Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 17:03

 

 

All of me - John Legend & Lindsey Stirling 

__________

_____________________

 

Ta source 

Elle naît tout en bas d'un lieu géométrique

A la sentir couler je me crois à la mer

Parmi les poissons fous c'est comme une musique

C'est le printemps et c'est l'automne et c'est l'hiver

L'été ses fleurs mouillées au rythme de l'extase

Dans des bras de folie accrochent les amants

On dirait que l'amour n'a plus besoin de phrases

On dirait que les lèvres n'ont plus besoin d'enfants

Elles coulent les sources en robe ou en guenilles

Celles qui sont fermées celles qu'on n'ouvre plus

Sous des linges qu'on dit marqués du sceau des filles

Et ces marques ça me fait croire qu'il a plu

Qui que tu sois toi que je vois de ma voix triste

Microsillonne-toi et je n'en saurai rien

Coule dans ton phono ma voix de l'improviste

Ma musique te prend les reins alors tu viens

Ta dune je la vois je la sens qui m'ensable

Avec ce va-et-vient de ta mer qui s'en va

Qui s'en va et revient mieux que l'imaginable

Ta source tu le sais ne s'imagine pas

Et tu fais de ma bouche un complice estuaire

Et tes baisers mouillés dérivant de ton cygne

Ne se retourneront jamais pour voir la terre

Ta source s'est perdue au fond de ma poitrine

    Léo Ferré  

        

source

   

31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 13:00

 

grandes gueles

Le 30 janvier 2014, Michel Onfray est redevenu l’une des Grandes Gueules dans l’émission d’Alain Marschall et Olivier Truchot sur RMC. Il commente l’actualité qui « rime - semble-t-il - avec liberté de ton » en confrontant ses analyses et opinions avec celles de l’économiste Pascal Perri et prêtre catholique Patrice Gourrier (à l’évidence, « père » de deux animateurs, puisque c’est de cette façon qu’ils s’adressent à lui).

Vous pouvez réécouter l’émission en intégralité (1h35min.), ou vous focaliser sur quelques extraits des interventions du philosophe concernant les sujets divers : Dieudonné, Valérie Trierweiler et François Hollande, subventions pour l’Up de Caen, libéralisme, salariés de Mory Ducros, mariage gay et théorie du genre…

 


 

     Émission  en intégralité (1h35min.)

  

 

 

 


 

Extraits des interventions de Michel Onfray

 

Pour l’instant, nous vous proposons une vidéo publiée par RMC RADIO et quatre pseudo vidéos que nous avons réussi à publier jusqu’à maintenant. 

     

*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 20:04

 

 

stirner 3

Un internaute a décidé de partager - « uniquement pour des buts informatifs à titre gratuit suivant les principes de l’Université populaire » - un cours sur Max Stirner donné par Michel Onfray à Caen en mars 2008, en présence d’environ mille « étudiants » fidèles.

Quelle belle et généreuse idée que de rendre L’Unique accessible au public beaucoup plus large! Rendre la raison populaire, gracieusement, parce que tout ce qui n’est pas donné ou partagé est perdu….

Nous n’omettons donc pas de relayer cette noble initiative qui reste totalement dans l’esprit de la gratuité des universités populaires.


      _______________________________

 

 

SYNOPSIS


« Stirner, un roman solipsiste »

 

Max-Stirner-Quotes-3.jpg1./ REPUTATIONS : 

a) Penseur de l’individualisme anarchiste

b) « Aux sources de l’existentialisme »

c) Saint Max dans L’idéologie allemande de Marx

d) Source cachée de Nietzsche

e) Maître à penser de Duchamp – avec Nietzsche.

f) Lecture de Mussolini.


2./ VIE : 

a) Johann Caspar Schmidt : Bayreuth, 26 octobre 1806   - Son père, 37 ans, sculpteur de flûtes, meurt de phtisie deux mois après   - 2 ans après, remariage avec un préparateur en pharmacie à Kulm.

b) Etudes primaires à Kulm   - Au collège : Stirner, front très large  - Confirmation avec un dessin de Engels – seul portrait.   - 1818 : retour à Bayreuth chez son parrain pour 8 ans

c) 1826 : université de Berlin pour 2 ans.   - Schleiermacher en théologie   - Hegel en philosophie : Leçons sur l’histoire de la philosophie.   - Erlangen, Königsberg.   - 23 ans : envisage l’enseignement   - Maladie mentale de sa mère, rentre à Kulm pour 3 années    - 26 ans : retour à Berlin en 1832   - Echoue à ses examens   - Stagiaire de latin sans salaire 8 heures / semaine.   - 1837 : on lui refuse un poste de professeur.   - Epouse la fille inculte de sa logeuse qui meurt en couches.    - 32 ans :  1; Orphelin de père  2. Fils d’une mère folle  3. Fraîchement veuf  4. Père d’un enfant mort   - 33 ans : enseigne à des jeunes filles dans un institut privé 5 ans


3./ LES HEGELIENS DE GAUCHE :

a) Fréquente le Cercle des jeunes hégéliens de gauche   - Les « Hommes affranchis »

b) 1842 : dessin de Engels : Stirner seul dans le groupe   - Allégorie de l’ « association d’égoïstes »


stirner2.gif


c) Bruno Bauer affirme l’inexistence historique de Jésus.

-   1er défenseur de la thèse mythiste

-   Vient de la droite hégélienne

-   Scandalisé, puis fasciné par la Vie de Jésus de David Frédéric Strauss

1. La droite hégélienne prélève :   A. Téléologie de l’Histoire : Idée = Raison = Concept = Dieu.    B. Philosophie de la religion : christianisme = religion Vraie.   C. Principes de la philosophie du droit : l’Etat = « Etre divin terrestre ».   D. La Religion : « intégrer l’Etat au plus profond des âmes individuelles »   E. La Monarchie prussienne : un modèle.

2. La gauche hégélienne prélève :   1. Les potentialités athées : le Christianisme hyper rationalisé.   2. Le travail du négatif dans la dialectique.   3. Téléologie : Idée / Raison dissociés de Dieu.


4./ LE CHRONIQUEUR JOURNALISTE :

a) 1842 : publie 26 articles en six mois   - Dans la Gazette rhénane organe des jeunes hégéliens   - Recensions de Bauer : La trompette du jugement dernier contre Hegel, l’athée et l’antéchrist.

b) Bauer renvoyé de l’université pour ses audaces théologiques.


5./ « LE FAUX PRINCIPE DE NOTRE ÉDUCATION » :

a) Contre l’éducation humaniste :   - Textes anciens et Bible   - Trop de passé   - Pas assez de souci du monde réel.

b) Contre l’éducation réaliste :   - Fabriquer de bons citoyens, bons pères, bons époux, soumis…

c) Pour une éducation « personnaliste » :   - Ni obéissance, ni soumission, ni docilité, ni pouvoir, ni singe savant    - Mais le créateur, l’individu capable d’exercer sa liberté.    - Le caractère souverain   - L’idéal ? « L’accomplissement de soi ».   - Méthode : entretenir le goût naturel de l’enfant pour l’insubordination   - Ne pas réprimer leur fierté, leur franchise   - S’opposer à lui pour lui apprendre « la lutte des consciences de soi opposées »

d) L’Unique et sa propriété :   - « Etre libre, telle est la vraie vie ».


6./ « L’UNIQUE ET SA PROPRIÉTÉ » :

stirner 6a) Paraît fin 1844 à Leipzig avec la date 1845.

 b) Revendique un livre sans construction   - Pas de ligne directrice : rédaction par morceaux   - Ecrit au fil des occasions et des circonstances : *Lectures du moment  *Débats du Cercle  *Contextes et enjeux de l’époque : Feuerbach  *Controverses disparues   - Récrit, ajoute, commente   - D’où : redites multiples.

 c) Fantaisies typographiques :   - Majuscules à Mon, Ma, Mes, Je, Moi, Nous, Vous   - D’où : cadences fractionnées

d) Expose des thèses adverses, les commente, les critique dans le désordre   - Confusions des thèses

e) Interpelle des adversaires invisibles   - Théâtre d’ombres avec de grands oubliés.

f) 500 pages de déclaration de guerre contre tout ce qui entrave le Moi :

1. Guerre à la Religion :   Dieu, saint Esprit, Christianisme, dogmes, sacré, péché, foi, Christ, idéal ascétique, renoncement…

 2. Guerre à la politique :  Empereur, patrie, Etat, roi, loi, légalité, Révolution française, droits de l’homme, égalité, censure, socialisme, communisme, bourgeoisie, police, soldats, fonctionnaires, juges, pédagogues, professeurs, travail, esclavage, peuple, justice, constitution, propriété, parti, libre concurrence, hiérarchie, libéralisme…

3.  Guerre à la société :  Humanité, parents, famille, éducation, argent, impôts, autorité, héritage, communauté…

4. Guerre à la morale bourgeoise :  Inceste, monogamie, amour, serment, parole donnée, amitié, mariage, chasteté, renoncement, respect d’autrui, sens de l’honneur…

5. Guerre à l’éthique :  Bien, mal, vertu, vérité, raison, moralité…

6. Positivité ?  Moi, comme Unique et ma Propriété…

g) La censure ne censure pas : trop insignifiant…

h) Parution invisible : pas de polémique    - Pas de droits d’auteur, pas de visibilité…

i) 38 ans : Sans le sou, sans carrière, sans projet, sans métier, sans avenir, sans diplômes, sans perspective…

 

7./ LE MARIAGE : 

a) Rencontre au cercle des Jeunes Affranchis :   - Femme qui fume le cigare et boit de la bière.

b) 41 ans : mariage le 21 octobre 1847   - Elle a 12 ans de moins que lui   - Le pasteur les trouve en groupe, jouant aux cartes   - Pas de Bible

c) Bauer, témoin, décroche deux anneaux de son porte-monnaie   - Bauer emprunte pour la manufacture de porcelaine de son frère et de son père

d) Stirner abandonne le cours aux jeunes filles

e) Crée une crémerie avec l’argent de sa femme   - Fait faillite, ruine son épouse.

f) Abattu, déprimé : passe une petite annonce pour emprunter…

g) Traduit : Dictionnaire d’économie politique de Jean-Baptiste Say   - Prévoit de traduire Smith   - Compile une Histoire de la réaction

h) Madame demande le divorce   - 1847 : part à Londres, puis en Australie : devient blanchisseuse

i) Séjours en prison pour dettes   - Donnait aux geôliers des professions différentes : professeur, écrivain, docteur ès lettres, rentier…

stirner-grab.jpgj) Meurt le 25 juin 1856 d’une « piqûre de mouche empoisonnée »   - Il avait 49 ans et 8 mois.

k) Bauer à l’enterrement, et deux ou trois anonymes

l) Grâce à un héritage Mme Stirner revient à Londres en 1870   - 1896 John Henry Mackay rédige une biographie   - Place Stirner entre Nietzsche et les attentats anarchistes

m) L’ancienne hégélienne de gauche est devenue bigote   - Refuse de rencontrer Mackay   - Octogénaire elle affirme n’avoir jamais aimé Stirner  *Qui n’était pas aimable  *Etait incapable d’avoir un ami  *« Il a toujours été sournois »

n) L’année de la mort de Stirner, Nietzsche a 12 ans   - Il commence l’une de ses nombreuses autobiographies de jeunesse…   - Les deux hommes ont rendez-vous


BIBLIOGRAPHIE  : 

Stirner, Le faux principe de notre éducation, Aubier

Pierre Vandrepote, Max Stirner chez les indiens, Editions du rocher

Henri Arvon, Aux sources de l'existentialisme : Max Stirner, Presses Universitaires de France

Judith Housez, Marcel Duchamp, Grasset

Charles Guignebert, Le problème de Jésus, Flammarion

 

 

Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos