Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 21:53

 

 

« Carlyle, Emerson et le Grand homme », c’est le titre de la deuxième conférence donnée par Michel Onfray en saison 2008-2009 à l’Up de Caen. Le cycle de 25 conférences était diffusé sur France Culture : « Contre-histoire de la philosophie - 7ème année - La construction du surhomme ».

Nous avons trouvé l'enregistrement de cette conférence en trois « vidéos-audio » éparpillées sur la chaîne Dailymotion documentaireroots. Malgré les petits inconvénients (les répétitions au début et à la fin de chaque "vidéo", la musique et les images qui n'ont rien à voir avec la conférence), nous avons décidé de partager ces enregistrements avec vous. Nous mettons également à votre disposition le synopsis du cours publié sur le site officiel de Michel Onfray.

Ce n’est qu’une simple invitation à continuer l’aventure en lisant « La construction du surhomme » paru chez Grasset le 19 octobre 2011.

          



 

SYNOPSIS    « CARLYLE, EMERSON ET LE GRAND HOMME » 

Après le Grand Homme chez Hegel  - Et toujours dans l’ombre de Napoléon  - Le Grand Homme chez Carlyle et Emerson.

carlyle-2.jpgI/. CARLYLE


1./ THOMAS CARLYLE :

a) Philosophe écossais : 1795/1881  - Calviniste ayant perdu la foi  - Radical et pamphlétaire  - Critique de la démocratie et du capitalisme  - De l’aristocratie et de la bourgeoisie  - Solitaire, indépendant, pauvre et libre

 b) 1840 : conférences sur le Grand Homme publiées sous le titre Les héros. Le culte des héros et l’héroïque dans l’histoire

c) Nietzsche le déteste :  - Un « pessimiste dyspeptique »… anglais !  - « Demi comédien », «grand faux monnayeur », « rhéteur insipide », (cf. Crépuscule des idoles).

d) Dans « Le culte des héros et ses fanatiques » (Gai savoir, §.298) :  - « Vieux grognon embrouillé et prétentieux qui s’est employé, sa longue vie durant, à rendre romantique la raison de ses anglais ».  - Nietzsche et le romantisme…  - Nietzsche et l’assassinat ou le silence sur ses sources possibles (Spinoza ; Stirner ; Carlyle…)  - Nietzsche sur Napoléon : il est ce personnage qui a « jeté dans l’âme de ce siècle cette prostration romanesque devant le génie et le héros si étrangère à l’esprit rationaliste du siècle dernier ».  - Les catégories de génial et d’héroïque contraignent à la génuflexion : Nietzsche les récuse.  - Se veut plutôt du siècle de Chamfort et d’Helvétius.  - Cf. son rapport à Voltaire.  - Affirme que le XIX° tranche en mettant en son centre la question du Grand Homme.


2./ LE GRAND HOMME CHEZ CARLYLE :

a) A l’origine de l’humanité on trouve :  - Le héros comme Divinité : Odin

b) Dans son évolution :  - Le héros comme Prophète : Mahomet  - Le héros comme Poète : Dante, Shakespeare  - Le héros comme Prêtre : Luther, Knox.  - Le héros comme Homme de Lettres : Johnson, Rousseau, Burns

c) Dans sa modernité :  - Le héros comme Roi : Cromwell, Napoléon.


3./ CARLYLE ET NAPOLÉON

a) Napoléon : « il est notre dernier grand homme ».  - (D’autant qu’en juillet 1815, l’Empereur a demandé l’hospitalité aux anglais pour échapper aux royalistes français  - Le Bellérophon, dans le port de Plymouth.)

b) Napoléon souhaitait établir une tyrannie européenne  - Et il s’étonne qu’on lui résiste ?

c) En tant que dernier grand homme, il résume la totalité des formes variées de l’héroïsme :  - Prophète, Poète, Prêtre, Homme de Lettres, Roi…  - Procède de l’âge de l’imprimerie.  - Il est là pour nous guider.  - La tâche du peuple ?  Trouver l’homme le plus capable.  L’élever à la place suprême : roi.  Le révérer loyalement.

 ***

d) Après Cromwell, il est « notre second roi moderne ».  - Or Cromwell s’appuyait sur la religion  - Napoléon n’a que « de pauvres Encyclopédies sceptiques » comme supports.

e) Napoléon fut grand :  - Tant qu’il crut aux Faits et aux Evènements  - Il dompta la Révolution française  - Permit que son destin devint organique  - Et qu’elle survive dans des institutions durables  - Conduit par un instinct sûr, il a transformé la négativité de la Révolution française en positivité institutionnelle.

f) Napoléon fut petit :  - Quand il a cessé de croire aux faits et aux Evènements pour se soumettre aux Simulacres  - Quand Bonaparte est devenu Napoléon,  - Qu’il a cessé d’être un Démocrate pour devenir un Tyran.

g) Napoléon fut « une grande ébauche, une grossière esquisse jamais complétée »  - Cf. Hegel sur les Grands Hommes : « Leur but atteint, ils sont tombés comme des douilles vides ».


 

Emerson-4.jpgII/. EMERSON


1./ EMERSON & CARLYLE :

a) Emerson a lu Les héros de Carlyle en 1840.

b) Carlyle fut le grand rendez vous d’Emerson en Europe.  - 2 jours sur place, une nuit chez lui

c) Balade dans les landes écossaises :  - Parlent de Cromwell, Faust, Voltaire et Robespierre.  - De la nécessité de l’action et du faire.  - De Dieu et de l’immortalité de l’âme  - Carlyle peste contre les gens de lettre, les journalistes, l’injustice sociale, ses contemporains

d) Mme Carlyle lui montre un collier envoyé par Goethe.

e) Emerson lui propose de venir enseigner ou diriger une revue aux Etats-Unis.

f) Correspondance entre les deux hommes toute leur existence.


2./ EMERSON ET LE GRAND HOMME :

a) Publie en 1850 Les hommes représentatifs.  - Sous titré dans l’édition française de 1895 (Izoulet et Roz) d’Armand Colin : Les Sur-humains – un mot qui ne renvoie à rien du titre anglais.  - L’édition de 1920 chez Crès sous titrera Les surhumains.

b) Emerson n’a pas pu être nietzschéen :  - Les œuvres les plus nietzschéennes de Nietzsche sont postérieures à son travail.  - En revanche, Nietzsche aurait pu être transcendentaliste…

c) Equivalence entre Grand homme et Homme Représentatif.  - La grandeur réside dans la représentativité  - Plus l’homme représente son temps, son époque, sa civilisation, sa culture, son continent géographique, historique, culturel, mental, plus il est grand.

***

d) Qu’est-ce qu’un grand homme ?  - Il habite les plus haute sphère de la pensée  - Il entretient un rapport avec la Surâme (Oversoul)  - L’autre nom de l’« Ame du Monde » ou l’« Ame Universelle ».  - Dieu existe, mais pas de façon anthropomorphe  - Dans Nature et dans Les forces éternelles :   Dieu est associé à :  L’« Esprit du Monde », L’« Energie de la Nature », Aux « Forces Cosmiques ».  - Emerson se trouve à la croisée de Platon et Spinoza, Plotin et Hegel, sinon Goethe.  - Les individus procèdent de la Surâme sur le mode platonicien  - Et ce de façon inégale  - Celui qui y participe grandement est un Grand Homme  - Il entretient une relation privilégiée, directe, forte, irrationnelle, instinctive, immédiate à la Surâme.  - On peut accéder à la divinité de la nature par cette participation  - On expérimente la jouissance de cette communion mystique avec les forces qui constituent l’être du réel.  - Le Grand Homme est le réceptacle privilégié de la Surâme du monde.  - Il en assure la lisibilité, la visibilité.  - Il contamine par capillarité par sa seule présence  - Il agit plus vite, plus loin, plus fort que les autres  - Il voit ce que les autres ne voient pas  - Il saisit dans l’instant la nature du réel.  - Il emporte les suffrages par sa pensée et son action qui légitiment le réel  - Il fait comprendre que ce qui a lieu ne pouvait pas ne pas avoir lieu.  - Il est tendu vers un seul but :  - C’est ontologiquement un monomaniaque.

e) Qui sont les Grands Hommes d’Emerson ?  - Platon le philosophe  - Swedenborg le mystique  - Montaigne le sceptique  - Shakespeare le poète  - Goethe l’écrivain  - … et Napoléon, « l’homme de l’univers ».

f) A quoi sert le Grand Homme ?  - A être un modèle qu’il nous faut suivre.  - A contaminer par son expérience  - A générer à nouveau de Grands Hommes  - Autrement dit à assurer l’histoire et le progrès de l’humanité.


3./ EMERSON ET NIETZSCHE :

a) Lecture de jeunesse  - Le cite dès ses devoirs à Pforta.

b) Lit (et perd) les Essais.  - Lit La conduite de la vie et Société et Solitude.  - Dans les fragments posthumes : « L’homme de ce siècle de plus fécond en pensées ».

c) Des pensées et des images d’Emerson se trouvent dans le Zarathoustra…


 

CONCLUSION

a) Permanence des renvois aux arrières mondes :  - Hegel et son « Esprit Absolu » dans La Raison dans l’Histoire (1830)  - Carlyle et son « Mystère de l’Univers » dans Les Héros (1840)  - Emerson et sa « Surâme » dans Hommes représentatifs (1850).

b) Théodicées chrétiennes ou mystiques et panthéistes.  - La lumière du Grand Homme est la lumière projetée de Dieu dont Feuerbach a déconstruit la formule anthropomorphique.  - Le Grand Homme est alors un trait d’union entre l’Humain et le Divin  - Sortant de l’humain il s’approche du divin et montre la voie à suivre  - Mais quand on ne croit plus au divin,  - Quelle définition pour le Grand Homme ?

***

Bibliographie : 

Carlyle, Les héros, Armand Colin

Carlyle, Pages choisies, Armand Colin

Carlyle, Pamphlets du dernier jour, Editions du Trident

Emerson, Hommes représentatifs, éd. Georges Crès

Carlyle/Emerson, Correspondance, Armand Colin

Régis Michaud, Autour d'Emerson, éd. Bossard

Ewa - Marc  

 

Partager cet article

commentaires

Ewa 15/02/2012 13:12


Merci Addictus, ça nous fait toujours très plaisir quand les visiteurs prennent la peine d’écrire un commentaire pour témoigner leur intérêt pour notre blog.


Aux prochains différés ! :~)

Addictus 14/02/2012 19:17


Bonjour,


 


Je souhaitais vous dire un grand merci pour ce beau site ! Car il me permet de suivre l'actualité de Michel Onfray de manière différée le plus souvent.


 


Bonne continuation à Vous ! Et merci encore !


 


Addictus

Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos