Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 01:00

 

onfray espritonfray tr-arh noir express-copie-1onfray esprit

L'article de Michel Onfray Du droit à l'atheisme paru dans l'éditon du 06.02.11. sur le site Le Monde.fr

 



"L'athéisme est une idée neuve en Europe, tellement neuve qu'elle semble encore à naître... A travers les siècles, les tenants du pouvoir clérical ont traité d'athées un agnostique comme Protagoras, un polythéiste comme Epicure, un fidéiste comme Montaigne, un panthéiste comme Spinoza, ou un déiste comme Rousseau parce qu'ils ne croyaient pas bien dans le bon dieu, autrement dit : dans le dieu qui fait la loi du lieu et du moment. L'épithète fut longtemps une insulte, avant disparition de l'effet injurieux dans la seconde moitié du XXe siècle, puis, récemment, retour à l'offense qu'elle fut pendant des siècles. 

Il fallut, au XVIIe siècle, les travaux d'un Pierre Bayle pour qu'on envisage enfin l'hypothèse d'un athée vertueux, tant le sans-Dieu passait naturellement pour un homme sans loi, puisque sans foi. Or on sait depuis que la foi n'interdit pas d'être aussi sans loi car, Simon de Montfort en témoigne : la croyance en Dieu est dialectiquement l'occasion de meurtres en son nom. Nombre de croyants postmodernes sacrifient en effet au cri de guerre du massacreur de cathares, qui affirmait : "Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens" ! (En fait Arnaud Amaury, légat du pape, je suis au courant, pas besoin d'assaillir le courrier des lecteurs...)

Qu'on le veuille ou non, la France est bien "la fille aînée de l'Eglise" car, au sens éthologique, l'imprégnation judéo-chrétienne de notre civilisation pendant plus d'un millénaire n'est plus à démontrer. La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, relisons le prologue, s'effectue "en présence et sous les auspices de l'Etre Suprême", et non selon les principes mécréants d'un Jean Meslier, pour nommer le premier athée français - un prêtre, soit dit en passant, dont il faut lire de toute urgence le Testament, découvert à sa mort, en 1729, la Bible des athées, si je puis me permettre...

La mode, ces temps-ci, est à la laïcité. Mais cette laïcité est bien souvent un fourre-tout qui permet aux judéo-chrétiens de conserver les nombreux acquis de l'ancienne religion longtemps dominante, et aux musulmans de revendiquer une place dans le concert monothéiste pour défendre leur religion, le tout au détriment de l'athéisme.

Le service public, par exemple, diffuse la messe le dimanche matin, et France-Culture s'acquitte de cette tâche sans que personne ne juge bon, et c'est heureux, d'initier une pétition pour interdire l'antenne à cette liberté d'expression - pétition que la milice freudienne avait en son temps lancée contre moi au nom... "de la liberté d'expression" !

Bien qu'athée déclaré, il ne me viendrait pas à l'idée de demander un droit de réponse, enveloppé dans une pétition, pour interdire la retransmission d'un office dominical ! La laïcité d'une Marine Le Pen est hémiplégique : elle est combat contre les prétentions sociétales de l'islam, certes, mais au nom du christianisme. A la manière dont le foin des charrettes dans les westerns cache les carabines des insurgés, cette laïcité dissimule une arme de guerre contre ce que son père nommait jadis "l'immigration" et pour les valeurs chrétiennes, européennes, blanches, conservatrices et réactionnaires. Autrement dit, cette néolaïcité jure sur la Bible qu'il faut en finir avec le Coran. Or on peut ne vouloir ni l'un ni l'autre de ces livres dits sacrés et déplorer tout autant croisades et contre-croisades.

Contrairement à ce qui se dit beaucoup, bien qu'athée, je ne suis pas anticlérical. Par exemple, je trouve que les gesticulations de prétendus mécréants qui veulent absolument se faire débaptiser accréditent la thèse que cette banale cérémonie assimilable au thermalisme est plus que ça, donc qu'elle est bien ce que prétendent les prêtres, puisqu'il faudrait absolument effacer la trace de ce qu'ils considèrent comme une infamie. Etre ou ne pas être sur la liste des baptisés compte autant que figurer sur celle des titulaires d'une carte de fidélité dans un supermarché - la vraie vie athée est ailleurs... Pas plus je ne m'interdis de franchir le seuil d'une église pour le mariage d'un ami, le baptême de la progéniture de copains ou l'enterrement d'un proche, sous prétexte qu'entrer dans une église serait pactiser avec... le diable, qui n'existe pas plus que Dieu ! Mon père a été enterré il y a un an dans l'église de son village natal, qui est aussi le mien, et la cérémonie était concélébrée, à ma demande, par un ami dominicain de Bordeaux et un autre ami prêtre-ouvrier, parce que je savais que mon père n'envisageait pas de quitter ce monde sans une cérémonie dans le lieu où il avait vécu sa spiritualité dans la tradition de son pays - tel Montaigne, qui se disait catholique en France comme il aurait été protestant en Suisse ou musulman en Perse... Geste d'un fils athée pour son père fidéiste."

 Michel Onfray   

Michel Onfray sur l'aliénation - la religion, le travail, l'amour. 


Les réactions

L'article d'Abige Muscas Michel Onfray et le droit à l'athéisme sur Le Monde.fr

L'article publié par bambou Onfray, mieux de ne rien dire parfois sur archipels de vie.wordpress  

L'article de Julien Peyrie Un droit à l'athéisme, avant un droit de mourir? sur Metamag

                                   Marc - Ewa      
 

Partager cet article

commentaires

phdams 05/02/2014 18:00


Pour les anglophones, une petite parodie de pub américaine...
https://www.youtube.com/watch?v=axFyDGPSuDU&list=UUravYcv6C0CopL2ukVzhzNw

Constance 23/02/2011 21:24



Bon maintenant, cela suffit, Bruno, on t'attend, tu ne bouderais pas tout de même ? Moi je suis là, pas vrai, et il me manque la fin d'une réponse. Je ne serais pas devenue
invisible...Qui sait ? C'est le moment de prouver que je ne suis pas de la poussière.



Isis 20/02/2011 00:40



PS  -  Pour ce qui est de l'illusion c'est la vie en elle même qui en est une vaste,  (passé, présent et avenir), qu'à cela ne tienne on doit la vivre cette vie, l'objectif
étant de se trouver et se réunifier.



Isis 20/02/2011 00:31



Bravo Ewa ;)



Ewa 19/02/2011 21:32



En revanche, je vole au secours d’Isis.


Un homme qui fait une rencontre du 3eme type (et il va fort, il rencontre Dieu!), c’est dans un film d’Anne Giafferi, d’après le roman de Thierry Bizot : Qui a envie d’être aimé?. C’est
mon clin d’œil à Bruno - catho. Ah, pardon, j’ai promis de ne plus lui adresser la parole. Je ne recommencerai pas.


http://www.famillechretienne.fr/films/comedie/comedie/qui-a-envie-d-etre-aime_c9_s24_ss25_d59470.html


L’auteur de votre citation, Isis, est Krishnamourti. Je l’ai trouvé complètement par hasard. Voilà une autre de ses pensées : La fuite devant le présent mène inévitablement  à
l’illusion.



Ewa 19/02/2011 21:25



Je serais venue à ton secours, Monica, mais je n’avais pas bien compris l’avant-dernier mot de ton appel. Voilà la correction qui m'a été soufflée par une amie : "na pomoc!" ou "pomocy!" . Ah…
Madame Google-traduction robotisée ne remplacera jamais un bon traducteur, surtout infidèle. Pour encore mieux tout comprendre, j’avais aussi besoin de mots supplémentaires, par exemple : Aiuto!
Ayuda! Помогите!


A lundi, Monica! D’ici là, j’écouterai Barbara, ça me fera du bien au moral ;~)



Isis 19/02/2011 15:38



PS - Dans votre post N° 11 : vous distes :


Votre pseudo ? Il est ravissant ; mais je maintiens : vous l'avez choisi en connaissance de cause.


Sachetz qu'll y a une raison à ce choix qui a trait à l'irrationnel, mais comme vous avez horreur de ça à cause de votre manque d'ouverture d'esprit, je ne peux donc vous l'exposer. Quand je
serais fâchée, j'utiliserais mon prénom ça donnera une indication sur mon humeur ;)



Isis 19/02/2011 15:30



Monica vous n'aimez pas mon prénom, ça tombe bien j'aime pas votre pseudo, on es quitte :)



monica 19/02/2011 09:23



Encore un petit mot.


J'aimerais bien que Bruno revienne nous parler. 


Il me manque aussi.



monica 19/02/2011 09:17



Je ne  reviendrai pas faire la peste tout ce week end, car j'ai stage et bal de tango argentin pendant 48 heures.


Vous imaginez mon bonheur !


Bisous à tous



monica 19/02/2011 09:13



Personne n'est arrivé à mon secours, mais Léonie a disparu... Isis ! revenez ! Pour tout vous dire, Léonie, Léo, Léon, Léonard, Léotard, j'aime pas. 


Alors, s'il vous plaît, gardez votre pseudo.


Avec tout le respect que je vous dois, vous, et votre cher époux qui va certainement rire encore ce matin...grâce à moi !



Ewa 18/02/2011 22:55



Bruno, depuis le début, vous étiez toujours aimable, courtois et diplomate et moi, je n’arrêtais pas de vous embêter. Excusez-moi, je ne recommencerez plus. Revenez pour discuter avec tout le
monde, s’il vous plaît. Je ne vous adresserai plus la parole, promis!



constance 18/02/2011 20:58



Alors Bruno, j'attends, j'attends, comment veux-tu que j'argumente une moitié de réponse ?



monica 18/02/2011 20:09



"En latin, leo signifie lion. Ce prénom est symbole de force et de courage."


Au secours !


Help !


Hilfe !


Asistencia !


utilizzando !


usando !


hjaelp !


met behulp van !


utilizando !


za pomoca !


hjälp !


 



Isis 18/02/2011 18:44



Au fait je voulais préciser : Léonie vous plait-il mieux qu'Isis, là c'est mon vrai prénom, une petite observation dessu s'impose;)



Léonie 18/02/2011 18:35



Bonsoir  Monica


Comme je suis passionnée et que j’ai le cœur débourdant d’amour, je vais en remettre une
couche J


Votre pseudo ? Il est ravissant ; mais je maintiens : vous l'avez choisi en connaissance de
cause.


 Ce n’est pas la première fois que vous mettez mon pseudo sur le
tapis, je sens qu’il vous défrise un tantinet soit peu. Pouvez vous développer entièrement votre pensée s’il vous plait sur mon choix?  


Vous avez le mérite de me faire réfléchir, chère Isis, comme j'ai le mérite de vous
passionner


Je ne crois pas que vous me passionnez non, et pour reprendre vos termes : vous prenez vos désirs pour
des réalités et si je vous fais réfléchir c’est tant mieux mais j’ai de sérieux doutes la dessus, vos paroles ne me paraissent pas convaincantes, je le sens, dites moi si je me trompes
sincèrement, si c’est une de vos qualités.


Dieu, s'il existe, serait-il sourd ? réponse : peu de gens le savent car peu l'ont rencontré de
leur vivant, mais je peux me tromper encore une fois.


Donc vous admettez d’un côté que certaines personnes l’ont rencontré (peu de gens dites vous…) et vous
espérez vous tromper, mais plus profond de vous-même ????? si vous y êtes déjà allée bien sûr.


L’irrationnel vous fait peur au point de rejeter tout ce qui pourrait vous y confronter et pourtant la
réponse sur le pourquoi, de la faim, la misère, la violence, la maladie et bien d’autres maux se trouve là. Il est clair que vous refusez viscéralement de mettre ces choses à votre portée, grand
bien vous en fasse vous n’êtes pas prête d’ailleurs.


Vous me trouvez bien compliquée, sans doute parceque lorsque quelqu’un  parle d’un sujet  que vous ne connaissez pas vous le trouvez compliqué, alors qu’il s’agit dans ce cas  plutôt d’un état lacunaire de votre part que vous ne voulez pas combler parce que jugé sans intérêt à vos yeux, c’est votre droit le plus strict, question de
démocratie.


« Michel Onfray, aliéné ? Mais enfin, Isis, ne prenez pas vos désirs pour la réalité !
C'est aliénant pour vous à la fin de penser toujours de cette façon. Tâchez d'être un peu plus objective en ce qui concerne ce philosophe » 


Oh que si, MO est un ALIENE comme TOUT LE MONDE sur cette planète de par la dualité qui est en tout homme, à
moins qu’il ne soit Dieu ou un saint, mais il ne les aime pas, alors il est peut être autre chose……. L’homme véritable, c’est l’homme unifié, celui qui a aboli la dualité et seuls les mystiques
ou éveillés (terme plus moderne) qui sont empli de sagesse le sont, mais MO refuse cette idée en démontrant le contraire uniquement par des paroles, sans rien démontrer d’ailleurs par expérience.
Son ouverture d’esprit est très petite sur le sujet  il n’y a peut être même pas d’ouverture du tout et j’attend avec impatience un traité de sa part
sur l’ésotérisme et l’irrationnel, il va devoir éplucher des tonnes d’écrits, pour être crédible, mais je pense que le sujet sera sûrement bâclé, parce qu’un seul homme ne peut prétendre tout
savoir sur l’humanité en quelques lignes, à moins qu’il soit doté de pouvoirs certains…...qui sait ?


Je remets, ma petite citation à nouveau,  parce
que vous n’avez pas dit ce que vous en pensiez.


Dès l'instant où vous suivez quelqu'un, vous cessez de suivre la vérité.


Sinon si vous trouvez que je deviens rasoir, ce que je ressens depuis que j’ose commenter sur ce blog,
n’hésitez pas à me le dire avec toute la franchise qui vous sied et j’aviserais. Remarquez que s’il n’y a pas de commentateurs, il y a des lecteurs qui peuvent se faire plaisir au moins en
faisant des paris sur le temps que je vais tenir le round. Bon je connais d’avance l’issue et je sais que la sortie n’est pas bien loin, Marc me l’a déjà proposé, il ne me reste plus que l’aval
du reste du quatuor.


PS  - j'ai pas compté les "ON", pouvez vous le faire pour moi SVP. Merci.



monica 18/02/2011 07:16



Vous avez le mérite de me faire réfléchir, chère Isis, comme j'ai le mérite de vous passionner : en effet, trois longs messages de votre part pour répondre à de si petits commentaires que sont
les miens (ne m'en veuillez pas, ce n'est pas bien méchant). Mais je vais tâcher d'être brève, le tripalium aliénant m'attend.


Pour faire suite à mon précédent commentaire..."mais ça le deviendrait si on n'y changeait rien" ; on = Coluche, moi, vous, tous les croyants et les damnés de la terre...


Dieu, s'il existe, serait-il sourd ? réponse : peu de gens le savent car peu l'ont rencontré de leur vivant, mais je peux me tromper encore une fois.


Avec tout le respect que je vous dois.


Carpe diem, comme dirait Jean-Claude.



monica 18/02/2011 06:30



Comme vous êtes passionnée, Isis !


Ben oui, Isis, je vous trouve compliquée ; mais sincèrement, cela ne me dérange pas.


Votre pseudo ? Il est ravissant ; mais je maintiens : vous l'avez choisi en connaissance de cause.


Vous m'auriez fait quelque chose de particulier ? Pardonnez-moi, je n'en ai pas le souvenir. Vous ne faites que répondre à divers commentaires ; où donc est le mal ? Chacun est libre de
s'exprimer du moment que l'on ne s'insulte pas (je ne prends pas le mot "peste" pour une insulte, il ne me va pas bien sur ce blog, je le prends seulement pour une erreur de jugement de votre
part).


Michel Onfray, aliéné ? Mais enfin, Isis, ne prenez pas vos désirs pour la réalité ! C'est aliénant pour vous à la fin de penser toujours de cette façon. Tâchez d'être un peu plus objective en ce
qui concerne ce philosophe !


Coluche : "C'est pas vraiment de ma faute si y'en a qui ont faim, mais ça le deviendrait si on n'y changeait rien."



Isis 17/02/2011 23:51



Comme j'aime commenter jevais vous dire ce que je pense de cette vidéo de MO sur l'aliénation, la religion, le travail, l'amour.


La religion, le travail et l'amour  n'aliènent que ceux qui le veulent. MO n'a donc pas la réponse pour savoir qui l'est ou ne l'est pas, sans doute l'est-il lui même vu qu'il travaille
comme un acharné, sa religion est l'athéisme donc il est aliéné à ses croyances. Tout compte fait nous sommes tous des aliénés sur cette terre vu que nous n'avons pas le choix à moins de vivre
comme un ermite et encore pour survivre on est aliéné de soi même, parce qu'il faut se démener pour se nourir, et rester en vie. Notre égo nous aliène tous et ça MO ne le dit pas, c'est bien
dommage.


Je vous met une petite citation et je vous laisse deviner de qui elle est.


Dès l'instant où vous suivez quelqu'un, vous cessez de suivre la vérité.



Isis 17/02/2011 23:15



PS - Votre question était : la faim existe t-elle?? Vous n'avez pas précisé : dans le monde, donc cette question je l'ai trouvé plutôt vague, donc j'ai répondu dans le même sens. Vous affirmez
que je n'avais tout simplement pas d'arguments, mais vous n'êtes pas dans mon cerveau tout simplement pour connaître les arguments que j'aurais pu vous opposer, d'ailleurs je pense que vous ne le
auriez pas aimés, donc valait mieux que j'en donnes pas. Quand a amalgamer mon pseudo avec la faim, le froid, fallait le faire. Tout compte fait la peste de Camus...........



Isis 17/02/2011 23:04



Pourquoi pensez vous que votre esprit est plus simple que le mien? qu'est ce que je  dis ici qui vous dérange tant? 


Je sais très bien ce que c'est la faim, le froid, la peur et l'obscurité comme vous le dites si bien et plus que vous ne croyez (expériences). Ce n'est pa Dieu qui est sourd, mais c'est
l'homme qui est sourd, aveugle et vaniteux. Que faites vous de l'amour? qu'est ce qui empêche les hommes d'aimer? C'est simple, c'est l' EGOISME, la cupidité, et bien d'autres défauts. Mon
pseudo vous déplait tant que ça? pourquoi donc? Que vous ai je fait?


Vous me demandez pourquoi il y a tant de misère en ce monde, eh bien c'est l'homme le responsable et pas Dieu ou une quelconque divinité.


 A vous lire on croirait que seuls les croyants en Dieu sont responsable du mal, tuez le donc dans votre coeur, (je pense que c'est déjà fait) le mal restera toujours présent sur cette terre
malgré tout. Pensez vous donc que les assassins, les voleurs, les truands et j'en passe s'occupent de l'existence de Dieu, non ils ne croient en rien, sauf en la puissance qu'ilsl possèdent
pour faire mal.


Bon si voulez que je ne commente plus dites le moi franchement, et je m'exécuterais sans problème.



monica 17/02/2011 22:42



Isis, ma réflexion était d'un tout autre ordre que celui auquel vous avez pensé spontanément à la lecture de mon "sans commentaire". Mon esprit est beaucoup plus simple que le vôtre. 


Si en parlant de peste, vous avez cru que je pensais que vous pensiez à moi, vous vous êtes trompée. Non, vous n'aviez tout simplement aucun argument à soulever quand j'ai parlé de la faim dans
le monde...


Votre pseudo, Isis, est un poème à lui tout seul où il n'est question ni de froid, ni de faim, mais où seuls les purs esprits se rencontrent.


Le froid, la faim, la peur, l'obscurité dans le corps et les âmes de ceux qui souffrent existent, mais ne font pas assez de bruit sans doute pour qu'on ne les entende pas.


Dieu serait-il sourd ?


Tiens voilà une autre question : Dieu, s'il existe, est-til sourd ?


Je pars sans connaître la réponse ; mais on peut toujours espérer en avoir une avec vous, chère Isis.  



Isis 17/02/2011 22:19



Eh Monica, j'espère que vous n'avez pas pris ma phrase sur Camus pour vous ? c'était de l'humour, si c'est le cas, je ne vous visais pas, loin de moi cette idée, sincèrement.



monica 17/02/2011 22:11



sans commentaire



Isis 17/02/2011 22:09



Einstein voyons :)


Pour  ce qui est de Camus, la peste aussi existe ;)



monica 17/02/2011 22:06



Lequel ? Camus ?


Je viens de le lui demander, car "il est à l'intérieur de moi". La faim existe bien.



Isis 17/02/2011 21:57



Il fau demander à Albert :)



monica 17/02/2011 21:55



La faim existe-t-elle ?



Isis 17/02/2011 21:12



J'ai trouvé cette petite histoire sur le net :


Un professeur universitaire a défié ses étudiants avec cette question. -> Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe ?

Un étudiant a bravement répondu : -> Oui, Il l'a fait !
Le professeur a dit : -> Dieu a tout créé ?
-> Oui, monsieur, a répliqué l'étudiant.

Le professeur a répondu : -> Si Dieu a tout créé, il a donc aussi créé le mal, puisque le mal existe et selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est
mauvais.

L'étudiant était resté silencieux devant une telle réponse. Le professeur était tout à fait heureux de lui-même et il se vantait aux étudiants qu'il avait prouvé encore une fois que la foi était
un mythe.

Un autre étudiant a levé sa main et a dit : -> Puis-je vous poser une question professeur ?
-> Bien sûr, a répondu le professeur.

L'étudiant a répliqué : -> Professeur, le froid existe-t-il ?
-> Quel genre de question est-ce, cela ? Bien sûr qu'il existe. Vous n'avez jamais eu froid ? a répliqué le professeur.

Le jeune homme a répondu : -> En fait monsieur, le froid n'existe pas. Selon la loi de la physique, ce que nous considérons comme le froid, est en réalité l'absence de chaleur. Tout individu
ou tout objet possède ou transmet de l'énergie. La chaleur est produite par un corps ou par une matière qui transmet de l'énergie. Le zéro Absolu (-460 °F) est l'absence totale de chaleur ; toute
la matière devient inerte et incapable de réagir à cette température. Le Froid n'existe pas. Nous avons créé ce mot pour décrire ce que nous ressentons si nous n'avons aucune chaleur.

L'étudiant a continué : -> Professeur, l'obscurité existe-t-elle ?

Le professeur a répondu : -> Bien sûr qu'elle existe !

L'étudiant a répondu : -> Vous avez encore tort Monsieur, l'obscurité n'existe pas non plus. L'obscurité est en réalité l'absence de lumière. Nous pouvons étudier la lumière, mais pas
l'obscurité. En fait, nous pouvons utiliser le prisme de Newton pour fragmenter la lumière blanche en plusieurs couleurs et étudier les diverses longueurs d'onde de chaque couleur. Vous ne pouvez
pas mesurer l'obscurité. Un simple rayon de lumière peut faire irruption dans un monde d'obscurité et l'illuminer. Comment pouvez-vous savoir l'espace qu'occupe l'obscurité ? Vous mesurez la
quantité de lumière présente. N'est-ce pas vrai ? L'obscurité est un terme utilisé par l'homme pour décrire ce qui arrive quand il n'y a pas de lumière.

Finalement, le jeune homme a demandé au professeur : -> Monsieur, le mal existe-t-il ?
Maintenant incertain, le professeur a répondu : -> Bien sûr comme je l'ai déjà dit. Nous le voyons chaque jour. C'est dans les exemples quotidiens de l'inhumanité de l'homme envers l'homme.
C'est dans la multitude des crimes et des violences partout dans le monde. Ces manifestations ne sont rien d'autre que du mal !

L'étudiant a répondu : -> le Mal n'existe pas Monsieur, ou du moins il n'existe pas de lui-même. Le Mal est simplement l'absence de Dieu en soi. Il est comme l'obscurité et le froid, un mot
que l'homme a créé pour décrire l'absence de Dieu en soi. Dieu n'a pas créé le mal. Le Mal n'est pas comme la foi, ou l'amour qui existe tout comme la lumière et la chaleur. Le Mal est le
résultat de ce qui arrive quand l'homme n'a pas l'amour de Dieu dans son coeur. Il est comme le froid qui vient quand il n'y a aucune chaleur ou l'obscurité qui vient quand il n'y a aucune
lumière.
Le professeur s'est assis..

[Le nom du jeune homme ? Albert Einstein]



isis 16/02/2011 18:44



La semaine dernière j'ai vu un reportage où un acteur de cinéma, interwievé sur un film religieux qui doit sortir ou est sorti, (j'ai pas trop saisi), dire qu'il a du s'imprégner de tout ce qui
avait trait à la religion pour jouer. Cet acteur qui était athée, dit avoir eu une révélation à la suite de ce tournage et est devenu pratiquant. Il faut savoir que pour tout ce qui touche à
l'âme, chacun trouve sa voie un jour, que ce soit par la religion, la philosophie, la méditation, l'art, la musique, la danse ou autre et que seule l'initiation et la pratique amènent. Par
exemple je vois qu'ici beaucoup ont découvert la philosophie et s'en imprègnent  pour leur plus  grand bonheur. Nous sommes tous des croyants en quelque chose, la recherche de son
propre bonheur est personnelle et très diversifiée, faut juste accepter que l'autre c'est pas soi et inversement.



Ewa 16/02/2011 17:06



PJ - l’eau est trop froide ces temps-ci. Je n’ai pas envie de laisser une autre personne d’y plonger pour amuser la galerie.


Bruno - excusez-moi, je ne comprends pas toujours tout, vous savez.  J’espère que vous me pardonnerez mon ignorance. Je peux vous poser une question? L’initiation à la "religion" - ça
ressemble à quoi? On commence par quel "religieux"? Cela m’intéresse malgré le fait que la "religion" soit avant tout une histoire d’hommes (je pourrais citer quelques femmes, mais à quoi bon…).
Merci pour votre compréhension, Bruno.



monica 16/02/2011 07:31



Je trouve que votre texte est très beau, Bruno, ainsi écrit.


Il en dit long sur votre amour pour Anna et pour vos enfants.



bruno 16/02/2011 02:20



Constance,


J'ai re-relu ton message ; j'ai effectivement oublié deux trois trucs et ai répondu un peu à coté de ta question.


Je reprends ca demain dès que je peux.


Bonne nuit



bruno 16/02/2011 02:13



Bonsoir Constance,


J'étais de sortie avec des amis en boite de jazz (d'habitude c'est pas mal, mais là c'était nul ; j'aurais du prendre les boules kies) ; d'où l'heure tardive.


Mon histoire est toute simple, tu sais. J'étais athée, avant ; et puis j'ai rencontré une femme ; bon, elle était catholique. C'est ca, ma rencontre du troisième type dont parle Ewa ; puis il y
en a eu d'autres, je vais développer. Mais bref ; il se trouve que je suis tombé amoureux d'elle et évidemment, on s'est engeulé à chaque fois qu'on parlait religion ; j'avais évidemment tous les
meilleurs arguments du monde (Jean Paul2 tenait à l'époque un discours ahurissant sur les préservatifs, l'existence de guerres de religions dites "justes", l'antisémiste plus ou moins avéré de
certains évèques, le coté petite bourgeoisie de la sortie d'église etc etc) ; bref j'étais pas franchement fan, c'est le moins que l'on puisse dire. Et puis un jour, Anna m'a dit : "ben tu n'as
qu'à m'accompagner une fois à l'église, et puis on en reparle après" ; bon ; c'étais à Paris dans le XV, église St Lambert ; je n'avais pas mis les pieds dans une église depuis au moins 15 ans.
Et puis j'ai découvert que les fidèles n'étaient pas aussi béni-oui-oui qu'il me plaisait à penser, et que ce que disait le prêtre tenait la route.


Pendant deux ans environs, je l'accompagnais à raison d'une fois par mois grosso modo ; après la messe on rejoingnait un petit groupe sympa dans un café et on commentait allégrément la liturgie.
C'etait très sympa. Parfois on envoyait du lourd d'ailleurs !


Mais passons.


Aujourd'hui, nous allons avec les enfant autant qu'on peut à la messe, à la condition que chacun y trouve son compte, ca ne doit pas être une corvée et on fuit comme la peste les paroisses de
type pré-vatican2 voire médiévales. C'est là qu'on voit que Dieu ou pas Dieu, la religion est avant tout une histoire d'hommes ! (et de femmes évidemment)


Je ne crois pas dans la Gràce, qui fait que l'on devienne croyant du jour au lendemain (je ne fais absolument aucune différence entre croyant et pratiquant, en matière de religion, car il faut à
mon avis qualifier sa propre croyance ; c'est un autre sujet, mais il se fait tard) ; je crois par contre dans l'initiation, la patience.


J'ai beaucoup parlé, mais j'ai l'impression de ne pas dire grand chose ; en tout cas j'ai le sentiment d'oublier un truc ou deux ; ca va peut etre revenir demain.


A+


Bruno



constance 15/02/2011 21:40



Bonjour Bruno,


 


J'aimerais tenter de te répondre, connaître un peu plus les raisons de ta croyance. Je conçois fort bien que tu sois catholique mais si peu que tu sois institutionnalisé. Faisons un postulat
: Dieu existe. Alors c'est dans ton coeur qu'il voit. Les parades ne sont pas utiles à la sincérité. Parle nous un peu de ces rencontres, ont-elles été déterminantes dans ta croyance et pour
quelles raisons (ta foi avait-elle besoin de ces rencontres, pourquoi n'était-elle pas assez forte ?). Tu sais qu'ici est le règne de l'anonymat, voilà pourquoi je me permets d'être si intrusive.
J'espère que tu le comprendras.



Isis 13/02/2011 23:57



Pourquoi des recherches mystiques? Pourquoi pas des recherches, tout court?


Allez ne vous fatiguez pas , ces  gens là sont de très grands sages qui possèdent des secrets incacessibles au commun des mortels et l'être humain n'est pas prêt de percer ces
secrets car il n'en n'a pas les moyens intellectuels.



Ewa 13/02/2011 22:15



D’accord Isis, je vais faire des recherches mystiques.


Bruno - un malentendu, désolée, à supprimer.



Isis 13/02/2011 21:59



Ewa La rencontre avec Dieu est vraiment une rencontre du 3è type, demandez aux mystiques, toutes les  religions ont pris naissance dans le mysticisme. Tous les mystiques disent la même
chose, donc toutes les religions devraient avoir le même Dieu, seuls les hommes ont décidés de s'entre tuer pour les religions. Demandez vous pourquoi depuis la nuit des temps, l'homme cherche à
croire en un Dieu et faites des recherches, peut être aurez vous la réponse.



bruno 13/02/2011 20:55



Ewaaaaa,


Pour qui vous vous prenez ? Et ca vient d'où, le Bruuuuuuno ? C'est une private joke ?


Pas compris.


Bruno


 



monica 13/02/2011 18:46



J'aime aussi beaucoup cette interprétation :


http://www.youtube.com/watch?v=NrqIEwQhRMo


Bon courage Constance pour toutes vos belles occupations.



constance 13/02/2011 18:40



Ma belle, tu t'en sors très bien sans moi. Une bise de passage et je repars, j'ai eu un week-end complet, repas de famille, négociations, sujets à ne pas abordés, etc..., je suis sûre que
vous compatissez à ma peine. Bref, je suis crevée de n'avoir rien fait pour MOI.



monica 13/02/2011 18:24



Si Dieu n'existe pas, ce lied de schubert a le mérite d'exister :


http://www.youtube.com/watch?v=cKbUCB7GB-Y


Une merveille, n'est-ce pas Jean-Claude ?


Bonne soirée à vous tous



Ewa 13/02/2011 15:01



Vous êtes peut-être d’accord avec tout le monde, mais moi, je ne suis pas d’accord avec vous, Bruuunooo! Cette fois-ci, vous exagérez trop, vous n’êtes pas crédible, nom de diable!


Primo : il y a des croyants qui ne vont pas à l’église tous les dimanches, ils croient mais ne pratiquent pas. Alors, votre différence entre les croyants et les athées prend un coup grave.


Secundo : vous croyez en Dieu parce que vous avez fait des rencontres du troisième type et parce que les homélies sont devenues presque intelligentes en France? Pourquoi vous vous moquez de moi,
Brunooo?


Tertio : ressaisissez-vous Bruuuno, please! Cette mollesse là, ne vous va pas. J’espère que vous y arriverez...  



Ewa 13/02/2011 14:53



Isis, restez, je vous en supplie! Marc est un monstre odieux, je vous l’accorde. Mais on va peut-être réussir à le calmer? Ma Chère Etre, où es-tu? Tu sais très bien qu’il ne faut pas me laisser
un rôle de modérateur, je risque d’aggraver la situation. Tu me manques! 



monica 13/02/2011 12:45



Personnellement, je ne prends aucun "risque" (ciel à ce point !) en donnant mes petits commentaires sur ce blog plein de surprises (plus de bonnes que de mauvaises, vraiment). Je me réjouis d'y
trouver des gens de coeur ; m'étonne de lire des com plein de jeunesse et surprenants parfois, et m'enrichis en découvrant des musiques, des vidéos ainsi que des artistes différents de ceux que
je connais.


Merci quatuor.



Isis 13/02/2011 12:20



Bonjour Marc


Vous dites :d’accord avec vous monica mais ce qui est drole que ceux qui jouent les victimes et craignent de recevoir des tomates lancent les œufs durs meme aux personnes qui s’adressent pas a
eux sinon les pretendues victimes peuvent toujours laisser les coms sur l’autre blog (michel-onfray over-blog.com) la bas elle risquent rien.


Vous avez tout dit. Vous êtes rancunier au plus au point. Vous aimeriez malmener les autres sans que les autres ne vous rendent la pareille, c'est un peu égoïste de votre part. Dans la vie on
récolte ce que l'on sème. Je pense que ma présence sur ce blog vous dérange au plus haut point, donc pour vous faire plaisir je vais m'abstenir de venir commenter je laisse la place à tous ceux
et toutes celles qui prendront le risque de venir commenter ici. Vous qui disiez être une homme de coeur, là j'en doute.


Bon je vous laisse, j'abandonne la partie.......Sans rancune pour les autres.



marc 13/02/2011 11:56



desole bruno un clin d’œil c’etait moi et pas pour toi 


mais pour tous les internautes qui sont capables de comprendre pourquoi  ;)


faut savoir distinguer des vrais et des faux bruno et avancer avec des vrais


 


d’accord avec vous monica mais ce qui est drole que ceux qui jouent les victimes et craignent de recevoir des tomates lancent les œufs durs meme aux personnes qui s’adressent pas a eux


sinon les pretendues victimes peuvent toujours laisser les coms sur l’autre blog (michel-onfray over-blog.com) la bas elle risquent rien



Isis 13/02/2011 11:42



Bonjour Monica


Vous dites : Si les gens qui viennent le visiter ne laissent pas de commentaires, c'est, comme dit Isis, peut-être la crainte de recevoir des tomates ; ce n'est pas bien agréable en effet. Mais,
en étant un peu malmené, cela permet peut-être de se connaître encore mieux soi-même, qui sait ? et ainsi de continuer à faire l'effort d'évoluer encore un peu.


 


Il faut penser que si celui qui est malmené peut se connaître et évoluer, celui qui malmène par contre ne pourra jamais se connaître et aura tendance à régresser, donc le gagnant dans l'histoire
est le malmené, car celui qui malmène n'aura rien appris, il faudrait donc se malmener l'un, l'autre (dans les règles de l'art) pour avancer de concert, mais est ce nécessaire de se malmener?
 parce que personne ne détient la vérité et même lorsqu'on a un aperçu de cette vérité on ne l'atteint pas entièrement c'est pour cela que le chemin  vers la connaissance
paraît si difficile. Je pense qu'il faut savoir écouter l'autre, donner son avis divergeant ou pas sans critiquer l'autre. On peut très bien évoluer sans  blesser l'autre, réfléchir à ce que
dit l'autre sans pour autant le prendre pour argent comptant. Dans ce que dit l'autre il y a toujours quelque chose à retenir qui peut faire évoluer, même si c'est contraire à nos idées. TOUT
fait évoluer l'être humain sur cette planète, (pas seulement la science), le mauvais comme le bon aussi et heureusement sinon on serait encore à l'état préhistorique.



monica 13/02/2011 09:27



Nous sommes tous différents, c'est ce qui fait aussi la richesse de ce blog.


Nous avons un point commun, nous faisons l'effort de nous écouter les uns les autres.


C'est ce qui en fait son attrait, en tout cas, pour moi.


Si les gens qui viennent le visiter ne laissent pas de commentaires, c'est, comme dit Isis, peut-être la crainte de recevoir des tomates ; ce n'est pas bien agréable en effet.


Mais, en étant un peu malmené, cela permet peut-être de se connaître encore mieux soi-même, qui sait ? et ainsi de continuer à faire l'effort d'évoluer encore un peu.


Le grand Nietzsche : "Ecoute ce que te dit ta conscience : tu dois devenir ce que tu es"...



bruno 12/02/2011 21:29



Salut à toi, Ewa ; merci pour le clin d'oeil.


Moi, je suis un peu d'accord avec tout le monde (c'est mon coté mou) ; bon, il se trouve que je suis catho. La seule grosse différence entre un croyant et un non croyant, en gros, dans la
pratique, c'est que l'un va à l'église le dimanche et pas l'autre. Je me suis souvent posé cette question : pourquoi crois-je ? Il n'y a pas de déterminisme là dedans. Je ne me suis pas réveillé
un matin en criant debout sur mon lit : "JE DOIS CROIRE EN DIEU ! (bordel)" ; c'est venu tout seul, avec des rencontres ; l'église francaise a
bien changé, vous savez. Une omélie est presque intelligente, aujourd'hui (dans la plupart des grandes villes en tout cas) ; rien à voir avec les liturgies pourries de mon enfances, où ca sentait
le moyen age.


Bises,


Bruno



Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos