Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 09:34

 

Lauréat 2009 du prix des Vendanges littéraires, Michel Onfray est revenu à Rivesaltes le 10 mars 2012 pour donner une conférence consacrée à Albert Camus et dédicacer son livre  « L’ordre libertaire. La vie philosophique d’Albert Camus » au stand tenu par la librairie Torcatis. 

 

Bon visionnage !

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 Bonne écoute !

(La captation sonore : Hervé Piedcoq)

      
1. Conférence
  • Les raisons du livre sur Camus (4:40)   
  • Les éléments biographiques fondateurs (9:12)   
  • La philosophie nietzschéenne, existentielle, non institutionnelle (23:10)  
  • La gauche libertaire, proudhonienne, l’anarchisme pragmatique et positif (39:20)   
  • La critique de l’hégélianisme (49:10)  
  • L’éthique et la politique (56:25)   
  • La question algérienne (01:03)

 

 

2. Séance de questions - réponses

  • L’État et le capitalisme libertaires, l’anarchisme proudhonien (2:30)
  • Camus - militant de base, membre du PC algérien (16:30)
  • Le sens du titre énigmatique du dernier livre de Camus "Le premier homme"  (21:00)
  • La polémique sur M. Merleau-Ponty - la question de J-L Prat : voir les réactions (24:13)
  • Sartre - Camus (32:20)
  • La lecture psychanalytique de l’œuvre de Camus ("l’inconscient colonial" ) par Edward Said (38:20)
  • Le choix de la photo de Camus sur la couverture de "L’ordre libertaire"  (43;00)

 


 

  •  L’un des éléments biographiques dont Michel Onfray parle au début de la conférence, décrit par Albert Camus dans « Le premier homme » [Folio 2010, p. 166-167]

« Et le jour, à la fin de l’année, où, parvenu à la fin du livre, M. Bernard lut d’une voix plus sourde la mort de D., lorsqu’il referma le livre en silence, confronté avec son émotion et ses souvenirs, pour lever ensuite les yeux sur sa classe plongée dans la stupeur et le silence, il vit Jacques au premier rang qui le regardait fixement, le visage couvert de larmes, secoué de sanglots interminables, qui semblaient ne devoir jamais s’arrêter. « Allons petit, allons petit », dit M. Bernard d’une voix à peine perceptible, et il se leva pour aller ranger son livre dans l’armoire, le dos à la classe. »

« Attends, petit », dit M. Bernard. Il se leva péniblement, passa l’ongle de son index sur les barreaux de la cage du canari qui pépia de plus belle : « Ah ! Casimir, on a faim, on demande à son père », et il se propagea vers son petit bureau d’écolier au fond de la pièce, près de la cheminée. Il fourragea dans un tiroir, le referma, en ouvrit un autre, en tira quelque chose. « Tiens, dit-il, c’est pour toi. » Jacques reçut un livre couvert de papier brun d’épicerie et sans inscription sur la couverture. Avant même de l’ouvrir, il sut que c’était Les Croix de bois, l’exemplaire même sur lequel M. Bernard faisait la lecture en classe. « Non, non, dit-il, c’est… «  Il voulait dire : c’est trop beau. Il ne trouvait pas de mots. M. Bernard hochait sa vieille tête. « Tu as pleuré le dernier jour, ce livre t’appartient. » Et il se détourna pour cacher ses yeux soudain rougis. »


  • Un petit billet enthousiaste de Jean-Michel Collet "On peut enfin avoir raison avec Camus", publié sur le site l’indépendant le 11.03.2012.

"Ni meeting politique (quoi que), ni salon du chat ou du chien, ni concert, mais c'est bel et bien pour une conférence que le Dôme de Rivesaltes était littéralement pris d'assaut, hier après-midi. Et de plus pour la conférence d'un philosophe. Certaines personnes venaient de très loin, comme cette dame ayant fait plus de 300 kilomètres pour l'écouter. Est-ce Michel Onfray ou Albert Camus qui passionne ainsi les foules ? Certainement la rencontre de ces deux intellectuels au carrefour de la pensée libertaire.

Le fondateur de l'Université populaire séduit un public éclectique, intergénérationnel, sensible à la clarté du discours et à l'intelligence du propos. Il est aussi l'antidote à la pensée unique, le pourfendeur des politiques mortifères et le promoteur d'une philosophie hédoniste.

 Avec Michel Onfray, la philosophie c'est la vie."

 

"Michel Onfray n'a pas répondu à la question que je lui posais (lors d'une conférence où il présentait son livre, le 10 mars 2012, aux "Dômes" de Rivesaltes) : "pouvez-vous citer un seul texte où Merleau-Ponty aurait attaqué Camus (alors même que Camus ne s'est pas privé d'attaquer Merleau) ?" Ne pouvant y répondre, il a répondu à d'autres questions, que je n'avais pas posées, il m'a invité à lire des livres que j'avais lus : "Lisez Signes !", "Lisez mon livre !", et m'a donc laissé sur ma faim..."

 

"Il n'est que 15 heure 30 lorsque le stand de la librairie Torcatis est déja envahi par une soixantaine de personnes qui souhaitent faire l'acquisition de"L'ordre libertaire : La vie philosophique d'Albert Camus" . 16 heure 30, nous sommes de plus en plus nombreux devant la porte qui finit par ouvrir. Au final, la salle est pleine de 1100 personnes, venant parfois d'au-de-là du Languedoc-Roussillon. On est obligé de refuser du monde. Et 50 personnes restent sur le carreau."


confér. rivesalts dédicace

Vers 21 h les derniers des 300 lecteurs à être venu faire dédicacer le livre "L'ordre libertaire".

 

  • Un entretien de Nicolas Caudeville avec Michel Onfray (audio)

 

      Ewa       

Partager cet article

commentaires

Ewa 05/06/2012 19:49


Je viens d’ajouter six vidéos de cette conférence. Bon visionnage!

Ewa 17/03/2012 20:05


Un grand merci, Monsieur Hervé Piedcoq!

herve piedcoq 17/03/2012 19:16


Bonjour,


Je suis celui qui a commis la captation audio de cette conférence. Merci pour avoir partager le lien SoundCloud, il était là pour cela, ainsi que pour la citation.


Aux pisse-froids qui semblent mépriser MO, ou se gausser de son prétendu mercantilisme, je signalerais qu'il est un bien rare que des philosophes de cette tenue se déplacent avec autant de
plaisirs dans nos contrées. Il est certain qu'une candidate à la présidence, affublée de son catalan de concubin draine plus de monde, mais on ne va pas bouder notre plaisir.


Jean-Louis Prat se plaint du fait que MO n'ait pas répondu à sa question sur Merleau-Ponty. La mauvaise foi des (vieux communistes) fanatiques n'est pas une légende.


En cliquant ici : http://35.pm/2a vous aurez droit à la transcription audio des questions à MO le même jour et constaterez que la réponse donnée est limpide et argumentée.


 


Merci à MO pour sa conférence, passionnante. Et longue vie à ce blog.


H.

Samuel 17/03/2012 04:13


Frédéric, génial votre site, je sens que je vais m'y plaire :)

Nico 16/03/2012 18:14


@Ewa, Il m'arrive de parler de Michel Onfray dans ma chambre d'ado mais vous devez me prendre pour quelqu'un d'autre j'imagine, je ne connais pas d'Ewa.

Frédéric 16/03/2012 14:32


Ma blague me paraissait tellement énorme, que j'étais persuadé qu'elle serait prise à la légère, même pas remarquée.:)


 


Michel Onfray m'a tellement nourri ces
dernières années, que je lui en suis reconnaissant jusqu'à la fin des temps, même s'il devait aujourd'hui, devenir fou à lier.


 


Tiens ! Je viens de retomber sur cette retranscription des propos de MO, qui me fait beaucoup de bien à lire aujourd'hui. C'est le cap à tenir, mes capitaines !


Il n'y a que ce Monde,
alors aimez-le


 



Le surhomme, c’est celui qui devient l’ami de lui-même. Et nombreux sont ceux qui sont les ennemis d’eux-mêmes, qui sont à l’origine de leur propre malheur, de leur propre douleur, de leur propre
souffrance. Qui ne construisent pas leur vie et qui, ne construisant pas leur vie, subissent leur existence. Ce que propose Nietzsche, ce que proposait Epicure, ce que je vous propose aussi,
c’est de vous emparer de cette vision des choses : les dieux ne sont pas à craindre, la mort n’est pas à craindre, la souffrance est supportable, le bonheur est possible et pensable. Voilà quatre
voies possibles (le
tetrapharmakon d’Epicure).


 

marc 15/03/2012 21:02


les deux mon capitaine 

Nane 15/03/2012 20:56


j'ai oublié de vous dire que le fond d'image ( original ) rend pénible la lecture des commentaires , même en les surlignant .

Nane 15/03/2012 20:53


vous dites " pourquoi ce blog ? l'amour nous fait faire qqfois ds choses insensées " mais encore  ? je regrette que vous soyez souvent abscons ou alors c'est moi qui suis idiote


vous citez M.O comme si tout ce qu'il disait était parole d'évangile  , c'est de l'ironie aussi ?

marc 15/03/2012 17:44


madame ou monsieur nane , pourquoi ce blog ? l’amour nous fait faire des choses insensées 


 


et pour jésus voici un extrait de traité d’athéologie 


"A l’évidence Jésus a existé - comme Ulysse et Zarathoustra, dont il importe peu de savoir s’ils ont vécu physiquement en chair et en os, dans un temps précis en un lieu repérable. L’existence de
Jésus n’est aucunement avérée historiquement. Aucun document contemporain de l’événement, aucune preuve archéologique, rien de certain ne permet de conclure aujourd’hui à la vérité d’une présence
effective à la charnière des deux mondes abolissant l’un, nommant l’autre." (troisième partie, § I. la construction de jésus)

marc 15/03/2012 17:42


cher samuel 


frédéric (proteste si c‘est pas vrai) et moi on apprécie beaucoup onfray alors on se permet d’écrire des coms irrévérencieux , faut nous connaître un peu :)


bienvenue chez nous ! les remerciements ne sont pas obligatoires mais les règles peuvent changer à tout moment ;)

Samuel 15/03/2012 17:04


Nane, Marc fait dans l'ironie ;) 


Sinon faisons un peu de comptes, Onfray a vendu des millions d'exemplaires de ses livres à travers le monde, il pourrait s'arrêter à l'heure même de faire quoi que ce soit et se retirer de la
circulation. Donc oui c'est tout à son honneur de continuer de se meler à la fange que représentent les médias, et même d'aller dédicacer son livre, il n'en a PAS besoin, on peut même dire qu'il
pourrait s'en foutre royalement et aller siroter des mojitos en thailande ou que sais-je. 


Non Onfray n'est pas un demi-dieu, mais c'est un bourreau de travail et j'ai énormément de respect pour lui, nonobstant cela, d'habitude je ne le défends jamais (Perte de temps...). C'est juste
que voir votre commentaire mon cher Marc et celui de Fredéric sur un site ou l'on fête Onfray m'a quelque peu semblé dommage.


Il se répète? Il parle du même livre non? Du même homme? Des mêmes faits? Des mêmes anecdotes? Personne n'est obligé de l'écouter. J'ai écouté cette conférence et j'ai encore appris des choses
bien que j'en avais déjà écoutées pas mal sur le sujet. Et j'en suis fort aise.


 


sur ce ... :)

Nane 15/03/2012 14:55


vous  dites Marc que vous n'avez jamais  écouté ni lu M.O ? je tombe des nues , alors pourquoi ce blog ? d'autre part personne , pas plus Samuel qu'un autre ne prend M.O pour un saint ,
c'est juste un philosophe qui se fait clairement comprendre , dit la vérité en déboulonnant les idoles , mais il est parfois très exaggéré ds ses opinions ( dire par ex que Jésusest un mythe ! )
mais je le trouve très sympathique et il a une faculté de pensée hors du commun

marc 15/03/2012 13:47


samuel je ne connais pas onfray si bien que vous (jamais lu jamais écouté)


mais je ne l’ai jamais accusé de "cupidité et de mercantilisme " je n’ai parlé d’aucune "dette "


lisez bien mes coms ici et pourquoi pas là


j’ai parlé des répétitions présentes dans ses interventions de promotion  qui durent depuis 3 mois


on l’avait déjà parlé mille fois voici un exemple 


 


malgré tout moi j’ai écouté cette conférence parce que ce genre de promotions sont toujours de meilleure qualité que "la semaine télévisuelle "


 


désolé de vous apprendre qu’onfray n’est pas une divinité 


mais un simple mortel soumis aux mêmes contraintes que les autres 


et comme chaque écrivain il fait les séances de dédicace 


accompagnées d’un stand de vente  ce n’est pas le pur partage 


je n’ai rien contre c’est tant mieux que ses livres se vendent 


mais faut arrêter d’en faire un saint ce n’est plus supportable


et ses nombreux ennemis en font leurs choux gras 

monica 15/03/2012 12:24


Oui, Samuel, "La puissance d"exister" est d'ailleurs l'un des livres de MO que je préfère.


Ce livre m'a transportée... et je n'aurai de cesse de dire, après avoir lu ce livre et bien d'autres, que Michel Onfray est l'écrivain actuel qui représente pour moi
le  philosophe sachant le mieux parler de philosophie hédoniste éthique.

Samuel 15/03/2012 07:27


Monica, "parce que la vie est en nous" renvoie merveilleusement au titre du livre "La puissance d'exister" de Michel Onfray :)

Samuel 15/03/2012 07:21


Marc, pour faire comme il se doit, je me devrais de vous remercier à chacun de mes commentaires pour votre travail exceptionnel. Je ne le fais pas mais je pense que c'est implicite, je n'ai pas
du tout l'habitude d'avoir un tel "engagement" sur un site en tant que visiteur...


 


Simplement je pense que nous n'avons pas la même vision des motivations d'Onfray, ici notamment, quant à moi je pencherais beaucoup plus pour la thèse de Constance et d'une dette
d'amitié.


 


Ca peut paraître présomptueux, mais je pense, à force de le lire, de l'écouter et de voir des reportages sur Onfray, qu'il ne mérite vraiment pas l'accusation de cupidité ou de mercantilisme.


 


My 2 cents...

Ewa 14/03/2012 23:19


Merci.


Nico, ce serait toi, ce délicieux jeune homme qui parle d’Onfray dans sa chambre d’ado?


Si non, excusez-moi, monsieur. Si oui, bisous! :~)

Nico 14/03/2012 22:49


Merci beaucoup ! Un reportage sur l'UP du goût ce soir dans soir 3 ! Bisous

marc 14/03/2012 21:52


nane , j’apprécie énormément onfray et je lui dois beaucoup 


mais il ne me nourrit pas , pas encore :)


et pas de chance  je ne mange pas de soupes 


je fais en sorte de cracher le moins possible 


et jamais dans la nourriture parce que je suis un garçon gentil 


si vous vous régalez nane c’est tant mieux 

constance 14/03/2012 21:44


Je n'ai pas écouté cette conférence. Et je n'en ai pas envie. J'ai lu L'ordre libertaire, je ne vois pas ce qu'il pourrait dire de nouveau après ce livre si complet.


 


Michel Onfray a réduit le nombre de ses interventions, a annulé notamment RMC, Ardisson, Busnel. Je pense Samuel que, plaisanteries mises à part, les dettes qu'a MO sont plus humaines que
financières, c'est un homme fidèle en amitié. Et je lui suis fidèle pour ce qu'il a créé en moi. 


 


Voyons ce que donnera cette semaine télévisuelle.

Nane 14/03/2012 19:10


mais pourquoi Marc crachez vous dans votre soupe ? je viens de me régalerà écouter la conférence de M.O,


Mais de plus en plus svt maintenant les premiers commentaires n'ont rien à voir avec les retransmissions , ça finit par être franchement désagréable


 

monica 14/03/2012 13:02


..."La rage du peuple" qui a le pouvoir de tout changer "parce que la vie est en nous".


C'est fort... !


Cette jeune chanteuse a du courage comme MO, au fond.

marc 14/03/2012 12:07


samuel , je ne reproche pas à onfray de vouloir partager mais de se répéter


et parce que nous relatons sur notre blog toutes ses interventions


nous le voyons mieux que quiconque


je pense aussi qu’on peut exiger d’un intellectuel de savoir reformuler ses idées


et pas utiliser toujours les mêmes mots et se copier soi-même


"vouloir partager " ? mais c’est une prestation pour la promotion de son livre


et onfray le dédicace à la fin , chaque auteur "partage " comme ça avec son éditeur 


 


en faisant ce blog nous partageons gratos en récoltant des insultes ou des mails qui "protègent la propriété intellectuelle " (on était déjà
obligé de retirer les liens des dernières conférences sur  france culture)


vous pouvez écouter cette conférence (j’espère que tu l’as fait samuel :) 


parce qu’ewa à donné le peu de temps dont elle dispose pour rédiger cet article 


j’aurai préféré qu’elle le consacre à d’autres choses et à d’autres personnes ;)

Samuel 14/03/2012 10:32


Si cela vous plaît, essayez celle-ci l'émotion est au tournant!

monica 14/03/2012 09:50


Oui, j'aime tous ceux qui parlent et chantent ainsi.


Merci, j'écoute et j'en frissonne !

Samuel 14/03/2012 09:27


Merci Monica, vous aimez donc les enragés ! ;)

monica 14/03/2012 08:50


J'apprécie vos commentaires, Samuel, ici et ailleurs.

Samuel 14/03/2012 07:14


Quel défrayements, quels médias?


Il s'agit ici d'une conférence. Vous repprochez à MO de vouloir partager alors que votre blog recense toutes ses intervention Marc?


Vous pensez que MO court après l'argent et vous l'écoutez encore parler d'anarchisme libertaire Frédéric?

Frédéric 14/03/2012 00:21


Michel Onfray a peut-être des dettes à éponger : papier et crayon sont devenus des denrées rares, par ces temps numériques  :)))

marc 13/03/2012 23:00


que de redondances ! 


onfray l’avait déjà dit des centaines de fois en employant presque les mêmes mots 


ce serait sage d’arrêter là ce marathon médiatique. 


 

Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos