Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 07:00

 

démocrite Hendrik ter Brugghen

 

La rédaction de ventscontraires. net - la revue collaborative du Théâtre du Rond Point - nous a aimablement communiqué la diffusion, en feuilleton hebdomadaire, de la conférence "Le rire de Démocrite" donnée par Michel Onfray dans le cadre de Up décentralisée à Paris et diffusée dans l'émission Les sentiers de la création sur France Culture le 01.07.2008. Chaque semaine nous ajouterons un nouvel épisode. A suivre...

"Qu'est-ce que le rire de résistance ?" 

 


Démocrite riant, Hendrick ter Brugghen, 1628

 

La vidéo de la conférence en intégralité (1h08) 

 

 

 

 

Les liens vers les 15 épisodes de la conférence :

______________________


"La conscience a été donné à l'homme pour transformer la tragédie de la vie en une comédie" 
 Démocrite   

« Et puis rire… Ne rien craindre ni personne - ni dieux ni maîtres; ne pas entreprendre au-dessus de ses forces et de ses moyens; connaître ses limites et viser le réalisable; ne pas perdre son âme dans des plaisirs dont la satisfaction entraîne sûrement l’insatisfaction; désirer le plaisir de la communauté heureuse avec soi-même; ne pas procréer, ni engendrer; ne jamais s’engager dans les affaires de la cité; ne pas laisser prise aux passions, aux pulsions qui déséquilibrent; ne pas désirer plus que ce qu’on a, ni s’abîmer dans l’envie impossible à satisfaire; consentir aux joies offertes par l’existence tant qu’elles augmentent l’adhésion avec son être; définir l’utile et le nuisible par le contentement et la gêne; s’exercer à chasser de soi les peines rebelles; viser la joie… voilà le mode d’emploi d’un hédonisme qui propose un plaisir fin, subtil, élégant : celui, suprême, de l’autonomie - au sens étymologique.

 Alors le rire peut advenir. Le grand rire libérateur de qui comprend que la joie appelle l’adhésion au réel, la célébration du corps, l’amour du vivant immanent et concret, la passion pour ce monde, le seul. Sur le théâtre de Démocrite, les jeunes vierges rient, les anciennes aussi, les philosophes et les portefaix, les boulangers et leurs petits pains, les apiculteurs et leur miel à embaumer également. Rire des enfants et des esclaves, du philosophe incarnant l’antithèse d’Héraclite qui, dit-on, répondait au spectacle du monde par les pleurs.

L’iconographie occidentale a abondamment opposé le rire de Démocrite, le poète à l’écriture claire, aux larmes d’Héraclite, l’acariâtre surnommé « l’Obscur ». Et, de Diogène de Sinope à Frédéric Nietzsche, d’Aristippe de Cyrène à Michel Foucault, on retrouve, comme un trait commun aux matérialistes, hédonistes et autres grands subversifs de l’histoire des idées, cette capacité de rire du monde comme il va. Seuls rient ceux qui prennent le monde au sérieux, justement parce qu’ils le prennent au sérieux. Gardons-nous comme de la peste des philosophes incapables de rire… »

Michel Onfray, Les sagesses antiques, § II Démocrite et le plaisir pris à soi-même, Grasset, 2006




N'oubliez pas de consulter la conférence Le post-anarchisme expliqué à ma grand-mère, en collaboration avec la revue Ventscontraires.net.
_____________

En supplément,  le rire de Bergson, de Rabelais, de Nietzsche…
 
 
*
*
*
Ewa - Constance - Marc  

Partager cet article

commentaires

Ewa 29/10/2013 12:48


La vidéo de la conférence en intégralité (1h08) a été supprimée. 


 


Pour ceux qui n’ont aucune envie d’être les vaches à lait de l’éditeur phonographique des conférences « gratuites », j’ai inséré les liens vers les 15 épisodes de la conférence « Rire de
Démocrite » pour faciliter le visionnage.


 


Et n’oublions pas que « Tout ce qui n’est pas donné est perdu ».  ;~)

Ewa 04/09/2012 10:51


En bas de cet article, vous trouverez quatre émissions « Les nouveaux chemins de la connaissance » consacrées au rire des arrière-petits-fils de Démocrite : Bergson, Rabelais, Nietzsche…  


 

marc 15/01/2012 20:07


voir une conférence " Rire de Démocrite " en intégralité (1:08) à la fin des épisodes

constance 18/09/2011 09:51



Episode 13 : Rire de l'avoir et faire l'éloge de l'être


2'12 min : Il y a des désirs couteux. Il ne faut pas chercher un désir dont on sait qu'il sera payé par un déplaisir


2'56 min : un des désirs couteux est celui d'avoir des enfants, beaucoup de risques considérables et beaucoup de soucis pour un rendement faible et sans consistance ni valeur (Démocrite)


3'43 : difficile d'être philosophe et de conserver son ataraxie quand on a des enfants car c'est renoncer à sa liberté et à sa tranquilité


7'13 : c'est être esclave de l'argent qu'affecter de ne pas l'aimer (Aristippe de Cyrène)


 


je retrouve le goût d'Onfray :-))



Patrick Cressain 19/06/2011 12:14



Dommage que le Rond Point fractionne cette conférence en feuilletons. On a envie d’entendre le rire de Démocrite jusqu’à la fin. Du coup j’ai compensé avec la belle chanson de Dani. 



Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos