Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 15:53

 

 

femen religions

Dans sa chronique mensuelle de septembre, Michel Onfray se prononce - pour la première fois publiquement, si je n’ai pas raté un épisode - en faveur du mouvement féministe Femen.

Son soutien est vraiment le bienvenu, et une seule phrase - « Les "Femen" sont un espoir car elles ont bien compris qu’un combat féministe qui n’est pas athée constitue une variation supplémentaire sur le thème de la société du spectacle. » - vaut toutes les analyses foireuses désiro-refoulo-freudo-phallocratiques complètement à côté de la plaque que j’ai pu lire ailleurs.

 

Le féminisme de Michel Onfray est parfois critiqué par d'excellentes blogueuses féministes que j'apprécie énormément. Onfray serait un « masculiniste « selon elles. Peut-être... Mais je pense qu’elles se trompent d’ennemi.

 

J’admets cependant que son ton paternaliste et professoral, cette tendance à vouloir dicter aux féministes les sujets et les préoccupations dignes d’intérêt, cette façon de décider à leur place ce qui est bon pour elles - puissent être fort agaçants parfois.  

 

Et puis, comment quelqu’un qui est « travailleur » des mots, qui connaît leur pouvoir, qui est conscient que le langage reflète la structure de la pensée, et que « mal nommer les choses c’est rajouter au malheur du monde », comment peut-il affirmer que les mots ne sont pas si importants dès qu’il s’agit des femmes? Il y a des problèmes plus graves et plus urgents que Mademoiselle, Madame le Ministre et les insultes sexistes, bien sûr! Mais à l’hôpital, les médecins ne refusent pas de soigner la grippe ou la jambe cassée sous prétexte qu’il y a des patients atteints de cancer. Et qui plus est, chacun sa spécialité… Polygamie, excision, violences sexuelles, illettrisme, misère et dépendance économique - tous ces fléaux des banlieues (françaises, pas ukrainiennes!) sont traités quotidiennement, loin des médias, par des milliers de lilliputiennes qu‘elles soient bourges, bobos ou ouvrières.

Mais Michel Onfray a parfaitement raison, tout cela ne cessera d'être que du rafistolage et un travail de Sisyphe aussi longtemps que les femmes rendront un culte au Mâle Suprême des trois monothéismes, mâle qui ne les aime pas à défaut d’exister …

       


 

DIEU N’AIME PAS LES FEMMES 

 

femen-moral-mosqué

 

Petit déjeuner dans un hôtel, « Le Figaro » coincé entre le beurre et le miel sur le plateau. J’y lis que le ministre des droits de la femme trouve que l’école perpétue le sexisme et qu’il s’agit de prendre des mesures pour en finir avec cette terrible injustice. D’accord… Un syndicat propose qu’on lise en classes primaires Papa porte une robe, soit… Le livre raconte l’histoire d’un père boxeur qui devient danseur en tutu… Politiquement correct, mais franchement ridicule… 

On n’envoie plus, et c’est heureux, les homosexuels au bûcher, aujourd’hui, ils se marient et s’embrassent à pleine bouche dans le journal de TF1, déjà ils peuvent adopter des enfants, bientôt ils auront recours à la Procréation Médicalement Assistée remboursée par la sécurité sociale. On ne cloue plus les transsexuels au pilori, et c’est tant mieux : Libération se réjouit d’en faire des portraits pleine page (et se donne ainsi l’impression d’être encore un journal de gauche) pendant que Mireille Dumas les invite dans une émission qui leur permet de raconter la difficulté qu’il y eut à être si longtemps en catimini Kévin, chauffeur routier le jour, et Jeannine, transsexuelle la nuit. On ne brûle plus les bisexuels qui permettent au même journal et à la même présentatrice télé de varier les plaisirs et de portraiturer ou d’inviter le lendemain du trans un bi qui racontera les aventures de Kévin & Jeannine en même temps.

Cette liberté sexuelle héritée de Mai 68 est heureuse, prenons acte de cette évidence : la marge n’est plus là, la subversion est ailleurs, le minoritaire sociologique est devenu le majoritaire idéologique.

Il me semblerait plus marginal et subversif de dénoncer les trois religions monothéistes qui me paraissent bien plus dommageables pour l’égalité entre les hommes et les femmes qu’un manuel scolaire dans lequel le petit garçon porte un pantalon et la petite fille une jupe. Que le masculin l’emporte grammaticalement sur le féminin ou que l’on dise madame le ministre constituent moins un scandale à mes yeux que ce que professent le judaïsme, le christianisme et l’islam sur les femmes – impures par nature, ontologiquement pécheresses, inférieures aux hommes.

humour femen au nom de péreJe propose à Madame le ministre des droits de la femme que, dans les écoles primaires, on étudie bien plutôt Yahvé, Dieu et Mahomet ne veulent pas que papa porte une robe (éditions LGBT). Gageons que Libération crierait à l’antisémitisme et à l’islamophobie, mais se réjouirait de la charge antichrétienne, puis que Mireille Dumas marcherait sur des œufs, mais inviterait quand même un curé en soutane pour le soumettre à la douce torture de ses questions. 

Les révolutionnaires de 89, les Communards, les laïcards et les anticléricaux du Front Populaire, les Soixante-Huitards ont travaillé pour rien en souhaitant une république égalitaire, libertaire, fraternelle, laïque, féministe. La mode est à la revendication communautaire, à la requête tribale, à la pétition clanique.

Si l’on veut une véritable égalité homme femme, on ne se contentera pas de jouer sur l’emballage en variant les effets de surface. Les « Femen » sont un espoir car elles ont bien compris qu’un combat féministe qui n’est pas athée constitue une variation supplémentaire sur le thème de la société du spectacle.

 

Michel Onfray    

 


 

 

 

En supplément, je vous propose ce sketch, juste pour l’humour et le talent de Constance et pour la beauté de son aspirateur, avec un soupçon d’impudeur, une pincée de ressentiment et une goutte de soif de vengeance. Que Mâle Suprême soit loué!

 

 

… bien assaisonné, Il sera prêt à être sacrifié sur l’autel du banquet …. ;~)


Merci à Patrick

Partager cet article

commentaires

Ewa 21/10/2013 22:05


J’explique une fois pour toutes, car franchement, les insinuations dont je suis l’objet ne m’amusent pas du tout. 


J’écris très peu de commentaires ailleurs que sur ce blog. Le dernier date de plus d’un mois et demi, a été signé Ewa et possède mon adresse IP. Sur Youtube, je signe Ewa Z. 


Maintenant, celui qui, pour des raisons inexplicables, veut croire que je poste des commentaires sur son blog - c’est son problème. Celui qui veut le vérifier, peut le faire en contactant banquet
avec onfray et présentant  le message « suspecté ». 


C’est tout! Ça s’arrête là. 

marc 14/10/2013 19:50


pour toi 


http://www.youtube.com/watch?v=OMOGaugKpzs

Ewa 06/10/2013 18:57


J’en profite pour démentir les allégations d’un blogueur qui m’insulte régulièrement, qui me « devine » et me voit partout de manière quasi obsessionnelle, et qui actuellement est persuadé que
j’envoie des commentaires sur son blog.  C’est NON clair, net et définitif!!! Désolée de le décevoir mais je ne lui envoie RIEN! Soit un troll usurpateur s’amuse à se moquer de lui, soit il
rêve, ou alors il MENT délibérément. Cette dernière possibilité me semble la plus probable. 


 


Néanmoins, il m’intéresse. Ses insultes haineuses hautement « pédagogiques « proférées à mon encontre sur le blog «ami» il y a environ deux ans, les insultes que j’ai copiées, collées et
imprimées m’ont servi et me servent toujours dans mes activités associatives comme un véritable cas d’école, un exemple type de méthodes utilisées par des manipulateurs pervers
narcissiques. Savoir les reconnaître dans la « vraie vie » peut s’avérer très important et permet d’éviter pas mal de problèmes.


 


A suivre, si c’est amusant… ou pas, en fonction de mon humeur du jour et de la quantité de sérum anti-venin produite par mon organisme. :~)

Ewa 06/10/2013 18:47


Deux mots concernant le lien donné par Isis-Adelaïde vers le site du mouvement soralien, où il se bat avec ses troupeaux des anges musulmano-chrétiens pour égalité et
réconciliation, contre Satan juif et féministe.


 


C’était très facile, surtout au début, d’adhérer au mouvement Femen. Elles faisaient confiance aux nouvelles arrivées, ne vérifiaient pas leur CV et ne menaient pas des enquêtes policières. C’est
même étonnant qu’il y ait si peu de cas de ce genre. 


Maintenant, de nombreux (-euses) courageux (-euses) se vantent d’avoir «infiltré» les Femen. Quel exploit! Pour une organisation dirigée et financée par des forces obscures
judéo-maçonniques, c’est vraiment étrange. 


Il y a pourtant les institutions très « respectables », richissimes, bien installées dans la société depuis des siècles qui non seulement n’ignorent pas des «exploits» de leurs bergers mais
couvrent leurs actes délinquants et criminels. Après avoir lu ça ou ça, je ne sais plus quoi en penser… Une chose est sûre, ces putes
de féministes ne leur arrivent pas à la cheville. 


 


Ceci n’est pas une invitation à la « discussion « avec vous, Isis. J’espère m’être bien fait comprendre.

Adelaïde 03/10/2013 15:57


Ce que j'en pense????   Difficile à dire après avoir lu :


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-FEMEN-ni-putes-ni-soumises-15096.html

Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos