Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 17:00

 

Voilà le documentaire de 12 minutes réalisé à la Comédie de Caen, avec, entre autres, les interventions de Michel Onfray, les répétitions et les extraits du spectacle.  Nous vous proposons cette vidéo en complément de notre article du 02.12.2010

Michel Onfray - Le recours aux forêts  

 

Marc  

Partager cet article

commentaires

monica 03/07/2011 08:33



Je ne rejoins pas Michel Onfray quand il dit : "... l'argent, les honneurs, la richesse, les médias, tout ça c'est fatiguant, on perd son temps..." J'ai le sentiment à ce moment-là qu'il n'est
plus à côté des petits qui eux ne connaissent pas ce trouble. Les gens humbles, s'ils décident d'avoir recours aux forêts, c'est pour d'autres raisons, tellement plus louables à mon avis : la
fatigue, la maladie, les soucis d'argent, le mépris des autres, l'indifférence des politiques à la misère humaine...


Je ressens cela car mes soucis sont de cet ordre-là. Je n'en ai cure des honneurs, des médias car ils ne s'adressent pas à moi. L'argent ? c'est la question. Quand on en manque, c'est fatiguant.
Quand on n'en manque pas, c'est reposant...


Les gens dans le besoin "voient"-ils toutes les horreurs et tous les crimes des hommes ou tout au moins sont-ils tracassés par ces crimes ? Leurs tracas sont de l'ordre de la gestion du quotidien
si prenante pour eux.


Mais ce sont des propos de philosophe et ils ont le mérite d'exister. Le livre de MO est un poème fait pour une pièce de théâtre. C'est un tableau fait pour être admiré.


Quant à l'eau ? pourquoi tant d'eau ? Ce n'est pas ce qui m'interpelle le plus...



Jean 03/07/2011 00:21



Monica, c’est une métaphore, bien sûr ; je parlais de la scénographie un peu trop liquide et humide à mon goût 


Ewa, c’est possible ; mais  pourquoi cette question ? je vous rappelle quelqu’un ? il est sympa ou dois-je m’inquiéter ? 



Ewa 02/07/2011 09:03



Jean - une question un peu directe : connaissez-vous quelqu’un d’entre nous dans la "vraie vie"? :~)



monica 02/07/2011 08:11



"Frappé, enivré par cette déferlante de mots qui génèrent leur propre musique, le public entend énumérer tous les crimes que l'homme fait subir à l'homme comme à la nature avant que l'auteur
décrive les délices de la solitude dans laquelle il se replie." Raphaël de Gubernatis


"Le recours aux forêts" ne serait-ce pas une métaphore ? quitter le bruit, les lumières artificielles, les hommes, se réfugier dans le silence, l'ombre et la solitude pour mieux se retrouver...


Oui, le spectacle est étrange, mais je le trouve réussi. Et puis n'est-ce pas étrange de quitter les hommes et de penser "La compagnie des hommes distrait de la seule vraie compagnie : celle de
soi..." ?



Jean 01/07/2011 23:49



C’est pas le recours aux forêts mais aux lacs. Les arbres sont desséchés, sans feuillage, sans vie et paradoxalement entourés de l’eau. Un étrange spectacle



monica 20/06/2011 19:38



Une écriture aussi intense que celle-là a donné aux créateurs et aux artistes matière à faire vivre sur une scène de théâtre un texte d'une rare beauté.


J'aurais aimé y être.



Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos