Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 12:00

 

chasse-a-la-becasse-avec-jean-francois-izquierdo 1289961

 

Les lecteurs habitués de ce blog suivent probablement toute l’actualité de Michel Onfray plus assidûment que nous et ont certainement déjà lu ses articles sur l’abolition de la chasse. Nous les mettons en ligne avec un peu de retard en remerciant un internaute très sympa qui nous a gentiment signalé leur publication. 

Voici donc le premier article qui a été publié dans Le Point le 5 décembre 2013. C’est un compte rendu très favorable et enthousiaste du livre de Gérard Charollois, président du mouvement Convention Vie et Nature, magistrat aveugle peu ordinaire qui se bat depuis trente ans « Pour en finir avec la chasse ».

Nous avons illustré ce billet par les dessins de Charb publiés dans Charlie Hebdo et par une petite vidéo amateur de la conférence de Gérard Charollois sur l‘éthique animale. 


_______________________


« La mort n’est pas un loisir »

 

pour-en-finir-avec-la-chasse-de-gerard-charollois

Gérard Charollois est un juriste dont les états de service en faveur de l’écologie radicale et du combat contre la chasse et pour la nature méritent le respect. Son Pour en finir avec la chasse, sous titré La mort-loisir, un mal français, est un réquisitoire contre cette passion qu’ont certains hommes à jouir de donner la mort ce qui définit tout simplement le sadisme – qui qualifie tout aussi bien les amateurs de corrida, de combats de chiens ou de coqs…

 

Voici le questionnement de ce magistrat qui philosophe : pourquoi tuer des animaux pour le plaisir ? De quelle manière protéger des espèces quand chacun peut leur tirer dessus ? Comment l’intérêt général peut-il être confisqué par une minorité organisée en lobby ? Autant de questions éthiques, écologiques et politiques.

 

Gérard Charollois part du principe que des pratiques ne se réforment pas mais s’abolissent : l’esclavage et la torture jadis, la peine de mort hier, la chasse aujourd’hui. Or « la chasse, pour les animaux, c’est à la fois la torture, l’esclavage et la peine de mort ». La chasse n’est pas une activité naturelle, mais une activité retournée contre la nature. 2% de la population chasse, elle fait la loi aux 98% qui ne s’adonnent pas à ce loisir sadique, grâce à des institutions mises en place par le régime de Vichy, les Sociétés départementales des chasseurs. Ces fédérations confisquent le pouvoir pour gérer entre eux les affaires de la chasse « un peu comme si les gendarmes étaient sous contrôle de l’automobile club »…

 

On apprend dans ce livre que Chasse, Pêche et Tradition a été créé avec des fonds de chasseurs, ce que prohibe absolument le code électoral pour qui le financement d’une campagne électorale par une association autre qu’un parti politique constitue un délit normalement puni d’emprisonnement.


chasse 3


Contre la mythologie du paysan qui nourrit la population et protège la nature, Gérard Charollois pointe son rôle dans la destruction de la nature et sa haine des écologistes : haies arrachées, ruisseaux recalibrés, champs empoisonnés par les pesticides, paysages ravagés, marais asséchés. Pour lui, la faune, c’est le gibier qui se mange et les nuisibles que l’on tue. Le paysan peste contre les ravages dûs au gibier, mais c’est parce qu’avec sa chasse il a détruit l’équilibre naturel. En supprimant les prédateurs naturels que sont les ours, les loups, les lynx, il a fait pulluler le gibier qui, depuis, détruit ses récoltes – ce dont on le dédommage substantiellement. Il tue les renards qui mangent chacun 6000 rongeurs par an, moyennant quoi, il lui faut tuer les rongeurs avec des produits empoisonnés.

 

Les chasseurs abattent des animaux d’élevage qui sortent juste de leurs cages. Quand ils échappent au massacre, ces proies sans défense meurent d’inadaptation à leur milieu, celles qui s’en sortent, ultra minoritaires, ont un taux de reproduction proche de la nullité. Ces bêtes contaminées par des maladies contractées dans les enclos répandent leurs pathologies dans le milieu naturel. Les fédérations achètent 260 euros (prix 2000) des couples lièvres importés d’Europe centrale pour leurs lâchers.

 

Les chasseurs ne connaissent pas la nature, contrairement à ce qu’ils affirment : quand ils ont un oiseau en main, ils font vingt fois sur cent une erreur d’identification ! Quand ils chassent de nuit sur les marais, on imagine le carnage sur les espèces protégées…


Charb-Chasseurs


Cette activité mortifère est soutenue par les députés complaisants pour leur électorat : l’extrême-droite et la droite qui défendent la tradition, les communistes qui prétendent qu’elle est populaire, les ruraux qui ne veulent pas s’aliéner leurs électeurs. Des espèces sont classées nuisibles pour permettre aux chasseurs de les détruire. La loi est faite pour les tueurs d’animaux : tout propriétaire qui ne dit pas non aux chasseurs qui veulent tuer sur son terrain est considéré comme ayant dit oui, et ce en contradiction avec les textes qui interdisent d’être membre d’un groupement contre son grès ; le droit de suite permet d’abattre un animal épuisé chez des particuliers, en contradiction avec la législation qui en fait un viol de propriété privée ; la préemption des terrains pour les chasseurs est en opposition avec le marché libre ; l’abattage d’espèces protégées génère la plupart du temps la relaxe de ceux qui commettent ce forfait ; la destruction des espèces s’oppose aux textes qui les protègent…

 

Gérard Charollois propose l’abolition de la chasse. Il souhaite la réintroduction des prédateurs qui, en quelque temps, rétabliraient naturellement l’équilibre écologique. Il demande la disparition du sénat, fiction de la ruralité qui entretient « le poujadisme de cour de ferme » en défendant la chasse contre l’avis général de la population qui est abolitionniste. Il appelle à la création d’une instance supranationale, dans l’esprit de l’ONU, qui gérerait les problèmes de la nature sur toute la surface de la planète. Il préconise la création d’un crime contre la nature, comme il existe un crime contre l’humanité. Il défend un « hédonisme altruiste » soucieux de la vie et du vivant, de la souffrance des êtres humains et des animaux, car il sait que toute légitimation de jouir du sang versé ici, dans la chasse ou la corrida, est justification du sang versé là-bas, dans les règlements de compte, sur les champs de bataille, dans les conflits du monde.

 

Un jour probablement on s’étonnera que le plaisir pris au sang volontairement versé des animaux ait duré aussi longtemps… Jouir de mettre à mort un être vivant est une perversion qui jouit d’une étonnante tolérance.

Michel Onfray      

    

Charb-ChasseFin

 

A consulter également : Michel Onfray, Le paysan de Paris, Le Point


 

 

*
*
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 18:53

 

 

Le 30 décembre 2013 Michel Onfray était l’invité de Bertrand Henne 

dans Matin Première, l’émission de la radio belge (RTBF).

Il livre ses réflexions sur quelques événements de l’année qui vient de passer.

 

onfray-couleur.jpg 

 Pour réécouter l’émission, cliquez sur la photo.


_________________________________


      dano-nucleaire-iranien-2-fr

(0:50 - 1:30) 

Reprise des négociations concernant le nucléaire iranien - l’information jugée la plus importante en 2013.        


L'idée qu'on aille vers une négociation, vers quelque-chose de plus intelligent avec levée de sanction, diplomatie, ça me parait être une chose importante parce que justement l'équilibre se joue de ce côté-là de la planète, de côté d’Israël et du Proche et Moyen-Orient.   

 

guerre humanitaire(1:30 - 4:50)

Interventions  militaires néocoloniales françaises au nom des droits de l’homme 


Je pense qu'on ne peut pas dire d'un côté qu'on est la patrie des droits de l'homme, de l'invention de la république moderne, de la revolution française; et puis de l'autre côté se comporter comme les Américains par exemple, c'est-à-dire installer des armées, utiliser du matériel militaire, trouver de l'argent pour la guerre...  Mais il n'y a pas d'argent pour augmenter le SMIC.  

Pourquoi le Mali ? On n'y est pas pour les droits de l'homme, on y est pour le sous-sol ! On y est dans la vieille logique coloniale qu'on a envie d'habiller avec les habits des droits de l'homme.

 

religions mahomet-vierges (4:50 - 8:05)  

Islam - incompatible avec la République ? Critique et évolution des religions.  


Je peux m'arranger avec les musulmans qui sont capables de laisser de côté les trois quarts du Coran qui sont des  sourates dangereuses : misogynes, homophobes, antisémites, qui invitent à la violence, à la décapitation, à l’égorgement...  Mais alors pourquoi ne pas supprimer tout le reste ? (...)  A partir de quand on fait son marché dans le Coran?  

Toutes les civilisations sont vivantes, elles ont une date de naissance, de pleine puissance, et puis un moment de décadence, et après elles disparaissent. Les religions égyptiennes à l’époque des pyramides, plus personne n’y croit, plus personne n’y sacrifie, alors qu'à l’époque tout le monde y sacrifiait. Il en ira de l'islam comme d'autres religions : elle disparaîtra, cette religion, comme le christianisme va disparaître... 

Quand la religion est forte - je songe au christianisme - on a l’inquisition, les croisades, les bûchers, une extrême violence, l’impérialisme, les massacres des peuples… Quand la civilisation chrétienne devient moins forte et puissante, elle commence à faire l'éloge de la tolérance parce qu'elle n'a plus le choix, elle n'a plus les moyens d'être violente, donc elle devient non-violente. Et puis le christianisme se dilue dans une espèce de spiritualité un peu vague, et il arrivera exactement la même-chose avec le Coran, mais  pour l’instant, l’islam est une religion en pleine forme, en belle santé.

 

 (8:05 - 12: 07) 

Situation politique en France : la gauche néo-libérale, les mutations du FN…  

  

Il y a une date importante en France, c'est 1983. C'est le moment où Mitterrand renonce à être de gauche : on passe à la rigueur, au tournant libéral, on nous présente Bernard Tapie comme un héros,  Mitterrand vend une chaîne à certain Berlusconi, Séguéla s'installe au devant de la scène et la politique s'efface au profit de la communication... Donc, il y a une espèce d'effondrement de l'espoir. (...) Et depuis ça n'a cessé: quand la gauche est au pouvoir, elle est dans le renoncement et dans la gestion du libéralisme ; et je pense que ce qui précipite les choses, c'est l'arrivée d'un François Hollande qui serait  finalement un excellent premier-ministre, mais qui est un très mauvais président de la République.   

le pen 5On fait la même politique depuis 1983, c’est la politique libérale, et cette sortie d’impasse est envisageable pour les gens avec Marine Le Pen. 

Bientôt, avec les municipales, les gens vont avoir un choix crucial : ou je m’allie avec le diable et je passe, ou je ne m’allie pas et j‘entre en opposition. Les gens qui font la politique politicienne, il n’y a qu’une chose qui les intéresse : c’est pas le bien public, c’est d'avoir le pouvoir, de jouir de pouvoir, d’exercer le pouvoir.

 Dans une logique de deuxième tour des élections présidentielles, Marine Le Pen pourrait se retrouver face à un autre candidat, de gauche par exemple, et on verrait un peu comment les choses se passent. Je ne suis pas sûr qu'elle deviendrait présidente de la République parce qu'il y a quand même le discours qu'elle tient, les militants derrière et le passé du Front National (...), mais elle a décidé de conduire ce parti-là à une respectabilité de parti de gouvernement et pour l'instant elle fait plutôt un sans-faute...

 


31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 16:04

 

 

novel_an_dans-une-boutique-de-riyad.jpg

 

Selon AFP et Le Monde.fr du 29.12.2013 ...

"Gare aux Saoudiens qui voudraient célébrer la nouvelle année. La police religieuse, chargée du respect des bonnes mœurs, a averti qu'elle veillerait au respect d'une fatwa (décret religieux) du haut comité des oulémas saoudiens, qui interdit les célébrations du Nouvel An dans le royaume, rapporte le quotidien Okaz.

Les membres de la police religieuse, qui sont connus pour leurs abus, se sont particulièrement adressés aux fleuristes et aux vendeurs de cadeaux, leur demandant de ne pas vendre de roses rouges, d'ours en peluche ou tout autre cadeau qui pourrait être lié à cette occasion. 

L'interdiction des célébrations est liée au fait que le royaume ultraconservateur, qui applique une version rigoriste de l'islam, suit le calendrier musulman de l'hégire, qui diffère du calendrier grégorien."


        Champagne !!!   Bonne année à tous !

 

Champagne-bath--DP.jpg

 

Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos