Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 23:03

 

 

Du 29 juillet au 28 août 2013, France Culture diffuse les conférences de Michel Onfray données en 2012-2013 dans le cadre de l’UP de Caen :

Contre-histoire de la philosophie - 11e année,

L'autre pensée 68 :

Henri Lefebvre, Herbert Marcuse, Guy Debord et Raoul Vaneigem. 

_________________________

 

 

 11/ LE CAPITALISME : « CRIME CONTRE L’HUMANITE » - 12.08.2013

 

 

  • Vous pouvez podcaster les conférences sur le site de l’émission, les archiver, prêter à vos amis.  "Pour des raisons de droits de diffusion et d'utilisation des enregistrements de ces conférences, chaque numéro de cette onzième saison sera podcastable et réécoutable pendant 15 jours" - nous informe France Culture. 
  • Chers internautes, n’oublions pas que les conférences à l’Up de Caen sont constamment présentées comme GRATUITES ! Ne les achetons donc  pas ! Ne remplissons pas les poches de Frémeaux & Associés ! Ne soyons pas des CON-SOMMATEURS !

_________________________________



onfray conférences 2013 Dr Marcuse et chat

 

1./ LE CAPITALISME : « UN CRIME CONTRE L’HUMANITE »

a) L’homme unidimensionnel. Essai sur l’idéologie de la société industrielle avancée, 1964, Boston.  • Traduction française en 68  • Reprise de thèses de Eros et civilisation.  • Freud y tient une place moindre

onfray conférences 2013 marcuse l'homme unidimentionnel1b) Critique sévère de la société capitaliste  • Défense de l’URSS : « L’industrialisation stalinienne s’est développée dans une situation de coexistence hostile et cela peut expliquer son caractère terroriste » (67).  • Pas de ces circonstances atténuantes pour les USA

c) Capitalisme = « société close »  • Plus de distinction vie privée / vie publique  • Les individus soumis à cette loi   « La démocratie consolide la domination plus fermement que l’absolutisme » (7)  • Préface (février 1967) :  • Capitalisme =  - Guerres  - Pollution de la planète  - Gaspillage des matières premières  -Incivilités routières  - Hooliganisme dans les stades  - Impudence dans la politique  - Assassinat des opposants  - Rapports sexuelslibidineux  - Production d’engins motorisés agressifs  - Esthétique fausse du supermarché  - Matérialisme de la réification de la marchandise

d) Le capitalisme :  • Coupable de « crime contre l’humanité » (13).  • Machine à produire du « totalitarisme »  • La preuve : la révolution y est devenue impossible  • Autres preuves: « La notion d’intérêt national acceptée comme expression de la volonté générale, la politique bipartite, le déclin du pluralisme, la collusion du capital et du travail à l’intérieur d’un Etat fort » (18).

e) L’indexation sur le principe de rendement :  • Supprime ce qui constitue les sociétés démocratiques:  • Liberté de pensée, de parole, de conscience2  • Pensée autonome  • Droit à la critique.


2./ LE CAPITALISME : « UN TOTALITARISME »

a) « De la manière dont elle a organisé sa base technologique, la société industrielle contemporaine tend au totalitarisme. Le totalitarisme n’est pas seulement une uniformisation politique terroriste, c’est aussi une uniformisation économico-technique non terroriste qui fonctionne en manipulant les besoins au nom d’un faux intérêt général » (29).  • Un régime dans lequel existe :  - Pluralisme des partis  - Liberté de la presse  - Multiplicité des journaux  - Séparation des pouvoirs  • ... peut être dit totalitaire.

b) Aron, Mémoires:  • Philosophes juifs de l’Ecole de Francfort persécutés par le nazisme  • (Adorno, Horkheimer, Marcuse)  • Aucun n’a fait ce qu’il fallait pour sauver la République quand c’était encore possible   « Quand ils furent contraints à l’exil, ils n’hésitèrent pas sur la direction » (117)...

c) Marcuse a vécu 45 ans aux Etats-Unis (de 34 à 81 ans)  • Y serait mort s’il n’avait eu une crise cardiaque lors d’un séjour en Allemagne en 1979

d) Quitte l’Allemagne nazie pour New-York où il arrive le 4 juillet 1934  • Y obtient un poste à l’Institut de Recherche Sociale  • Naturalisé américain,  • Intelligence Service, l’embryon de la future CIA  • Bourse de la fondation Rockefeller pour travailler à Columbia  • Poste au Centre de Recherche Russe, puis Harvard  • Entre 1954 et 1965, Université Brandeis (Massachusetts), près de Boston  • En 1965 : université de San Diego (Californie) à La Jolla  • N’a jamais mis les pieds en URSS ou à l’Est...


onfray conférences 2013 marcuse citation

 

3./ LE CAPITALISME : UNE SERVITUDE VOLONTAIRE

a) Met en cause les libertés traditionnelles  • Liberté économique ?  -Pas tant que les individus ne sont pas libérés des contraintes l’économie dans leur vie quotidienne  • Liberté politique ?  - Rien à voir avec ce qu’elle devrait être : la fin du régime qui rend l’autogestion impossible  • Liberté intellectuelle ?  - Une fiction tant que la conscience est prisonnière de l’endoctrinement  - Obtenue par les moyens de communication de masse  • La liberté véritable ?  - Permettre à chacun la satisfaction de ses besoins matériels, intellectuels, spirituels  • Tant que ça n’est pas le cas:  - On peut parler de totalitarisme

b) Recul de la misère ?  • Accès des travailleurs à la société de consommation ?  • Participation aux loisirs de masse ?  • Accéder aux informations ?  • Ruse du capitalisme qui divertit le prolétariat  • Et l’éloigne des revendications révolutionnaires

c) Lire un journal, regarder la télévision, acheter un frigidaire ?  • Totalitarisme subi, sans camps, sans policiers, sans militaires, sans miradors

d) Liberté en régime capitaliste ?  • Pouvoir de se choisir un maître  • De consentir à l’endoctrinement

e) Ouvrier & employeur ? Regardent le même programme  • La secrétaire ? Mêmes vêtements que la fille de son patron  • Le noir et le blanc ? Conduisent la même voiture  • Le banquier et l’instituteur ? Lisent le même journal  • Mais cela ne prouve pas la fin des classes sociales  • Prouve que les classes dominées font leurs les idéaux des dominants  • L’esclave consent aux pièges qui assurent être et durée de son esclavage.


4./ DEFENSE DE L’URSS, ENCORE

a) Herbert Marcuse déplore :  • PCF et PCI refusent la prise du pouvoir par le coup d’Etat  • Leur conversion au parlementarisme  • Leur abandon de la radicalité

b) La collusion syndicats / patronat

c) A cause de l’automatisation :  • La disparition de la classe ouvrière  • Au profit d’une classe de techniciens dépolitisée

d) L’invisibilité de la domination capitaliste

e) Proximité URSS/USA dans:  • La productivité ?  • La sanctification du travail ?  • La répression de la libido ?  • La foi en la technologie qui asservit et ne libère pas ?  • La séparation entre travailleurs et contrôleurs du travail ?  • La bureaucratie, les responsables du parti constitués en aristocratie ?  • L’existence de classes sociales ?

f) « Cette séparation a été établie par une décision politique et par le pouvoir politique après la courte période héroïque de la révolution bolchevique ; depuis lors elle a été maintenue. Ce n’est pas elle, le moteur du processus productif ; elle n’a rien à voir avec la division capitaliste entre le capital et le travail qui découle du fait que les moyens de production appartiennent à la propriété privée » (68).

g) Le négatif capitaliste est négatif parce qu’il est appelé à durer  • Le négatif soviétique est un moment dans la positivité  • Aux Etats-Unis, l’existence des classes prouve le totalitarisme  • En URSS, elle prouve la nature révolutionnaire et bolchevique de l’Etat

h) Si l’URSS semble totalitaire, c’est à cause de la pression mondiale imposée par les USA

i)  Herbert Marcuse conteste le pluralisme américain qui ne permet pas la contestation du pouvoir dominant  • La publication de L’homme unidimensionnel prouve le contraire...


5./ DEFENSE DE L’ART

a) Contre la modalité bourgeoise de la culture  • Réservée à des minorités privilégiées

b) Les héros spirituels et moraux soutiennent l’ordre établi  • La question sociale n’y apparaît pas  • La classe ouvrière est absente  • De même le monde des affaires, de l’industrie, du calcul, du profit

c) Démocratisation de l’accès:  • Le disque contre la salle de concert  • La bibliothèque contre l’achat

d) Cette démocratisation contribue à son usage répressif :  • La machine culturelle remodèle les contenus des arts  • En fait des biens de consommation sans charge transgressive

e) L’avant-garde lutte pour un art non récupérable  • Brecht, emblématique : dire le monde pour le changer  • Le théâtre doit divertir et enseigner  • La poésie :  - Dit la présence des choses absentes  -Manifeste une transcendance dans le monde réel  - Rimbaud, Mallarmé, dadaïstes, surréalistes:  - Rupture avec le langage ordinaire  - Rupture avec la communication traditionnelle  - Explosion de la phrase au profit d’une juxtaposition de mots  - Le mot empêche le caractère raisonnable de la phrase  - Le sens disparaît  - L’univers se défait  - Le mot acquiert une fin en soi   • La peinture surréaliste :  - Va au-delà du réel  - Expose le rêve, la puissance de l’imagination  - Présentifie l’imaginaire  - Montre ce que néglige le principe du rendement  - Raconte l’irrationnel.


6./ LA DESUBLIMATION EROTIQUE

a) Répression de la sexualité en régime capitaliste  • Rôle du travail  • De la mécanisation  • Réification du travailleur

b) Jadis l’artisan faisait son Tour de France  • Il découvrait un monde  • Aujourd’hui, asservissement à la machine5

c) Travail artisanal / travail à la chaîne  • Vie en campagne / concentrations urbaines  • Miche de pain artisanale / pain industriel  • Bateau à voile / bateau à vapeur  • Sexualité dans un champ / dans une voiture

d) Erotisation de ce travail artisanal  • Erotisation de l’environnement  • Ces expériences libidinales sont mortes

e) Usage du corps à des fins de séduction marchande  • Simplification des relations sexuelles  • Libido manipulée par la publicité

f) Fausse libération de la sexualité  • Véritable aliénation.


7./ LA LANGUE FASCISTE

a) Parle du « caractère autoritaire (du) langage » (116)  • Le système existe par la langue : «C’est le mot qui ordonne et qui organise ; il incite les gens à faire, à acheter, à accepter » (111).

b) Les mots associés à des sens que l’on n’interroge plus  • En occident liberté est associé à :  -Entreprendre, individuelle, libre initiative, élections, individus  • Dans les pays communistes:  - Ouvriers et paysans,  - Construction du socialisme et du communisme,  - Abolition de l’ennemi de classe   • Des sens qu’on n’interroge plus   • Ne plus interroger le sens dispense de questionner le sens

c) La logique disparaît :  • On parle de « bombe propre « « Unifier des termes opposés comme le fait le style commercial et politique, c’est un des nombreux moyens qu’empruntent le discours et la communication pour se rendre imperméables à l’expression de la protestation et du refus » (115).  • La guerre veut la paix  • Le coût des armes atomiques est dérisoire  • Un abri atomique personnel peut être confortable

d) Langue autonome, incapable de communiquer

e) la publicité crée des habitudes mentales  • Réitération du message de propagande de la société de consommation  • Crée des réflexes conditionnés  • Simple, claire, populaire, familière, directe, intime  • Associe image, mot, produit  • Parvient à chacun dans le salon  • Fabrication du désir de consommer le produit   « Prédication devient prescription, l’ensemble de la communication revêt un caractère hypnotique » (116).  • Le langage publicitaire devient celui des hommes politiques  • Le projet de société laisse place à la promotion d’une personne  • Le candidat tient le même langage que le marchand d’aspirateur   • La langue, vecteur d’unidimensionnalité  • Le peuple en fait les frais.


8./ UNE AUTRE PHILOSOPHIE

a) Généalogie de la raison classique idéaliste  • En Grèce : le loisir pour penser  • La raison fonctionne dans un monde idéal  • Elle sait ne pas pouvoir agir sur le monde réel   « Exception faite des hérésies matérialistes, la pensée philosophique était bien rarement affectée par les afflictions de l’existence humaine » (159).

onfray-conf.2013-pour-une-theorie-critique-de-la-societe-deb) Mettre la raison au service d’une pensée critique  • Eloge d’une « pensée négative » (194).  • Contre idéalisme, spiritualisme, transcendantalisme   « Modes de pensée obscurantistes et régressifs » (195).  • La philosophie n’est pas réflexion sur ses conditions de possibilité  • Mais activité politique de saisie du monde en vue de le transformer.


9./ UNE AUTRE VIE

a) « La fonction de la raison est de promouvoir l’art de vivre » (252).

b) La liberté par la satisfaction des besoins vitaux  • Réduire le travail pénible ;  • Travailler pour produire le nécessaire ;  • Une vie libérée de la peur, de l’angoisse par la réalisation concrète de la liberté ;  • La liberté par la technologie et la science ;  • Réconcilier l’homme et de la nature ;  • Le jeu comme horizon ;  • L’imagination au pouvoir ;  • Fin du pouvoir hiérarchique et avènement de l’autogestion ;  • Fin des mauvais traitements aux animaux ;  • Fin de la misère, de la maladie, de la pauvreté, du cancer ;  • En finir avec les faux besoins; connaître les vrais;  • Abolir la productivité comme horizon indépassable ;  • Fin du gaspillage pour une abondance ;  • Partager pour le bonheur du plus grand nombre ;  • Refuser le confort, la prospérité, la sécurité ;  • La volonté de jouissance ;  • Faire triompher la vie sous toutesses formes là où la mort fait la loi...

c) « Refuser l’instinct grégaire, la dureté, la brutalité ; aller contre la tyrannie de la majorité ; avouer sa peur, sa faiblesse (ce serait la réaction la plus rationnelle à l’égard de cette société !) ; avoir l’esprit troublé par ce qui est en train de s’accomplir; s’engager dans les actions de protestation et de refus même si elles sont sans effet et ridiculisées » (266).

d) De l’humanisme marcusien  • Contre la thèse de l’antihumanisme de Mai 68  • Mai comme protestation humaniste à l’antihumanisme capitaliste

e) Qui fera cette révolution ?  • Le « substrat des parias et des outsiders, les autres races, les autres couleurs, les classes exploitées et persécutées, le chômeurs, et ceux qu’on ne peut pas employer » (280).

 

3/5. Interview de Herbert Marcuse (1898 - 1979) le 11/11/1976.


BIBLIOGRAPHIE :

• Marcuse, L'homme unidimensionnel, Minuit

• Marcuse, Pour une théorie critique de la société, Denoël Gonthier

• Jean-Michel Palmier, Sur Marcuse, 10/18

• André Vergez, Marcuse, PUF

• Le livre noir du capitalisme, Le temps des cerises

• Le livre noir du communisme, dir. S. Courtois, Robert Laffont

 

8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 23:23

 

Du 29 juillet au 28 août 2013, France Culture diffuse les conférences de Michel Onfray données en 2012-2013 dans le cadre de l’UP de Caen :

Contre-histoire de la philosophie - 11e année,

L'autre pensée 68 :

Henri Lefebvre, Herbert Marcuse, Guy Debord et Raoul Vaneigem. 


_________________________

 

 10/ QUESTIONS/REPONSES  (2/4) - 09.08.2013

 

 

  • Vous pouvez podcaster les conférences sur le site de l’émission, les archiver, prêter à vos amis.  "Pour des raisons de droits de diffusion et d'utilisation des enregistrements de ces conférences, chaque numéro de cette onzième saison sera podcastable et réécoutable pendant 15 jours" - nous informe France Culture. 
  • Chers internautes, n’oublions pas que les conférences à l’Up de Caen sont constamment présentées comme GRATUITES ! Ne les achetons donc  pas ! Ne remplissons pas les poches de Frémeaux & Associés ! Ne soyons pas des CON-SOMMATEURS !

 

conf 2012 questions-reponses-6

1. (00:35 - 29:00) 

 Est-ce que vous pourriez nous dire vos accords et désaccords avec la philosophie de Robert Misrahi ?

 

2. (29:00 - 59:00)

 Comment peut-on être heideggérien actuellement ? 

 


 


 

 

Un petit voyage dans le temps. Nous sommes en 2009, l’année « optimiste «... 

 

 

 

FOG : Est-ce que le philosophe ne doit pas finalement être là pour gêner ? 

 

ONFRAY : On peut faire de la philosophie institutionnelle, on peut inventer et proposer des structures (j’ai fait avec quelques amis l’Up à Caen), on peut aussi être le philosophe pour son compte, contribuer à la sculpture de soi. Effectivement, inviter à être soi, c’est inviter à la singularité, à l’autonomie, à l’indépendance.  Ça veut dire résister aux lois du marché, à l’individu unique, à l’homme unidimensionnel pour dire comme Marcuse. C’est une invitation à être seul dans son partie.

Alors ça gène les corps constitués, tous ceux qui font que le réel est tel qui est, ça va des journalistes aux professeurs, en passant par des gens qui reproduisent le système social et dont c’est le métier. Il faut les laisser faire, chacun son travail, mais il est bon que la tradition des philosophes qui soient plutôt dans la logique de Diogène puisse exister aussi. 

Dans la philosophie du XX siècle, on peut faire une ligne de partage de ceux dont la philosophie mérite la Légion d’honneur et ceux qui ne l’ont pas. Chacun est d’un côté de barricade et il est bon qu’on soit d’un côté de barricade.

Moi, je n’ai pas d’ennemis - enfin, il y a des gens qu’ils se considèrent comme mes ennemis - , j’ai des adversaires avec qui j‘aimerais bien qu’on puisse parler sans qu’il y ait du mépris, en disant : je ne pense pas comme vous, je ne suis pas d’accord. Débat d’idées… 

 

FOG : Est-ce que finalement vous n’allez pas quand même dans le sens du poil de la société avec vos livres ? Vous ne dites pas ce que la société pense, au fond ?

 

ONFRAY : Avec les propositions politiques que je fais, avec mon mode de vie, avec ce que je suis, je n’ai pas l’impression d’être dans le courant. Je serais dans un courant dominant, je serais depuis longtemps dans des institutions, et les institutions m’auraient récupéré, à l’évidence, je n’y suis pas. 

Je crois qu’il y a plein de misère, plein de douleur, plein de souffrance, plein d’exploitation; il y a de la misère économique, politique, sociale, culturelle, affective, mais j’essaye d’être dans une logique positive, optimiste, je crois à l’optimisme. Je ne sais pas si ça va dans le sens du poil, si je suis rebelle ou résistant. Je veux bien qu’en rentrant à l’Académie Française on soit subversif, mais moi, je n’ai pas envie de l’Académie Française et je n’ai pas envie d’être subversif non plus.

 

 

7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 23:28

 

Du 29 juillet au 28 août 2013, France Culture diffuse les conférences de Michel Onfray données en 2012-2013 dans le cadre de l’UP de Caen :

Contre-histoire de la philosophie - 11e année,

L'autre pensée 68 :

Henri Lefebvre, Herbert Marcuse, Guy Debord et Raoul Vaneigem. 


_________________________

 

9)  LA CIVILISATION ESTHETIQUE - 08.08.2013

 

  • Vous pouvez podcaster les conférences sur le site de l’émission, les archiver, prêter à vos amis.  "Pour des raisons de droits de diffusion et d'utilisation des enregistrements de ces conférences, chaque numéro de cette onzième saison sera podcastable et réécoutable pendant 15 jours" - nous informe France Culture. 
  • Chers internautes, n’oublions pas que les conférences à l’Up de Caen sont constamment présentées comme GRATUITES ! Ne les achetons donc  pas ! Ne remplissons pas les poches de Frémeaux & Associés ! Ne soyons pas des CON-SOMMATEURS !

______________________________

 

SYNOPSIS 

      

onfray conférences 2013 marcuse lunettes

 

1./ FREUDIEN AU-DELA DE FREUD

a) Eros et civilisation. Contribution à Freud (1955), Boston.  • S’inscrit dans le lignage freudo-marxiste :

onfray conférences 2013 eros et civilisation marcuse3a) Une pensée critique :  • La lutte des classes  • La société de consommation  • La société des loisirs  • La prolifération de l’information tronquée  • La fin des oppositions véritables  • Le spectacle d’un prétendu dialogue  • Le triomphe des idéologies anti-intellectuelles  • La standardisation de l’existence  • La production de l’homme unidimensionnel  • La collusion tolérance des mœurs / domination des corps  • L’automation comme servitude et non comme libération  • La robotisation des machines donc de l’homme.

b) Une pensée positive :  • Libérer les besoins instinctuels  • Satisfaire le refoulé  • Abolir la répression  • Supprimer la société thanatophile  • Donner à la sexualité un rôle libérateur  • Sortir la sexualité de la monogamie, etc.

c) Part de Freud :  • Souscrit aux thèses de Malaise dans la civilisation  • La société se constitue par la répression des instincts  • Souscrit à l’opposition pulsion de vie / pulsion de mort   • Eros et Thanatos, le principe de nirvâna  • Souscrit à la théorie de la sublimation

d) Mais s’en sépare :  • Pessimisme de Freud : éloge des régimes autoritaires  • Optimisme de Marcuse : créer une société libérée  • Les pulsions de vie/mort ne sont pas biologiques  • Mais culturelles  • Croit au changement possible.


2./ LA THEORIE DE LA « SUR-REPRESSION »

onfray conférences 2013 marcuse éros&civilisation marcusea) La « sur-répression » :   « Les restrictions rendues nécessaires par la domination sociale »  • Rôle majeur :  -Du travail,  -Du mariage, de la monogamie, de la fidélité,  -De la division du travail  -Du contrôle public de la vie privée

b) Le capitalisme désexualise l’organisme  • Et concentre la sexualité sur la génitalité  • La sexualité concerne le corps dans sa totalité  • La société réduit le sexe au génital hygiénique  • La théorie freudienne des perversions y contribue

c) Le capitalisme mutile la vie sexuelle :  • Pas souvent, peu de fois, pas longtemps, pas brillant...  • Répression = inhibitions  • Inhibitions = souffrances – généalogie de la pulsion de mort

d) Une sexualité réprimée génère une société thanatophilique  • Viol, violence, brutalité, guerre, etc.


3./ LE PRINCIPE DE « RENDEMENT »

  « Le principe de rendement » :   « La forme spécifique du principe de réalité dans la société moderne » (42) .   « Sous sa loi, la société est stratifiée d’après le rendement économique compétitif de ses membres » (50) :  • Gain, concurrence, expansion constante, rationalisation de la domination, aliénation au travail, division des tâches  • A cause de lui, chacun vit une vie mutilée  • On finit par jouir de ce qui nous aliène et le vouloir.


onfray conférences 2013 marcuse éros&civilisation 54./ NIETZSCHE REMEDE A FREUD

a) Guerre à tous les philosophes classiques, tenants de l’idéal ascétique  Eloge de Nietzsche  • Herbert Marcuse pense l’éternel retour comme « la volonté et la vision d’une attitude érotique envers l’être pour lequel la nécessité et la satisfaction coïncident » (112).

b) L’Eternité ?  • Pour la tradition : la récompense d’une vie d’ascèse pour la tradition  • Pour Nietzsche : un cadeau pour qui a vécu pleinement l’instant  • La culpabilité doit laisser place à la libération :  • Lecture (fautive) de Niezsche.  « La mort est; elle n’est vaincue que si elle est suivie de la renaissance réelle de tout ce qui était ici-bas avant la mort ; cette renaissance n’est pas envisagée comme une simple répétition, mais comme une re-création souhaitée et désirée » (113).  • Pour Herbert Marcuse : ce qui revient ne revient que s’il est voulu...


5./ LA LIBERATION PAR L’IMAGINATION

onfray conférences 2013 éros et civilisation marcuse 4a) Herbert Marcuse reprend Freud : imagination = liaison de l’inconscient au conscient  • Souscrit au complexe d’Oedipe, à la horde, au viol primitif...   « Dans l’inconscient on trouve « les archétypes de l’espèce, les idées éternelles mais refoulées de la mémoire individuelle et collective, les images taboues de la liberté » » (128).

b) L’éros réconcilie principe de plaisir et principe de réalité  • Dans le monde capitaliste :  -La sexualité joue pour l’aliénation  • Dans le monde libéré :  -Pour la libération :  - il faut viser « une réalité érotique dans laquelle les instincts de vie trouveraient l’apaisement dans un accomplissement sans répression » (133).

c) L’art :  • Dans le monde capitaliste :  -Signifie l’échec de la libération des instincts qui nécessite une sublimation  • Dans le monde libéré :  -Moment dans la dialectique de l’accomplissement de l’histoire  -« L’art ne survit que là où il se nie, là où il sauve sa substance en niant sa forme traditionnelle et par là niant la réconciliation ; là où il devient surréaliste et atonal » (132).  -Eloge de l’écriture automatique.


onfray conférences 2013 Marcuse1-éros&civilisation6./ LE « GRAND REFUS » ET L’UTOPIE

a) L’imagination (qu’il identifie à l’imaginaire) :  • Instrument du « grand refus » (135) qui est :  • Protestation contre la répression non-nécessaire, la lutte pour la forme ultime de la liberté  • Le temps est venu de réaliser l’utopie

b) Réaliser l’abondance par :  • L’automatisation,  • La réduction du temps de travail  • L’interchangeabilité

c) Hédonisme non consumériste  • Le bonheur n’est pas dans l’accumulation  • Ou dans l’hédonisme de l’avoir

d) La production viserait « la satisfaction universelle des besoins individuels » (136)  • S’inspirer de l’abondance des premières civilisations

e) Moins travailler  • Mieux travailler  • Gagner moins  • Consommer moins  • Être plus libre

f) La productivité a détruit la nature  • Et réalisé l’empire de la technologie sur la vie  • L’empire du principe de réalité a durci  • La production est devenue une fin en soi.


7./ ORPHEE ET NARCISSE

onfray conférences 2013 Marcuse-Eros-Et-Civilisationa) Contre Prométhée : principe de rendement  • Contre Pandore : sexualité = malédiction

b) Orphée & Narcisse :  • La joie,  • L’accomplissement,  • La voix qui chante et ne hurle pas d’ordres,   • Le geste qui donne,  • La paix,  • L’abolition de la conquête,  • L’union des hommes et des dieux par-delà le temps,  • L’union des hommes et de la nature,  • Le principe de nirvana,  • La rédemption par le plaisir,  • L’arrêt du temps et la fin de la mort,  • Le triomphe de la statique sur la dynamique,  • L’abolition de la séparation entre le sujet et l’objet

c) Contre Platon, Marcuse cite :  • Ovide, Horace, Novalis, Rilke, Gide, Valéry, Baudelaire, Bachelard


8./ LA « CIVILISATION ESTHETIQUE »

a) Le poète indique la voie  • Fin de l’esthétique platonico-kantienne  • L’esthétique n’est plus une sublimation  • Mais une logique de la sensibilité, du plaisir, de la joie  • Contre une esthétique transcendantale  • Une esthétique de la réceptivité :  -Intuition contre raison, plaisir contre concept

b) Eloge de Schiller contre Kant  • Célébration du Jeu qui permet de réaliser ses potentialités.


9./ EROS TRANSFIGURE

onfray conférences 2013 éros&civilisations marcuse 7a) Cette révolution produit un corps nouveau  • La raison ne soumet plus les passions  • Mais les passions informent et conduisent la raison

b) Révolutionner la sexualité :  • Abolir l’indexation sur couple, monogamie, famille, etc  • Resexualiser le corps: en finir avec la génitalité  • Non plus les seules zones érogènes  • Mais la totalité du corps

c) La libération par la régression :  • Éloge du narcissisme primaire :  • Freud, Trois essais sur la théorie de la sexualité :  -Narcissisme primaire = auto-érotisme infantile  • Investissement transitoire :  -Entre auto-érotisme de l’enfant et choix d’objet sexuel adulte  • Le sommeil, lieu par excellence de ce narcissisme primitif :  - Le rêve s’y constitue sans le souci du principe de réalité  -Obéissant au seul principe de plaisir  • Dans Malaise dans la civilisation :  • Le « sentiment océanique » comme abolition entre soi et le monde  • Au profit d’une sensation de plénitude  • Herbert Marcuse célèbre « la renaissance de la sexualité polymorphe prégénitale » (176).

d) Sur le sadisme :   • Des orgies que le système répressif utilise :  -Pour mieux contrôler, réprimer, interdire la sexualité partout ailleurs  • Dans la civilisation thanatophilique, libérer le sexe, c’est réaliser la destruction

e) Dans la civilisation libérée, le sadisme a disparu.


onfray conférences 2013 marcuse eros et civilisation10./ DE LA MORT

a) La pulsion de mort, produit culturel  • Dans la société nouvelle, la mort meurt

b) Quand elle arrive avant l’heure, dans la souffrance, et qu’on a pas vécu  • La mort est une catastrophe, une punition

c) Dans la société nouvelle  • Elle s’apprivoise  • Mourir quand on a bien vécu, ça n’est pas mourir   « Les hommes peuvent mourir sans angoisse s’ils savent que ce qu’ils aiment est protégé de la misère et de l’abandon » (204)..


BIBLIOGRAPHIE :

• Freud, Trois essais sur la théorie de la sexualité, Idées Gallimard

• Marcuse, Eros et civilisation, Point SeuiI

• Marcuse, Philosophie et révolution, Denoël Gonthier

• André Nicolas, Marcuse, Seghers

• Pierre Rabhi, Vers la sobriété heureuse, Actes sud

• Kaizen, numéro spécial hors série janvier 2013, "Il était une fois Pierre Rabhi"


__________________________

 



Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos