Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 12:38

 

 

Le couple Onfray-Boutin m’a fait sourire, il vous amusera peut-être aussi. Voilà donc une deuxième partie de Salut les Terriens, l’émission de Thierry Ardisson diffusée hier sur Canal Plus.

 

 

ardisson Christine-Boutin

 

(00 - 05:07) - Christine Boutin

Un peu de look, un peu d’idées, et un scoop : « J’aime le sexe! » - confie la présidente du Parti chrétien-démocrate à Thierry Ardisson.

 

 

onfray-grille.jpg

(05:07 - 14:25) - Michel Onfray

On assiste à une confrontation d'idées, irrésistiblement drôle, entre Michel Onfray et Christine Boutin au sujet d’une probable inexistence historique de Jésus. Madame Boutin menace de quitter le plateau devant une telle affirmation blasphématoire, mais tout finit bien, et on apprend que Dieu aime malgré tout Monsieur Onfray. Ouf, on respire!

  • Et on se réjouit. Mais alors, c’est quoi l’hédonisme? C’est très simple, il paraît.         « Ne loupez pas votre existence, il n’y en a q’une. Tâchez d’avoir un maximum de plaisir et de donner du plaisir à autrui en évitant votre déplaisir et celui d’autrui. » 
  • Un mot sur l’une des plus grandes escroqueries du XXe siècle - la psychanalyse freudienne, et sur son Créateur.
  • Puis, il est encore question de Guy Môquet - un gamin de 16 ans mêlé à la grande histoire et fusillé pour de « mauvaises raisons » -, ainsi que de la résistance communiste en règle générale. 
  • On termine avec le fameux couple libertaire Sartre et Beauvoir. Affreux, affreux, affreux! La représentante des « Lumières chrétiennes » hoche la tête en signe d’approbation, elle le savait…. 

ardisson-alberto-toscano.jpg

 

(14:25 - 24:39) - Alberto Toscano, journaliste et écrivain italien

Qui sera le nouveau pape? Existe-t-il un lobby gay au Vatican ? Quel avenir pour l’Europe face à la crise?

 

 

________________________________

 

Tant qu’on y est, pourquoi ne pas jeter un coup d’œil sur l’édito de Gaspard Proust joyeusement cynique? Il parle, entre autres, de Stéphane Hessel et l’affaire DSK-Marcela Iacub. Mais il faudra faire abstraction des rires du public, absolument insupportables.

       

_____________________

Réactions 


"Mais au fait, la philosophie hédoniste est-elle à proprement parler une philosophie de résistant ? Est-on bien certain de trouver la force de prendre les armes contre les nazis si l’on n’est soi-même guidé que par son plaisir ? Éviter le déplaisir de la soumission, est-ce combattre activement ses causes politiques, ou seulement chercher à s’y soustraire ? Sans tomber dans une sobriété excessive, soyons tout de même sérieux : 
la philosophie d’Onfray n’est pas la mieux taillée pour donner des leçons de résistance. Elle paraît tout à fait soluble dans la « société liquide » du capitalisme global, dont parle le sociologue anglo-polonais Zygmunt Bauman : une société où chacun est invité à ne pas s’engager dans des choix définitifs, à cultiver en tous domaines la flexibilité comme le summum de la liberté."


"Dans son dernier ouvrage, Les consciences réfractaires, Michel Onfray rétablit la vérité historique au delà des mythes. Impensable, le philosphe nous apprend que le glorieux résistant Guy Moquet fut arrêté pour… des faits de collaboration ! [...]
Ainsi donc, la récupération politique de notre sieur Sarkozy n’était qu’une mystification médiatique, de la pure propagande politique."


"Il m'a appris des trucs sur Mocquet et cie."  
"Oser prétendre, comme il l’a dit, que peu ou prou nous aurions participé à la Shoah, relève de la diffamation. [...]
Pendant la guerre, même les collaborateurs les plus pourris n’ont jamais accusé les communistes et les FTP-MOI d’être anti-juifs, bien au contraire, ils nous désignaient sous l’appellation de judéo-communistes. D’après Onfray, ceux qui nieraient ses fausses révélations ne seraient que « des idolâtres les plus fanatisés »"

Merci à Patrick   
 
  

Partager cet article

commentaires

PhDams 15/03/2013 16:09


à écouter ici : médecin(e) et
magie/croyance (première partie de l'émission)

PhDams 10/03/2013 14:44


Christine (entre autres catho français) n'a décidément pas le sens de l'humour...

Adimante 08/03/2013 18:04


Nier les valeurs d'une société, d'une culture, le sens de la vie. C'est le portrait de Nietzsche.

marc 07/03/2013 22:36


nihiliste


"Qui est partisan du nihilisme (négation des valeurs d'un groupe social, d'une culture, du sens de la vie)"

Adimante 07/03/2013 21:44


Je ne sais pas ce que signifie "nihiliste". 


"Rien de grand ne peut arriver sans espoir"... Quelle calembredaine! Espérer en l'homme? Lui consacrer cette vertu théologale? C'est le comble de la crédulité. Ouvrez un quotidien ou un manuel
d'histoire. Qu'espérer de cette erreur de la nature qui a forgé des dieux? Que nous racontent ces philosophes qui nous demandent d'avoir confiance en elle? Ce sont des sots ou des canailles?
 

marc 07/03/2013 18:01


la foi en l’homme ? oui en quelque sorte , onfray n’est pas nihiliste c’est sûr 


même abd al malik soufiste l’aime bien :)


http://banquetonfray.over-blog.com/article-abd-al-malik-le-dernier-fran-ais-redonner-sa-force-au-sacre-100639736.html


gagnons le droit au sacré car comme le dit Michel Onfray, le sacré
n'appartient pas aux religions.



Abd Al Malik propose un avenir religieux. Il est le verso de notre foi, ne voulant voir que ce que peut la religion, nous ne
voyons que son poids. Construire une France telle qu'il la propose est une France plus belle, rien ne peut arriver de grand sans espoir, je crois que nous sommes portés par le même que
lui.


Vous souvenez-vous de ceci, Dieu n'est pas, point à la ligne ? Peut-être qu'en effet il n'est
pas, dépouillons la foi.

PhDams 07/03/2013 17:56


@Axel et Aurélien, merci pour les liens... vivement que j'aie le temps de les lire en détails... mais ça m'a l'air passionnant !

@Ewa et Thomas, merci de vos réactions, ça m'a permis de retourner à mes définitions "Un athée est une personne qui affirme sa non-croyance en quelque chose qui est énoncé
sans preuve, l'athée ne croit pas." (Source)
Suivant cette définition, je suis clairement athée... je ne crois pas en Dieu (ni en dieu, ni en dieux)... par contre je n'affirme, ni ne crois, qu'il n'y a "rien" (élan vital ? méta-organisme
planétaire ? sorte de loi physique ?)... je ne sais pas... et j'irai presque jusqu'à dire que je m'en f... tant que ça n'impacte pas sur ma vie (sauf que je suis curieux quand même... mais
bon).

Par contre, si je reviens à ce que je voulais essayer d'exprimer dans mon commentaire, c'est que je ne crois pas que l'animal humain est, pour l'instant, capable de vivre sans croyance de façon
totallement raisonnable ... je ne parle plus de dieu ou autres trucs du genre... je parle de croyance au sens large...

Par exemple, on croit qu'on est un individu avec une personnalité... alors qu'on sait qu'on est un ensemble de cellules eurcariotes et de bactéries (et qu'on n'est que le véhicule de nos gènes). On croit faire des choix... alors qu'on sait
qu'on ignore en fait les déterminismes qui nous dirigent. Et moi, je crois que j'ai raison... alors qu'en y réfléchissant bien je ne peux pas en être sûr... je ne peux pas le prouver !

J'ai l'impression que l'animal humain, pour fonctionner correctement, pour se reproduire, pour avancer, pour être productif, pour "conquérir des marchés"... a besoin de croire. Il a été construit
comme ça.

(Comme d'habitude, je vais tout ramener à la science) La science, qui est sensé être basée sur la raison fonctionne dans son ensemble grace un certain nombre de gens qui croient qu'ils ont
raison... sauf qu'à bien regarder leurs arguments "raisonnables", on voit qu'il y a toujours une croyance (un postulat) en quelque chose à la base (c'est pour ça que je parlais d'Euclide). Par
exemple, Etienne Klein, dont on a déjà parlé ici, est un physicien reconnu par ses pairs. Pour lui, les équations de la physique sont vraies et il faut
partir d'elles car l'expérience humaine est trompeuse, éant donner qu'on a qu'une vision partielle du système (espace-temps en seulement 4 dimensions).. Il ne peut pas les remettre en doute tout
le temps, il n'avancerait pas. Il est donc obliger de les postuler... de les croire... ne serait-ce que pour un temps. Tout comme un croyant peut avoir une crise de foie de temps en temps.

Ce qui est bien (en théorie) avec la science, c'est qu'on DOIT remettre en question ces croyances/hypothèses (ce que fait aussi Etienne Klein)... et on peut continuer à les croire tant qu'on ne les a
pas falsifié. Mais en science beaucoup des postulats à la toute bases sont invérifiables, ou infalsifiables... (comme en philosophie d'ailleurs).

Après, bien sûr je peux me tromper... mais quand même, jusqu'à ce que vous me contredisiez, je crois que j'ai raison. ;-)

PS à Axel : Tout à fait d'accord pour Onfray... et la citation est parfaitement apropriée "Mais qu’allait-il donc faire dans cette galère !" :)

PPS aux croyants : Prenez exemple sur les états-uniens : méfiez-vous des athées !!

Adimante 07/03/2013 16:16


Onfray énonce à longueur d'émissions ses professions de foi philosophiques. Foi en "la volonté de puissance qui nous aime et qu'il nous faut aimer" (on dirait du Teilhard de Chardin). Foi en
l'homme libéré des dieux. Foi en l'homme tout court. Il veut convaincre tout le monde de ses chimères tirées d'un Nietzcshe non moins chimérique. Nietzsche serait très amusé de voir ce zozo des
plateaux de télévision se réclammer de sa pensée, lui qui n'avait pas beaucoup de raison de rire et qui était aussi hédoniste qu'un bénédictin. Sans doute en serait-il au contraire très attristé.
Mais tel est le miracle ou l'imposture (c'est la même chose) des médias de faire croire que Michel Onfray c'est Nietzsche ressuscité. 

Thomas 07/03/2013 12:10


En ce qui concerne la profession de foi, c’est le croyant qui affirme l’existence d’une chimère, y croit et oblige les autres à y croire en utilisant souvent la force pour y parvenir.
L’agnostique et l’athée n’inventent rien, se positionnent seulement vis-à-vis de l’affirmation du croyant et se défendent le cas échéant contre ses attaques. La différence est capitale. 

Adimante 07/03/2013 11:49


Ils me font rigoler les négateurs de l'existence réelle de Jésus. Ce sont les mêmes qui croient à l'existence possible du sage ou du surhomme. Au fond, Boutin et Onfray n'existent quant à eux que
pour justifier en miroir leurs superstitions religieuses et philosophiques. Ils se disputent sur des chimères et les cons comptent les points sans voir (normal, ce sont des cons) que l'un comme
l'autre ont en commun l'horreur du scepticisme.   

Aurélien 07/03/2013 00:07


Bonjour,


J'ai fait quelques recherches sur le web en sciences humaines sur la réalité historique de Jésus, et il apparait qu'un ouvrage de John Paul Meyer fait référence "un certain juif nommé jésus".
Pour vous mettre en appétit, c'est un prêtre catholique qui remet en cause "les miracles" comme marcher sur l'eau etc. Un tel pretre, ca ne doit pas courir les rues !


Des articles critiques :


http://www.cairn.info/revue-recherches-de-science-religieuse-2008-2.htm


L'ouvrage cité avec un petit résumé :


http://www.dominicains.fr/menu/nav_magazine/Reflexion/Recensions/Recensions-d-ouvrages-bibliques/Un-certain-Juif-Jesus-par-John-Paul-Meier


 

Axel 06/03/2013 16:54


Au sujet de l’historicité du personnage Jésus j’avais trouvé cet article assez convaincant :


Cercle zététique : Jésus


 


Sinon, j’avais lu ce livre, pas mal aussi dans le genre : 


Nicolas
Bourgeois, Une invention nommée Jésus


 


Ps : 


Sinon, à propos de la présence de MO dans cette émission de divertissement : 


Mais qu’allait-il donc faire dans cette galère ! 


(je me souviens de l’époque où il n’avait pas de mots assez durs pour qualifier les « intellectuels » allant se compromettre dans ce genre de show….)


 


 

Ewa 05/03/2013 17:35


Cher agnostique,


 


Ah!, notre besoin de croire, même «scientifiquement« , même «raisonnablement» (c’est joli)… On en avait déjà parlé, vos arguments étaient intelligents, intéressants et convaincants, et je suis
globalement d’accord avec vous, PhDams.


Cependant, placer croyant et athée au même niveau de « croyance » - selon une formule très en vogue depuis quelque temps, formule répétée même par des illuminés idiots finis - n’est, à vrai dire,
qu’un effet de style, une figure de rhétorique qui, une fois la surprise créée par le paradoxe passée, perd beaucoup de sa splendeur. 


Si on dit que « l’athée est un croyant comme n‘importe quel croyant », on peut pousser encore plus loin ce raisonnement et affirmer que : le croyant croit que Dieu existe, l’athée ne croit pas
que Dieu existe, l’agnostique ne croit ni que Dieu existe, ni qu’il n’existe pas - tous font donc la même profession de foi. Oui, si on veut, mais en réalité c’est beaucoup plus subtil et
complexe que ça, et le syllogisme à la Ionesco ne suffit peut-être pas.  


 


Ewa, athée qui sait qu’elle ne sait rien, et de moins en moins… ;~)


 

Ewa 05/03/2013 17:22


Cher athée,


 


Jean-Claude, je suis ravie que vous passiez de temps en temps par ici. J’espère que votre santé va mieux et que l’amour est au rendez-vous, car quant à la vivacité d’esprit, pas de doute
possible, elle est bel et bien là! Mais vous y allez un peu fort, tout de suite : cocu, Jésus avait deux papas, c’est tout.  ;~)


Concernant le « blasphème », j’ai remarqué que sur les sites mécréants, on n’arrête pas de s’excuser d’avoir heurté la sensibilité des croyants. Vous avez lu les mêmes excuses envers les athées
sur les sites « doux Jésus et compagnie »? Non. Et pourtant, ils heurtent profondément toute ma sensibilité d’athée. Leur rire au nez, ça oui! mais en aucun cas s’excuser!


 


A bientôt, j’espère, et Carpe diem! 

Ewa 05/03/2013 17:16


En effet, Aurélien, dans « Traité d’athéologie », Onfray écrit seulement que les ultra-rationalistes ont probablement raison concernant l’inexistence historique de Jésus, il
n’est pas catégorique. 


Merci pour votre contribution, vous m’avez donné envie de vérifier ce qu’il avait écrit sur l’oeuvre de Suétone. 

Aurélien 05/03/2013 14:37


Je me demande bien pourquoi Onfray se pointe dans cette émission où au final, après montage, il prend la parole 2min30. Mais bon, les nécessités de la promotion sont des lois impénétrables !


Pour l'existence de Jésus, Onfray est moins catégorique dans le traité d'athéologie : il dit que les premières traces écrites attestant Jésus, (les écrits de suétone), peuvent avoir été
falsifiées par les moines copistes, qui ont eu la charge de recopier l'oeuvre de Suétone durant une quinzaine de siècle. Ca invalide les textes, mais pas forcément l'existence de Jésus.


 


 


 

PhDams 05/03/2013 10:26


Bonjour Jean-Claude,

Moi aussi j'aime beaucoup ce rire face à l'accusation de blasphème (et à la tête que fait chrostine boutin)... j'aime le blasphème en général, et je l'aime de plus en plus subtil avec l'âge. Par
exemple, vous parliez du conte de fée le plus connu au monde, j'en ai lu une version "divine" récemment (elle n'est pas nouvelle, mais elle n'a pas vieillie)... L'Évangile
selon Jésus-Christ de José Saramago... un régal !!!

Je suis tout à fait d'accord avec vous, "croire, c'est abandonner la raison"... mais je me rend de plus en plus compte que l'humain est un animal de croyance... j'ai parfois l'impression que la
raison le dépasse. Il veut croire...
Certain veulent croire scientifiquement, croire raisonnablement... mais j'ai l'impression qu'il y a toujours une croyance non argumentée à la base de des raisonnement les plus rigoureux,
scientifiques... et même mathématique !
Par exemple, nombreux sont ceux qui sont persuadé que la géométrie euclidienne est "vrai"... en oubliant qu'elle est basée sur des axiomes (voir les éléments)... et qu'elle ne fonctionne pas sur
la "sphère" Terre où qu'il faut pouvoir penser que deux droites parallèles se croisent...
Peu de gens, même parmi les scientifiques (ou surtout parmi eux
?) me paraissent capable de ne pas croire...

Ce qui fait que même l'examen des faits par un être humain ne peut pas être considéré comme donnant "raison" ou "prouvant quelque chose"... un grand physicien m'a dit un jour "les faits ne peuvent que falsifier des théories"... et j'ai parfois l'impression que même de
ça il faudrait douter !

En tout cas, je crois que vous avez raison et l'hédonisme m'apparaît comme une douce et bonne solution de vie à mener ici et maintenant !

Jean-Claude Serlet 04/03/2013 22:00


Croire c'est abandonner la raison ...


mais on peut raisonner de façon erronée ..


seul l'examen des faits peuvent donner raison ...


entre rationnel et foi il ne peut y avoir de discusssion car les 2 approches sont dans des rérérentiels de pensée disjoints ...


j'aime la façon toute simple qi'a mo pour affirmer à broutin que jésus est un mythe et de rire à l'apostrophe de "blasphème " comme s'il était interdit d'affirmer certaines choses ..


dire que l'histoire de la "vierge marie " est la plus celèbre histoire de cocu du monde" c'est affirmer ironiquement que la bible est un ramassis de fables !!!


et que l'hédonisme est la voie de salut vers le bonheur ici et maintenant  car les lendemains qui chantent furent toujours l'argument des tyrans politiques , religieux ou écononmiques..


bonne nuit en douce compagnie charnelle , intellectuelle ...


carpe diem

PhDams 04/03/2013 15:31


haha... pas de discussion possible !!
Dès le début, on ne peut pas discuter... le problème entre foi et rationalité !

...enfin je vais un peu trop vite là...
Après tout, sur d'autre sujet, Onfray est dans la croyance non discutable... Par exemple qquand il fait profession de foi pour son athéisme. Il pousse à choisir et dit que l'agnosticisme est une
fuite...

Bref, je ne sais pas... il me semble que ce sont deux monde qui n'arriveront jamais à échanger...

Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos