Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 11:10

 

Du 25 juillet au 26 août 2011, France Culture diffuse les conférences de Michel Onfray données en 2010-2011 dans le cadre de l’UP de Caen :

Contre-histoire de la philosophie - 9e année - Le freudisme hérétique : Otto Gross, Wilhelm Reich et Erich Fromm

___________


13/ UNE POLITIQUE DE LA LIBIDO - 10.08.2011

france culture podcasts onfray

 "Michel Onfray reprend le concept de l'orgasme étiudié par Freud ainsi que ses réflexions sur les aspects psychologiques de l'acte sexuel, et en quoi celui-ci intervent dans l'inconscient"

 

Cliquez sur le logo (le podcast pour ceux qui naviguent avec Google) 

 ou  ici (pour ceux qui préfèrent d'autres navigateurs)


conf fr c wilhelm-reich-brian-forrest

SYNOPSIS :

1./ UNE POLITIQUE DE LA LIBIDO 

a) 15 juillet 1927, grèves ouvrières à Vienne :  · La veille on a acquitté des militants d’extrême droite  · Ils avaient tiré sur une foule socio-démocrate  · Et tué 1 ouvrier, 1 enfant de 8 ans et blessé un autre de 6.

b) Reich interrompt son analyse, libère son patient, se rend sur place.  · Incendie des archives et du palais de justice,  · Feu de la police et de l’armée,  · Reich se cache pour éviter les balles.  · Le soir : près de 100 morts, près de 1000 blessés,  · Les combats continuent dans certains faubourgs.

c) Quelques jours plus tard, Reich rend visite à Freud en villégiature.  · Freud avoue ne pas comprendre cette insurrection  · Ni le militantisme de Reich avec son ambulatorium.

d) Reich : la cause des névroses, c’est le mode de vie capitaliste.  · Le divan individuel ne suffit pas.

e) En 1952 Reich écrit :  · « J’avais tiré les conclusions sociales de sa théorie de la libido. Aux yeux de Freud c’était la dernière chose à faire »  · Puis : « En forgeant vers 1930 le terme de Révolution sexuelle, j’avais en vue le changement fondamental consistant à remplacer l’actuel mépris de la vie et de l’amour par une mise en oeuvre rationnelle favorable à la vie et au bonheur de la fonction sexuelle du genre humain ».  · Conclut que la thérapie individuelle ne sert à rien :  · Sinon à gagner de l’argent.


2./ UN MILITANT COMMUNISTE

a) Lecture du Capital en 1927.  · Le soir du 15 juillet, s’inscrit au Secours Ouvrier (Le secours d’urgence du PC autrichien).  · Estime que les socio-démocrates trahissent les ouvriers :  · Prend sa carte au PC.

b) Au contact de ses camarades découvre l’étendue de la misère.  · Pendant ce temps, Freud rédige un texte sur L’humour pour le Congrès d’Innsbruck prévu en septembre.

c) Reich a 30 ans : milite au sens classique :  · Réunions, collages, cotisations, tracts, meetings, tribune.  · Donne de l’argent,  · Participe à des batailles rangées avec les forces de l’ordre.  · Printemps 1928, achète un camion.

d) Avec un pédiatre et un gynécologue : · Informent et distribuent des préservatifs.

e) Janvier 1929 :  · La Société Socialiste pour l’Information et la Recherche Sexuelle ouvre 6 centres.

f) Freud finit Malaise dans la civilisation et critique l’illusion communiste.

· Reich visite l’URSS avec sa femme.

· Enthousiasmé par la révolution des moeurs :  1. abolition de la famille ;  2. légalisation de l’avortement ;  3. éducation sexuelle ;  4. prévention des naissances ;  5. distribution de contraceptifs à grande échelle ;  6. libéralisation du divorce ;  7. suppression de la répression sexuelle ;  8. multiplication des centres assimilables aux plannings familiaux ;  9. promulgation de l’amour libre ;  10. décriminalisation de l’homosexualité.

g) Importance de Lénine pour « l’économie sexuelle »  · Dans La lutte sexuelle des jeunes :  · Cite Lénine échangeant avec Clara Zetkine :  · « Le communisme ne doit pas apporter l’ascèse mais la joie de vivre, la vigueur et également une vision amoureuse comblée »  · Or Lénine est mort depuis 5 ans lorsque Reich visite l’URSS que dirige Staline.  · Reich s’élève contre l’idée propagée par l’Allemagne qu’il dit fausse que « Staline est un dictateur sanglant tenant sous sa domination la population ouvrière à l'aide d’un knout »…


3./ UNE PÉDAGOGIE NON AUTORITAIRE

a) Dans La révolution sexuelle :  · Rapporte l’expérience du jardin d’enfants de Vera Schmidt.  · Psychanalyste marxiste,  · A publié en 1924 son expérience avec ce jardin créé en 1921 :  · Éducation psychanalytique en Russie soviétique.

b) Reich souscrit :  · Nécessité d’éduquer au plus tôt :  1. dans le sens de la vie  2. et de la sexualité libre et épanouie.

c) Une trentaine d’enfants (de cadres – Reich oublie de le dire…)  · Pas d’ordre, mais des explications ;  · Pas de punitions : les éducateurs n’ont pas le droit d’élever le ton ;  · Pas de jugement de l’enfant, mais de son travail ;  · Pas de démonstrations d’affection avec eux ;  · Adaptation de l’environnement aux enfants :  · Et non l’inverse ;  · Meubles à leurs dimensions.

d) Éducation des éducateurs quant à l’économie libidinale.  · Trop souvent leurs névroses contaminent les enfants  · Les adultes règlent leurs problèmes avec les enfants

e) Pas de contrainte au pot avant 2 ans  · Éviter la constitution d’un caractère anal

f) On laisse les enfants courir, danser, sauter.  · Le libre exercice de leurs pulsions infantiles les prépare à devenir créateurs.

g) Liberté de leur sexualité entre eux  · Adultes exclus

h) Pas de criminalisation de la masturbation

i) Réponse à toutes leurs questions sexuelles

j) Fin de l’expérience :  · Rumeurs de pédophilie.  · L’Association Psychanalytique Internationale condamnait cette expérience  · Les bolcheviques affirment que la sexualité détourne de la révolution  · Malgré le soutien de la femme de Lénine, le jardin ferme en 1925.

k) Conclusion :  · La révolution libertaire a commencé en octobre 1917  · Et s’est terminée vers les années 1925  · Reich datera de 1933 le virage bolchevique nationaliste, répressif, antisexuel, « totalitaire ».


4./ L’ABOLITION DU COMPLEXE D’OEDIPE

a) Reich témoigne de son emballement devant ses collègues  · Séance restreinte au domicile de Freud le 12 décembre 1929  · Dans « La prophylaxie des névroses » :  · L’éducation collective abolit le complexe d’OEdipe  · Donc supprime toutes les névroses…  · Il faut abandonner l’analyse classique en cabinet privé  · Seule la prévention de masse pour résoudre la névrose de masse

 

b) Colère de Freud qui rétorque :  1. La puissance orgastique restaurée ne supprime pas les névroses :  · Elles procèdent de conflits pulsionnels pré-génitaux  2. Le complexe d’OEdipe n’est pas la cause directe des névroses :  3. La psychanalyse n’a que faire de la communauté et du bonheur des gens.

 

c) Quelques mois plus tard :  · Reich publie : Psychanalyse et vision du monde.  · La psychanalyse doit s’engager dans les luttes sociales.

 

d) Freud publie Malaise dans la civilisation (1929) postdaté 1930.  · Premier titre : Le bonheur et la culture   · Puis : Le malheur dans la culture

· On y trouve ceci :  · Sentiment océanique et matrice du sentiment religieux  · Le Moi et les strates de Rome  · Athéisme, Dieu en « Père exalté »  · Extinction du feu par l’urine  · Impossibilité du progrès moral malgré le progrès technique  · Explication de la bipédie (olfaction/acuité visuelle)  · Critique de l’amour du prochain  · OEdipe et culpabilité  · Pulsion de mort biologique

· Le texte semble répondre à Reich

· Pessimisme radical :  1. Critique du progrès  2. Critique du communisme  3. Critique de tout eudémonisme social  4. Critique du bonheur, une chimère  5. L’homme n’est pas naturellement bon  6. La pulsion de mort est biologique  7. L’injustice sociale est inévitable :  · Car les inégalités naturelles sont impossibles à supprimer :  · « On se demande seulement avec inquiétude ce que les soviets entreprendront une fois qu’ils auront exterminé leurs bourgeois » (XVIII.301)  · « La nature a instauré des injustices contre lesquelles il n’y a aucun recours » (XVIII.299)  8. Il n’y a pas de névroses de masse :  · Car il n’existe pas d’idéal de santé psychique  9. Aucune thérapie collective ne serait possible.

 

e) Freud fait paraître L’avenir d’une illusion (1927) :  · Commence en mai 1927, termine en septembre  · Période pendant laquelle Reich passe au marxisme

1. Titre original : L’avenir de nos illusions :  · « nos » :  · La religion & Le socialisme

2. L’illusion n’est pas une erreur  · Mais une idée délirante qui procède de souhaits humains

3. Pessimisme ontologique  a) Refus de l’optimisme politique :   1. « La culture doit être défendue contre l’individu » (XVIII.146)  · Elle s’édifie sur « la contrainte et le renoncement pulsionnel »  · Elles sont nécessaires et inévitables pour éviter le triomphe de la pulsion de mort  2. Comment imaginer que des hommes travailleraient si on ne les y obligeait pas ?  · Dès lors il faut qu’une minorité domine les masses, des « meneurs » (XVIII.148) pour conduire les foules  3. Freud : « je sais ce que l’on objectera à ce que je viens d’exposer »  · Qui « on » ? Reich  · « On dira que, tel qu’il est dépeint ici, le caractère des masses humaines, qui est censé prouver que la contrainte au travail culturel est indispensable, n’est lui-même que la conséquence des dispositifs culturels défectueux qui ont rendu les hommes aigris, vindicatifs, inabordables. De nouvelles générations, éduquées avec amour et dans la haute estime de la pensée, qui ont connu de bonne heure les bienfaits de la culture, auront ainsi un autre rapport à elle, la ressentiront comme leur bienfonds le plus propre et seront disposées à consentir pour elle les sacrifices en travail et en satisfaction pulsionnelle nécessaires à son maintien. Elles pourront se passer de la contrainte et se différencieront peu de leurs meneurs. Si, à ce jour, il n’y a pas eu de masses humaines d’une telle qualité dans aucune culture, c’est qu’aucune culture n’avait encore mis en place les dispositifs propres à influencer de la sorte les hommes, et ce, dès l’enfance » (XVIII.148-149).

4. Freud / Reich :  a) Les passions tristes des hommes :  · Produits culturels d’une société répressive  · Et non des secrétions naturelles d’une pulsion de mort biologique.  b) L’éducation biophile :  · Condition de possibilité d’un consentement sain aux renoncements pulsionnels nécessaires  · contre le dressage psychique obligatoire destiné à assurer la domination de la société sur l’individu ;  c) L’avènement possible d’une structure sociale non autoritaire du fait de cette pédagogie des masses  · contre l’inéluctabilité d’une société répressive pour contraindre au travail  d) Les cultures libertaires expliquant la santé des masses indemnes de pathologies névrotiques  · contre l’hypothèse d’une impossibilité dans les termes d’une culture libertaire.


5./ CONTRE FREUD : SEXPOL

a) Publie en 1929 : Matérialisme dialectique et psychanalyse.

b) Fin septembre 1930, Reich effectue sa dernière visite à Freud.  · Il vient de publier : La révolution sexuelle. Maturité sexuelle, continence, moralité conjugale. Critique de la réforme sexuelle bourgeoise.

c) 1931 : Les maladies mentales en tant que problème social.  · Puis : Le besoin sexuel des masses laborieuses et les difficultés du conseil sexuel.  · Enfin : Plateforme de l’association allemande pour une politique sexuelle prolétarienne.

d) Dernière rencontre très vive :  · « Il fut très agressif, je l’étais aussi »  · Reich quitte Freud, part pour Berlin  · Il crée Sexpol :  · Donne des cours de sexologie aux ouvriers à l’université marxiste.

e) Lie le capitalisme patriarcal et les névroses  · Supprimer l’un c’est abolir l’autre.  · 1er congrès de Sexpol : Düsseldorf, automne 1931  · 20 000 personnes.

f) Publie à ses frais et distribue : La lutte sexuelle des jeunes.  · Éloge d’une sexualité libérée de l’idéal ascétique  · Attaque :  · Église, capitalisme, école, société, patriarcat, Pape, Université, science bourgeoise, Politique conservatrice, bourgeois, libéraux, socio-démocrates, fascistes, nazis.

g) Le capitalisme a intérêt à cette morale répressive :  · En canalisant l’énergie dans le travail,  · Il dispose d’une masse amorphe.

h) D’où : onanisme, pornographie, bordel, violence sexuelle, sexualité sans tendresse,  consumérisme sexuel, syphilis.  · Par sa politique nataliste, l’interdiction de l’avortement :  · Le capitalisme dispose d’une armée de bras à moindre coût :  · Licenciements faciles, chômage de masse  · Idem pour les soldats en quantité  · D’où colonialisme, impérialisme pour étendre ses marchés :  · Guerre

i) L’enfermement de la sexualité dans la famille monogamique :  · Possibilité de 2 à 3 000 rapports sexuels dans une vie :  · Mais seuls quelques uns sont légitimés pour faire des enfants  · D’où névroses


BIBLIOGRAPHIE :

· Reich, La révolution sexuelle, 10/18

· Reich, La lutte sexuelle des jeunes, Maspéro

· André Nicolas, Reich, Seghers

· Wilhelm Reich, Revue L'arc n° 83

· J.M. Palmier, Wilhelm Reich, 10/18

Marc  

Partager cet article

commentaires

libéré 11/08/2011 08:51



oui, à leur résolution également :-)



constance 10/08/2011 20:39



La conférence d'hier et celle d'aujourd'hui sont des portes ouvertes à la compréhension des névroses sexuelles, à leur résolution aussi peut-être.  



Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos