Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 13:28

 

Une petite piqûre de rappel salutaire et indispensable, contre la bien-pensance et la bondieuserie ambiantes : une interview avec Hamid Zanaz réalisée par Régis Boussières pour « La Raison Militante« , revue de l’ADLPF (Association des Libres Penseurs de France), et publiée sur le site Libre Penseur le 6 septembre 2012.


zanaz hamid 3Hamid Zanaz a enseigné la philosophie à la faculté d'Alger jusqu’en 1989. Depuis 1993, il vit en France.

Traducteur, conférencier et journaliste indépendant. Contributeur permanant à la revue de la ligue des rationalistes arabes, Al Awan.

Auteur de nombreux essais, en arabe et en français, sur différents problèmes sociétaux touchant à la religion, à la sexualité, à la politique et à la science dans le monde islamique :

 - Réformer l’islam? Autopsie d’une illusion caractérisée (2007),   - La mélancolie joyeuse. Excursions dans la philosophie de Cioran (2008),   - L’impasse islamique. La religion contre la vie préfacé par Michel Onfray (2009),   - L’islamisme, vrai visage de l’islam (2012).

 

       ______________________________

 

Est-ce que vous croyez en Dieu ou êtes vous Athée? Et pourquoi? 

S’il y avait un dieu, disait le philosophe Nietzsche [Schopenhauer], je n’aimerais pas être ce dieu, la misère du monde me déchirerait le cœur. Mais la seule excuse du dieu c’est qu’il n’existe pas. Malgré les livres charlatanesques à succès des frères Bogdanov, la science moderne réfute toute idée de dieu.

 

Pour vous, qu'est-ce que la laïcité? 

Evacuer la religion de la sphère publique, la privatiser : la religion chez elle, l’Etat chez lui, comme disait Victor Hugo. Légiférer sans tenir compte d’aucune religion. Le primat de la citoyenneté. C’est le croyant qui doit s’adapter aux institutions et non pas le contraire. Comme c’est le cas déjà en Europe.

 

Est-elle menacée (en France) et pourquoi?

Rien n’est acquis définitivement. Les menaces sont explicites, et certains hommes politiques et hommes médiatiques capitulent, refusent de voir le danger, pourtant visible à l’œil nu. Les trois grandes sectes dites monothéistes dominantes se liguent tactiquement contre les droits universels de l’Homme, contre la séparation. Elles ont un ennemi commun à abattre : la laïcité à la française. Bruxelles des députés ne porte pas dans son cœur cette laïcité, nous allons voir dans les mois à venir des concessions assassines aux religions et surtout à la plus fortunées d’entre elles : l’islam. Mais si les autres religions ont presque digéré leur défaite, l ‘islam aidé par des lâchetés de tous genres, ne veut pas abdiquer.

 

Vous avez écrit de nombreux ouvrages, de quoi parlent t-ils? 

J’ai essayé de réfuter les thèses de tous ceux qui répètent que l’islam est réformable et pourrait être compatible avec la démocratie et la vie moderne. Le problème crucial du monde musulman réside dans son intelligentsia. Ces intellos hypocrites et intéressés dans leur majorité qui n’arrêtent pas de faire l’apologie de l’islam et de ses Cheikhs ignorants, parfois fascisants. Dans mes deux livres écrits en français "L’impasse islamique, la religion contre la vie" et "L’islam vrai visage de l’islam" j’ai essayé de poser différemment le problème, j’ai questionné l’islam lui-même, pas ses intégristes comme nous ont habitué des islamologues français et intellos arabes. Des études financées par le pétrole islamique. Ces plumitifs qui n’ont jamais voulu voir une quelconque connexion entre l’islam et son fondamentalisme. Ces gens-là font partie du problème, ils le cultivent, le pérennisent consciemment ou inconsciemment.


zanaz hamid 1

 

Est-ce que vous pensez que toutes les religions sont identiques sur le fond? C'est-à-dire la soumission des êtres humains à des dogmes et des clergés?

Évidemment, elles ne sont que des sectes qui ont réussi à recruter des millions de gens. Les religieux ne sont que des gourous. L’islam ne s’en cache même pas : Islam veut dire soumission.

 

Est-ce que, pour vous, les religions représentent un danger, et pourquoi? 

Par leurs récits, leurs cultes, leur irrationnel, les religions infantilisent ses adeptes et particulièrement les femmes. En Islam, la femme est considérée comme mineure à vie. Mais le plus grand danger, c’est la guerre, la haine et la concurrence entre les religions.

 

Que pensez-vous des évènements, suite au Printemps arabe, en Egypte?

Ce pays souffre d’un cancer incurable depuis la création de la confrérie des frères musulmans dans les années 20. Cette organisation intégriste ne laisse jamais la démocratie s’installer dans le pays. Tout simplement parce que cette "démocratie" est contraire aux fondamentaux de la religion islamique. Je n’exclus pas une guerre civile ou une partition du pays, vu la présence de plus de 10 millions de chrétiens sur le sol égyptien. Pour être franc, ce pays est un grand problème, et je ne vois aucune solution ni dans le moyen terme, ni dans le long terme. L’élection d’un islamiste de la secte des Frères est une catastrophe pour l’Egypte et pour toute la région. Quel serait l’avenir des coptes ?

 

Et en Tunisie et Libye? 

Le cas de la Tunisie est moins grave, il y a déjà des laïcs dans ce pays. Ils ne se laisseront pas faire facilement. Quant à la Libye, rien ne pourrait éviter l’instauration d’un régime obscurantiste. En tout cas, il serait la continuation du régime de Kadafi, qui avait commencé déjà de pratiquer la charia islamique depuis belle lurette.

 

Que pensez-vous de la situation en Syrie?

C’est un régime dictatorial, familial et sectaire. C’est une minorité de chiite alaouite qui gouverne par le fer et le feu depuis 4 décennies. On assiste aujourd’hui à une guerre de religions entre sunnites et chiites, les premiers sous contrôle de l’Arabie saoudite, les second poussé par l’Iran. Et tout cela au dépend du peuple syrien. Voilà on revient aux méfaits de la religion.

 

Pourquoi l'Algérie et le Maroc n'ont pas connu de printemps arabe? 

Printemps, je ne crois pas ! Ce qui s’est passé, c’est la moindre des choses. Revendiquer sa dignité, dire non aux castes qui pillent son pays, demander un minimum de partage des richesses, ce n’est ni un printemps ni un hiver au XXI siècle ! Personnellement, je trouve que c’est un peu tard même. Quant au Maroc et l’Algérie, les révoltes ne se sont jamais arrêtées. Par une tactique démocratiste, le Roi a installé ses islamistes au pouvoir au Maroc pour anticiper les colères populaires décisives. En Algérie, les islamistes ont islamisé la société algérienne. A cause de leur violence inouïe durant toute une décennie, les algériens ont vécu l’enfer , ils ne veulent plus s’aventurer dans des soulèvements qui pourraient aller vers une autre guerre civile.

 

Pensez-vous que l'islam radical représente un grave danger pour Europe? 

Sans aucun doute. L’actualité dément toutes les analyses hypocrites qui nient la réalité de l’islamisation radicale en Europe et minimisent les dangers religieux.

 

Y’a-t-il un retour du religieux et de l'intégrisme musulman (parmi les jeunes nés en France), si oui comment l'expliquez-vous?

Ce "retour" est une bombe à retardement, elle éclatera dans la gueule de tous ceux qui n’osent plus dire non aux agresseurs de la République, ceux qui financent les religions par l’argent du contribuable, ceux qui ont abandonné des quartiers entiers aux radicaux islamiques.

Quant à l’explication, elle réside dans l’essence de l’islam lui-même. Cette religion n’a pas connu une défaite sérieuse comme le christianisme. Tous les musulmans considèrent le Coran comme une dictée divine, donc intouchable. A partir de là, la foi islamique entre inéluctablement en collision avec la société moderne. Musulman ou citoyen ? Le musulman est condamné à choisir entre ces deux inconciliables !

Exemple entre mille : l’examen critique du statut de la femme dans le corpus juridique islamique est condamné par tous les musulmans !


Zanaz hamid 2

 

« En France, critiquer le christianisme est souvent de bon ton. Voire progressiste. Par contre, dès que l’on touche à l’islam ou à la religion juive, il en va tout autrement. Les accusations pleuvent, alors, drues. Islamophobie, racisme, antisémitisme. Ben tiens ! 

Dans ce paysage bétonné de la critique à géométrie variable du religieux, les libertaires, ces mécréants qui ont le « ni dieu ni maître » tatoué à l’âme, font une fois de plus, une fois encore, désordre. Pour eux, toutes les religions, sans exception aucune, constituent des insultes à l’intelligence qu’il convient de combattre en tant que telles.

Disons-le tout net : ce livre assassine l’idéologie islamique comme jamais encore. La critique y est sans insulte, mais radicale, totale, implacable, féroce. Elle a la précision du scalpel d’un médecin légiste autopsiant un cadavre. Certaines bonnes âmes, de celles « munichoises » qui tentent depuis toujours de passer entre le mur de la collaboration et l’affichette de la Résistance d’avant la 25e heure, ne manqueront pas de trouver le propos excessif. Que le diable les emporte !

Critiquer l’islam, aujourd’hui, en France, relève du devoir pour tous les esprits libres et pour tous les révolutionnaires. Comme le dit l’auteur, il faut appeler un chameau un chameau, et, donc appeler ceux qui adhèrent à l’amputation, à la circoncision, à la flagellation, au statut inhumain des femmes, etc., des obscurantistes religieux fascistes. »

 Michel Onfray     

 


Merci à Patrick et Mustapha

19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 17:36

 

Voici l’intervention d’Anne-Marie Delcambre - « docteur de troisième cycle de l’Université Paris-IV en études islamiques, docteur d’État en droit et agrégée d’arabe classique, professeur d‘arabe littéraire, auteur de nombreux livres et articles sur Mahomet et l‘islam« - sur la WebRadio Rockik.com. 

Ses propos sont accompagnés de photos, de vidéos et des extraits de textes fondateurs d’islam : Coran et Sunna (Hadith).

 

 

« Ce que je voudrais vous faire comprendre, c’est que les gens qui sont qualifiés d’islamistes n’ont pas inventé les textes, n’ont pas trouvé leurs idées dans une pochette-surprise. C’est le même Coran, c’est le même prophète qui sert de modèle à tous les musulmans. « 

Anne-Marie Delcambre    

____________________________

 

« ... et afin qu’Allah purifie ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants. » [Sourate III, Verset 141]

 

« Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes, Puissant et Sage ! » [Sourate IV, Verset 56]

 

« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes » [Sourate V, Verset 51]

 

« Les Juifs disent : « Uzayr est fils d’Allah » et les Chrétiens disent : « Le Christ est fils d’Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils (de la vérité) ? » [Sourate IX, Verset 30]

 

« Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d’Allah. Allah est Puissant et Sage. » [Sourate V, Verset 38]

 

« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès. » [Sourate XXIV, Verset 31]

 

« Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme [et quand] vous le voulez et oeuvrez pour vous-mêmes à l’avance. «  [Sourate II, Verset 223]

 

« Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! » [Sourate IV, Verset 34]


Le Saint Coran, Albouraq, 2008, Liban    

 

Coran rose

 

« … le Coran n’est pas l’œuvre d’un être humain qui traite d’un sujet bien déterminé. C’est plutôt le Livre d’Allah qui englobe des questions très variées… »

« Comme le Saint Coran a été un Livre inaltéré et révélé par le Tout-Sage, le Très-Digne de louange, son application stricte et intégrale procure au fidèle la dignité dans ce monde et la félicité dans l’Au-delà. » [Introduction, p. 9]

 

 

 

Islam - fin XVIIe siècle ; mot ar. signif. « soumission à Dieu, résignation »

[Dictionnaire étymologique et historique du français, J.Dubois, H.Mitterand, A.Dauzat, Éditions Larousse, 2007]

      

1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 09:17

 

"On ne peut pas ne pas être consommateur. On est obligé de consommer. Donc, à l’évidence, quand on a le choix, mieux vaut choisir de le faire de manière éthique. Qui pourrait penser l’inverse ? Et quand on a à choisir entre deux produits ou trois, on doit pouvoir, si l’on est informé, en choisir un qui produira des effets éthiques. Seul, un produit n’induit pas de conséquence mesurable, sinon sur l’image de soi du consommateur ; associé, en groupe, collectivement, l’effet peut se révéler redoutable et dévastateur…"

Michel Onfray 

      ce-qui-nest-pas-donne-est-perdu

 

Depuis plus d'une année d'existence, notre site, Banquet avec Onfray, diffuse la pensée philosophique de Michel Onfray. Tous ceux qui sont intéressés, qui l'aiment, qui le découvrent, qui s'interrogent trouvent sur ce blog l'ensemble de ses créations et interventions presse, audio, vidéo. Nous faisons un travail sérieux, nous l'espérons, honnête, qui nous demande beaucoup d'investissement, pour lequel nous recevons parfois des remerciements, mais également du mépris.

 

Nous n’avons pas travaillé en collaboration avec Michel Onfray. Nous nous sommes contentés anonymement de promouvoir sa philosophie dans un esprit de liberté et de partage parce que nous aimons ce qu'elle tend à vulgariser. Jamais nous n'avons incité sur Banquet avec Onfray à une quelconque illégalité, nous dirions même que c'est exactement le contraire puisque nous avons fait de la publicité gratuite et de la promotion pour tous les éditeurs de Michel Onfray, sans qu'aucune rétribution ne soit, bien entendu, envisagée. Notre but a toujours été de promouvoir.

 

Pourtant, fin janvier, l’éditeur phonographique de Michel Onfray nous a contacté afin que nous supprimions les liens concernant l’écoute des conférences vers France Culture, « Le freudisme hérétique », (cela lui a été "signalé par l'administration de Michel Onfray" - on l'apprendra plus tard). Nous n'avions fait que reprendre en toute bonne foi les liens encore valides circulant sur le net, alors que nos podcasts, qui provenaient de France Culture, nous avaient été signalés périmés. Après plusieurs échanges de mails, nous avons supprimé ces liens. On ne va pas pourrir en prison, dans des cachots pour quelques malheureux podcasts, quand même… 

 

Quel ne fut pas notre étonnement, lorsqu’au mois de mars, les mêmes éditions nous ont demandé de retirer de notre site encore deux conférences : "Le rire de Démocrite" et "Le post-anarchisme expliqué à ma grand-mère". Alors là ! C’est pourtant à l’invitation généreuse du site ventscontraires.net, site dynamique, sympa, intéressant, qui collabore avec le Théâtre du Rond-Point, que nous avions rédigé les articles en question. De plus, l’intégralité du Rire de Démocrite se trouve sur You Tube, accessible à tous. Alors, pourquoi nous ? Nous ne comprenons plus.

Après échange de quelques mails, nous conservons en fin de compte notre bien aimé Démocrite, qui est "issue du théâtre du Rond-Point, donc ne pose pas problème". Puis on nous demande à nouveau de ne plus la diffuser. Le partage est désactivé. Mais Démocrite rit encore sur You Tube. Nous ne savons pas s’il a le droit…

Quant aux anarchistes si durement incriminés, nous insérons désormais des liens directs vers le site ventscontraires qui, après l’intervention des éditons phonographiques, a été obligé de désactiver, là aussi, le partage de ces vidéos.

 

Quelle est la valeur sociale, sociétale et culturelle du travail bénévole lorsqu'il est fait dans le seul but de vulgariser de grands philosophes tel que Michel Onfray ? Malgré toutes ces mésaventures sommes-nous prêts, consciencieux soldats lilliputiens, à repartir comme en 40 ? Pas sûr car nous sommes las de devoir nous défendre continuellement en tentant de faire un travail de qualité. Les meilleures volontés s'épuisent. 

 

Nous remercions donc « l’administration de Michel Onfray » pour sa vigilance et son attention bienveillante à notre égard. Nous nous excusons auprès de Frémeaux & Associés pour d'éventuelles pertes financières subies et occasionnées par quelques liens vers certaines conférences donnés sur notre site ; néanmoins, nos impressions et nos intentions étaient tout autres. Nous comptons sur l’indulgence et la magnanimité de tous. Pour ne pas gêner la propagation de la philosophie hédoniste, athée, féministe, «post-anarchiste» que l’on affectionne tout particulièrement, nous avons décidé d’arrêter l’activité de ce blog. 


Tout ce qui n’est pas donné est perdu, dit le proverbe indien. Nous laissons donc nos 217 articles, ainsi que nos deux chaînes vidéo, notre travail « d’archives » (mais pas seulement) effectué bénévolement en vue de partage, et le plus souvent avec plaisir, depuis presque un an et demi - à tous les internautes, à ceux qui découvrent ce blog, à ceux qui n’ont pas eu  le temps de lire tous nos billets, à ceux qui aiment revenir sur certains points, comparer, réinterpréter… 

 

Nous ferons tout notre possible afin de ne pas vous infliger la présence de la publicité sur nos pages, publicité qui envahit les Over-Blogs dès qu’un site interrompt son activité régulière. Nous publierons donc un petit billet de temps en temps pour faire disparaître de notre banquet cet envahisseur avide. Il n’est pas question qu’il s’installe chez nous profitant de notre absence. 

 

Nous tenons à remercier chaleureusement tous ceux qui nous ont soutenus et aidés dans ce projet, nos soutiens du départ (Monica - fougueuse et attachante, Jean-Claude - rationnel féministe carpe diem) ; les arrivés en cours de route (nous pensons particulièrement à Frédéric qui a oeuvré pour ce blog), ceux qui n’ont fait qu’une «saison» (sympathique Bruno, Cordroc’h «vitaliste») ou un seul sujet (Yorick, spécialiste de la psychanalyse) ; les « méchants » qui aiment les insultes, peu nombreux mais sous des pseudos différents ; tous les commentateurs passés, présents, nouveaux, les indécis ; les blogs amis qui ont mis Banquet avec Onfray en lien sur leur propre site...

Nous remercions le professeur de philosophie Serge Provost pour ses «saveurs québécoises». Nous espérons qu’il acceptera que son nouveau texte en préparation sur l’« Admiration » soit encore publié sur ce blog, plus tard. La vulgarisation de qualité, la généreuse et joyeuse transmission du  savoir, le Professeur en a l’habitude. Nous lui en sommes reconnaissants. 

 

Les commentaires restent ouverts. Vous pouvez parler entre vous, échanger, poser des questions, proposer les sujets de discussion. Vous en ferez le forum animé ou un mur de silence. C’est à vous de voir…    

 

Avant de nous dire adieu, faisons l’amour... 


 

... et sourions ! Nous nous sommes rencontrés sur le blog d’Eduard : michel-onfray.over-blog.com, quittons-nous donc avec lui, ou plutôt avec ses phrases devenues cultes :

"La différence entre Michel Onfray et Albert Camus serait-il seulement le soleil ? 

Le rôle de la tuberculose (à 17 ans) sur le philosophe Camus ? Ou quand on sait que l'on ne va pas vivre longtemps ? 

Supprimer la politique pour la remplacer par la morale, n'est-ce pas "un peu court jeune homme" ?

Relation entre Sartre et Camus ? La fin de leur "fiesta" intervient à quel moment ?"

Notre « fiesta » se termine à ce moment-là… 

     

Bien à vous,      

Banquet avec Onfray,

Constance, Ewa et Marc, une bande criminelle d’anarchistes anonymes, en association avec l'arrière-grand-père Démocrite et des pervers hérétiques freudiens 


      3504437555 8b43638ded z

 

Published by quatuor - dans Daubes et salades
commenter cet article

Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos