femme du psy et la mère d'Ewa qui en pincerait pour Marc, un autre ado déboussolé à la recherche de son père (Serlet pourrait
faire l'affaire, il est adorable).


Vous remarquerez qu'à part le quatuor et les trois autres hédonistes, je n'ai nommé personne pour ne pas froisser les susceptibilités, et en espérant que Rose, Héléna et, bien d'autres encore se
joignent à nous.


Merci pour votre attention.


Je vous embrasse



Ewa 01/12/2010 15:53



Bonjour Helena,


Si vous regardez attentivement les commentaires, c’est aussi le cas de Constance, Epipicure et Marc.


Peut-être, parce que parfois on a envie de représenter notre blog (« caractère gras »), et parfois, uniquement nous-mêmes (« caractère normal »).


 


Je vous remercie encore une fois d'avoir corrigé notre erreur concernant le prix Renaudot.



Ewa 01/12/2010 15:47



Monica, vous seriez notre metteur en scène?



Monica 01/12/2010 12:53



Marc,


Et si on montait une pièce de théâtre, tous ensemble, de préférence non tragique...


Dites moi, qu'en pensez-vous ?


Bien à vous


 



marc 01/12/2010 12:46



chere ewa


vous savez tres bien que je ferai n’importe quoi pour vous 


surtout quand c’est si gentiment demande


affectueusement


 



Monica 01/12/2010 12:19



Chère Constance,


Bonjour à vous.


..."les chants les plus désespérés sont les chants les plus beaux"...


Chacun sait ici qu'hédonisme se conjuge bien avec lucidité... et que la vie est tragique. Donc, si possible..."la conscience ayant été donnée à l'homme pour transformer la tragédie de la vie en
comédie" (Démocrite),  tâchons de faire en sorte de rendre la vie la plus réjouissante possible... même avec des chants tristes, mais si beaux...


Bonne journée



Helena 01/12/2010 12:12



Bonjour Ewa,


Toute petite question : pourquoi votre nom apparait parfois en caractère gras et parfois en caractère "normal" ?



Ewa 01/12/2010 11:50



Bonjour Monsieur Marc,


Je vous en supplie, n’effacez pas tous les messages de Mademoiselle Candice, nom de Dieu! C’est si simple d’effacer… C’est ma faute , j’étais injuste envers elle. Je ne sais pas ce qu’il m’a
pris, vous savez, je suis si malheureuse, ça doit être pour ça. J’espère  qu’elle me pardonnera un jour.


Merci de m’avoir écouté.


Cordialement,



Helena 01/12/2010 10:42



Question philo enfants, j'adore... je vous conseille tous les livres d'Oscar Brenifer, il en a fait sur différents thèmes. Il pose des questions plutôt que d'y répondre donc cela laisse l'horizon
ouvert. Je lis même les astrapi (journal pour 7 ans) pour voir ses pages philos que je photocopie, une vrai fan depuis quelques années ! C'est très intelligement fait.



bruno 30/11/2010 23:39



Ciao Constance,


J'étais en déplacement, d'où le retard à l'allumage...Excellente idée, les livres de philo pour enfants, je suis preneur.


A bientot,



constance 30/11/2010 22:03



Monica, Serlet (il ne manque que Bruno) je suis ravie de vous retrouver .


Michel Onfray dit qu'il n'y a pas d'éducation à la philosophie. Pour tous ceux qui ont des enfants à gâter pour Noël, pensez aux livres. J'en ai deux à vous conseiller, que j'ai moi-même testés
avec des groupes d'enfants et qui sont formidables : "Les goûters philo" aux éditions Milan et "Les philo-fables" chez Albin Michel.


 


Monica, cette chanson est magnifique mais si triste. Je vous embrasse, à bientôt



Monica 30/11/2010 18:40



Cher quatuor,


j'aime partager avec vous tous ce que j'aime :


http://www.youtube.com/watch?v=XRN54e0Jkws


A bientôt



épipicure 30/11/2010 18:26



cher Serlet,


heureuse de vous savoir de retour avec nous! j'aime votre commentaire: monter le peuple vers la philo, plutôt que de la mettre sur le trottoir (ou le comptoir)


très bonne journée



Monica 30/11/2010 17:49



Cher Ewa,


Votre blog me plaît, J'aime Michel Onfay, le reste importe peu.


La bêtise est humaine. Elle ne me gêne pas, elle ne m'amuse pas, elle me laisse indifférente, quand il s'agit des autres. Seule ma propre bêtise - je suis humaine - me dérange ; c'est pourquoi,
j'ai recours à la philosophie.


Je vous embrasse et suis heureuse d'être votre "soeur".



serlet 30/11/2010 17:36



M O est un vrai philosophe : il ne prêche pas ; il t'amène et t'oblige à réfléchir plus loin que le bout du comptoir du bistrot où tu tentes de refaire le monde


Il t'oblige à argumenter et ta profession de foi n'est plus qu'un vaseux verbiage ne pouvant plus suffire à étayer les pouvoirs en place qui voudraient bien y rester  !!!


Lire M O c'est comme lire Spinoza ou Damasio : les mondes de certitudes s'écroulent.


Carpe Diem



Candice 30/11/2010 17:30



Monsieur Marc,


Vous êtes témoin que c'est quelqu'un de VOTRE blog qui continue d'agresser en m'appelant "cancandix" alors que je m'appelle Candice comme j'ai essayé vainement de le prouver il y a 4 jours... ouf
!


ah ? et là vous n'effacez pas le message d'Ewa...  comme c'est bizarre ? Quand on fait partie du blog on peut donc agresser l'autre, encore et toujours ???


De mon côté je n'ai injurié personne et vous seriez d'ailleurs bien incapable de dire où. Je n'ai fait que me défendre contre le fait qu'on me prenait pour quelqu'un d'autre, pôvr petite sotte
que je suis, ouille.


Je prends une autre identité... et vous effacez... mais quand il y a 4 jours une autre personne ici usurpe une identité pour m'injuriez où faire croire que je suis quelqu'un d'autre... ho ?!...
vous n'effacez pas les messages...  serait ce donc parce que... non !?


effacez, effacez donc tous mes messages, allons donc effacez, effacez... c'est si simple d'effacez. De mon côté, je ne vous salue pas.


 


 


 


 


 



marc 30/11/2010 16:22



@ cancandix


chaque usurpation d'identite decouverte par nous


et le langage grossier et ordurier


vont etre supprimer


bonne journee


 



Ewa 30/11/2010 13:04



Je croyais que vous avez disparu à cause de Cancandixx, mais heureusement, vous êtes toujours là, « ma soeur« ! Pour le covoiturage, il faut voir le site d’Onfray (en liens sur notre blog).
Bises!



Monica 30/11/2010 12:35



Je dirai même plus : commen ne pas avoir envie de le lire, de le relire... de l'écouter au cours de ses conférences.


A ce propos, je suis partante pour aller à CAEN si le covoiturage marche dans ma région.


A bientôt


Je vous embrasse les amis



Monica 30/11/2010 12:31



Je rajouterai : comment ne pas l'aimer !



Monica 30/11/2010 12:21



Formidable philosophe !


Merci quatuor



Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos