Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 10:26

 

Nous vous proposons une brève interview de Michel Onfray réalisée par Citizen Cannes.TV dans le cadre d’une conférence  

Faut-il brûler l’art contemporain?

organisée par Arté-Filosofia à Cannes le 07.04.2011.

 

 
ONFRAY3-cannes affiche

"Comment une vulgaire pissotière issue d’un magasin de sanitaires a-t-il pu devenir l’objet signataire de l’art contemporain ? Sur le terrain esthétique, nous vivons sous le signe de Marcel Duchamp, l’auteur de cette fameuse œuvre d’art et, avec elle, l’initiateur de ce qu’il est convenu d’appeler l’art contemporain.

Cet univers est un continent qui dispose de son langage. Mais qui dirait d’une langue qu’il n’a pas apprise qu’elle ne veut rien dire ? Personne. Pour être plus juste, on doit bien plutôt dire qu’on ne la comprend pas, parce que, justement, on ne l’a pas apprise.

Il en va de même avec l’art contemporain qui est une langue étrangère qu’on n’apprend nulle part : ni à l’école, ni dans les médias de masse, ni dans la plupart des familles peu au fait de ces enjeux. Comment dès lors pourrait-on le juger correctement ? Il ne faut pas s’étonner qu’on le voue si souvent aux gémonies avec des arguments fautifs.

Michel Onfray expliquera les rudiments de cette langue et montrera comment les vieilles catégories de « Beau » et de « Laid » n’ont plus cours depuis l’annonce de la mort de Dieu et, avec elle, de toute Idée pure. L’art contemporain fait partie des disciplines enseignées dans l’Université Populaire de Caen qu’il a créée en 2002, il nous proposera une initiation dans l’esprit de cette contre institution philosophique."
_______________  

 

"Haro sur la modernité! Sus à l’époque! Guerre à l’art contemporain! (…) On analyse, disons-le ainsi, les productions esthétiques du moment, ou des cinquante dernières années, avec les catégories classiques d’un kantisme de bon aloi : pour ces thuriféraires académiques, le Beau en soi existe toujours comme si, en authentique nietzschéen qu’il fut sur ce terrain, Marcel Duchamp n’avait pas précipité l’esthétique d’hier dans les abîmes où elle peut rester. (…) Un point commun à cette hystérie réactionnaire, au sens étymologique : une incapacité radicale à admettre la révolution esthétique induite par Nietzsche et en vertu de laquelle il n’y a plus de vérité éternelle, ni sur le terrain du Beau ni sur celui du Bien, mais qu’il n’y a que perspectivisme et, conséquemment, que le réel s’inscrit dans un lieu et un temps, donc dans l’histoire. D’où la révolution Duchamp dont participe l’art depuis. Et l’on ne comprendra rien à l’art d’aujourd’hui si on l’aborde avec les catégories kantiennes de la Critique de la faculté de juger. Être d’hier rend improbable voire impossible la compréhension d’aujourd’hui."
 
"Globalement, l’art contemporain n’est pas flatteur, il ne récompense pas l’inculture et l’absence de référence. Pas plus il ne fait illusion. Il ne trompe ni séduit.  Dans une époque qui communie dans la facilité, la veulerie de ce qui se donne dans l’immédiat, il revendique la nécessité de l’initiation, de l’apprentissage, de la patience et de l’investissement intellectuel et culturel, (…) du savoir qui, malgré tout, et je le répète, a toujours été nécessaire pour comprendre les œuvres d’art de toutes les époques."
 
Michel Onfray, Le Désir d’être un volcan, Le révisionnisme esthétique
_______________

 

Réactions 

Onfray sous le bûcher de l'art contemporain...Joël Jegouzo, blog du texte au texte, le 03.02.12 

 

"Une généalogie qui ne nous apprend pas grand chose de ce qu’est l’art contemporain, même si elle insiste beaucoup sur la nécessité de l’apprentissage de ses règles pour le comprendre. Qu’il n’y ait rien, jamais, qui soit donné a priori, et moins encore dans le domaine des émotions ou de l’esthétique, paraissait pourtant jusque là une évidence… De Platon à Kant donc, quelques théories de l’art sont passées en revue, sans que l’on puisse prélever au sein de ces généralités les critères de l’évaluation artistique. Certes, il y a bien cette insistance sur le moment duchampien, renversant le système de l’évaluation artistique. Mais Duchamp semble ici éclore du consensus adopté depuis à son propos. Et la question demeure entière : quels sont les objets candidats à l’évaluation artistique, sur quels critères le deviennent-ils ? La question lui est d’ailleurs posée par le public. Onfray s’excuse de ne pouvoir y répondre, parce qu’au fond, sa démarche aurait visé exclusivement à "cartographier" le champ en question".
___________________
 
Si l’art contemporain vous intéresse, nous vous invitons à revoir notre article Michel Onfray et l’avant-garde (Festival à Rouen) du 06.03.2011.
 
Ewa   
 

Partager cet article

commentaires

Ewa 28/02/2012 12:09


Une réaction critique à la conférence de Michel Onfray « Faut-il brûler l’art contemporain? » :


Onfray
sous le bûcher de l'art contemporain..., Joël Jegouzo, blog du texte au texte, le 03.02.12 

monica 14/01/2012 08:38


Fééries anatomiques, oui, un livre important, je trouve, que Michel Onfray a écrit en vivant le cancer de sa compagne.


Lui, en tout cas, écrire ce livre l'a certainement aidé à tenir le coup.

Ewa 14/01/2012 00:39


Merci Frédéric Le Fantastique. J’avais perdu cet info dans mes brouillons. J‘y pense et puis j‘oublie. Alors, je le fais la nuit…:~)

Frédéric 13/01/2012 22:56


Merci encore :)


Pour ma part, j'ai attaqué les fééries anatomiques, que j'avais acheté il y a un bon bout de temps, mais jamais ouvert. Peut-être que l'évidence de le commencer est venu de cette tante qui lutte
contre un cancer, qui a surgi fort subitement. Le livre ne m'a pas donné de clés pour m'apaiser. Enfin, pas de nouvelles. On se sent tellement désarmé face à un grand malade. Je crois que mis à
part la médecine, il n'y a que le silence qui peut l'aider, l'apaisement, l'espace, l'écoute. Pas simple. 

monica 13/01/2012 21:46


Pas de quoi, Frédéric, c'est gratuit pour moi


Un autre livre de MO que j'ai beaucoup aimé : L'Apiculteur et les Indiens La peinture de Gérard Garouste.


"Peindre des énigmes.


Toute peinture digne de ce nom propose des énigmes. Si Gérard Garouste ne donnait pas la clé des siennes, nous resterions au bord de ses toiles, en marge, en lisière de ce qu'elles expriment
véritablement..."


Pour te donner encore l'eau à la bouche

Frédéric 13/01/2012 10:52


Merci Monica :)

monica 12/01/2012 18:41


Frédéric, ce coffret est certainement très intéressant. A ta place, je me l'offrirais.


Lis "Le Chiffre de la peinture" l'oeuvre de Valerio Adami de Michel Onfray, collection Galilée. C'est extra !


en première page :


"Un psychologue de naissance se garde par instinct de regarder pour voir : il en est de même pour le peintre de naissance. Il ne travaille jamais "d'après nature", - il s'en remet à son
instinct, à sa chambre obscure pour tamiser, pour exprimer le "cas", la "nature", la "chose vécue"... Il n'a conscience que de la généralité, de la conclusion, de la résultante.
"Nietzsche, Le Crépuscule des idoles, § 7.

Frédéric 12/01/2012 15:35


La conférence vient de sortir en CD : "Faut-il brûler l'art contemporain ?"


Quelqu'un a assisté à la conférence ? C'était bien ? J'aurai bien acheté les CDs si on me les conseille. Merci :)



Olivier Borneyvski 06/08/2011 11:31




Monsieur Michel Onfray


Bien plus qu’un commentaire, je me permets de vous déposer une œuvre d’art versée au catalogue du non-objet "Commentaires" sous le numéro : com141/aout/2011


Vous avez par cet article réussi quelque peu à rendre plus concrètes mes nombreuses œuvres absentes.


Merci.
Olivier Borneyvski­ 


marc 21/04/2011 23:49



exactement de rien ! on ne le fait pas pour vous


et la promptitude de nos publications et surtout la qualite la clarte le soin de chaque detail de notre presentation vous devez uniquement a la personne qui d’apres vous encense onfray ne lui
rend pas service et stagne


vous avez encore tout faux mireille quelle perspicacite !



constance 21/04/2011 21:15



Mais de rien, Mireille.



mireille Bigorie 21/04/2011 13:42



Bonjour Constance , "quart de mes hôtes " sur ce blog  .Toutes mes félicitations pour la promptitude de vos publications et la clarté de votre présentation .Lorsque l'on s'intéresse
 "AUX IDÉES " de M Onfray ,et vue l'ampleur de sa médiatisation et donc de son influence sur les mentalités contemporaines , ce blog est fort utile .


De plus il autorise à exercer , le cas échéant , une réflexion contradictoire envers celui qui se definit lui-même : " laïque , athée et hédoniste " .Vaste programme !


Pas sûr qu'il n'ait , finalement , en tant que Philosophe (dont la fonction à son niveau de conférencier et écrivain est loin d'être sans Conséquences ) , que ce que l'on nomme " avoir une courte
vue " . En attendant  , bien que se réclamant "hédoniste " , son pessimisme et ses "dogmes" ex- nihilo,autrement dit , à partir de Sa Personne , sont particulièrement réducteurs .Il a du
savoir , il lui manque (détail !!!????) :la Connaissane.


POUR UN PHILOSOPHE  : SACRÉE LACUNE  , malgré tout son talent et son immense culture : indéniables .


Constance , vous aurez compris que je ne fais pas partie des " onfrayattitude" , loin de là , mais que l'évolution du personnage m'intéresse .Merci encore pour ce blog . 



constance 14/04/2011 20:59



Bonsoir Mireille, Je me présente puisqu'on ne se connaît pas : je suis un quart de vos hôtes et vous souhaite la bienvenue. Quant à l'art contemporain, j'ai eu à subir durant mes études toutes
sortes d'affirmations quant au génie de certains, je n'y ai pas toujours adhéré mais enfin, mon avis ne vaut pas grand chose.


 


Ewa, tu vas pas te mettre à être toi aussi exigeante ? Comme l'impatience, ce point commun que nous avons doit venir de notre onfrayattitude :)



monica 14/04/2011 12:58



La lutte est rude ? quelle lutte ? pour quels artistes ?


Notre triste époque ? pourquoi triste ?


L'archement de l'art contemporain ? quel archarnement ? un art peut s'acharner ?


Marcel Duchamp ? pour moi, il est génial !


Difformités des temps actuels ? de quoi parlez-vous Mireille ?


Que de passions tristes dans ce commentaire !



mireille Bigorie 14/04/2011 01:00



Nous sommes environ 7 milliards d'individus sur cette planète .Difficile de  faire une "place au soleil" à son EGO de nos jours . La lutte est rude pour les artistes tant la concurrence est
nombreuse , dans tous les domaines :musique , peinture ,litterrature , cinéma etc... 


L'Art contemporain est le reflet  de notre triste  époque . Il s'adresse à l'intellect, il est fatiguant et s'acharne à créer des oeuvres " labirynthe " pour tenter de dissimuler le
vide abyssal des concepts qui ont remplacé le talent .


La pissotière de Duchamp , quelle oeuvre !!! Irremplaçable , ? Elle a été maintes fois recouvertes de peinture ou carrément cassée à la masse .Peu importe il suffit d'en acheter une autre
identique au  sanitaire du coin de la rue . J' imagine devoir REMPLACER une fresque de Michel ANGE. La démarche serait nettement plus périlleuse ...Le Génie Artistique  s' impose .Lart
contemporain tient du reality-show , il en possède toutes les qualités , à savoir qu 'il tend un miroir , non déformant, aux difformités des temps actuels .


Foi d'amateur parfaitement inculte en arts plastiques .Quelques réflexions .



Ewa 13/04/2011 21:09



La qualité de l’intervieweur de la télé cannoise reste à désirer, et disant cela je suis encore très gentille. Il lit maladroitement ses questions et  n’écoute pas de réponses en se
préparant déjà à la question suivante.  On dirait que c’est le premier passant arrêté dans la rue qui remplace le journaliste. C’est étonnant. 



Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos