Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 12:24

 

mali-france-guerre-L-fveyLN.jpeg

L’analyse de la guerre au Mali proposée par Michel Collon, journaliste indépendant belge, sur son site Investig’action, me semble particulièrement intéressante, bien qu’elle puisse évidement être plus ou moins discutable.

Michel Collon y dévoile les mécanismes des médiamensonges. Comment les repérer?


D’après lui, il existe cinq principes incontournables de la propagande de guerre systématiquement utilisés dans les médias :

 

 

 

 

1. Cacher les intérêts économiques des multinationales et des gouvernements sous une présentation noble et désintéressée comme par exemple : arrêter une menace terroriste, faire régner la paix, établir la démocratie, etc.

La guerre au Mali, vu la position stratégique de ce pays, est, selon le journaliste, une guerre menée pour l’or, l’argent, le gaz, le pétrole et l’uranium, pour le contrôle de toutes les ressources de la région, dans l’intérêt des grandes firmes comme Bouygues, Areva, Alstom, Suez…   

2. Cacher l’histoire - tout le contexte nécessaire à la compréhension des enjeux - afin d’imposer une version biaisée.

Concernant Mali, il s’agirait des « crimes » de la colonisation française qui devraient être, selon le journaliste, enseigner à l’école.   

3. Se faire passer pour une victime ou pour celui qui vole au secours des victimes, des gens formidables qui se battent sur le terrain.

La France a été appelée à l’aide par le président intérimaire qui n’avait pas le pouvoir légitime de le faire, et elle a été appuyée par les dirigeants des États d’Afrique occidentale, marionnettes qu’elle-même avait installées au pouvoir.       

4. Diaboliser l’adversaire - faire peur pour escamoter la réflexion.

Pour Michel Collon, il n’est bien évidemment pas question de justifier les exactions commises au Mali par les fanatiques islamistes, mais d’analyser les causes, les responsabilités de l’Occident dans la montée de l’islamisme. Il souligne ce paradoxe : la France s’allie au Qatar et à l’Arabie Saoudite pour renverser les régimes laïques et laisse ses alliés financer et armer les mouvements salafistes. 

5. Monopoliser l’information - empêcher le débat ou le diriger vers le faux débat.

Les points de vue différents sont exclus des médias. On n'a pas parlé de la manifestation populaire à Bamako contre l‘intervention française, du dirigeant du parti radical de gauche, Oumar Mariko, qui a pris position contre l‘intervention, de l’ancienne ministre de la culture du Mali, Aminata Traoré, qui a lancé en novembre dernier la pétition contre la guerre…, etc. Quant au faux débat, la question qu’il serait judicieux de nous poser, selon Michel Collon, ce n‘est pas : est-ce que nous, les Européens, nous allons gagner ou pas, est-ce qu‘il y a un risque d‘enlisement?, mais : est-ce moral d’aller faire la guerre dans des pays africains pour contrôler les richesses et garder le déséquilibre entre riches et pauvres au niveau international? 

En conclusion, il n’y a pas de guerre propre, c’est toujours les peuples qui en font les frais. Cette guerre est contre les Africains, contre les Européens, au service des 1% de riches qui dirigent la planète. 

 

« Les grands ne sont grands que parce que nous sommes à genoux : levons-nous ! » 

Etienne de La Boétie, Discours de la servitude volontaire     

 

__________________________________

 

 

Michel Collon a également participé au débat sur le même sujet : « Irak, Afghanistan, Libye, Mali : toujours la même guerre? » dans l’émission de Frédéric Taddeï « Ce soir ou jamais » (janvier 2013).

 

______________________________

 

 

Cette vidéo, où Michel Collon interviewe les Maliens lors d’une timide manifestation à Bruxelles le 2 juin 2012, prend une nouvelle dimension dans la perspective de la guerre actuelle.

        ____________________________

 

A consulter également quelques voix discordantes qui ont brisé le consensus national des premiers jours va-t-en-guerre :  Jean-Luc MélenchonNoël MamèreDominique de VillepinEva Joly.

 

Merci à Marc    
 

Partager cet article

commentaires

R. 12/12/2013 02:25


Michel Onfray était bien sympathique jusqu'à maintenant...


Mais là ce n'est plus très drôle ... pour mémoire Michel Collon a dit les choses les plus absurdes sur le très sympathique Bachar Al Assad ...

Ewa 30/04/2013 15:35


Une autre vision - pas française, pas officielle et pas militaire - de la guerre au Mali. 


Un court entretien avec une femme de gauche, ancienne ministre de la culture malienne, pas islamiste ni terroriste mais au contraire, pacifiste, Aminata Traoré, à qui on a refusé dernièrement un
visa d’entrée en France (invitée en Allemagne, elle devait aussi donner une conférence à Paris et à Lille).


Les gentils islamistes très intellectuels du Qatar ou de l’Arabie Saoudite, les amis de la France et les pacifistes financiers des salafistes, n’ont probablement pas les mêmes difficultés…


http://www.michelcollon.info/Aminata-Traore-la-militarisation.html

Ewa 04/02/2013 10:44


Thermopyles, 


Effectivement, votre analyse et vos interrogations s’accordent parfaitement avec la position critique de Michel Collon.  J’ai lu avec intérêt vos articles, j’espère que nos lecteurs
également. Merci beaucoup.  


 


Pour les intéressés, ce billet fait, entre autres, l’objet d’un débat sur le forum Le Monde.fr. (une fois sur le
site, cliquez sur « Cliquez ici« ). Pour ceux qui pensent que ne pas être favorable à la guerre ou être conscient des mécanismes de la propagande de guerre signifie être un ami des
islamistes, je conseille nos deux billets : « Islam - rires et châtiments - textes à l’appui » et « Hamid Zanaz -L’islamisme, vrai visage de l’islam ». Voir éventuellement la position de Michel Onfray, grand ami des islamistes, contre la guerre au Mali.  

Thermopyles 03/02/2013 16:20


Enfin !


Enfin une opinion anti-guerre du Mali qui ne soit pas la répétition inlassable des mêmes commentaires, des mêmes images, des mêmes idées toutes formatées d'avance. Enfin une explication
"élaborée" de ce conflit qui sort de la simple description "marxiste" des intérêts de l'Occident. Pour ma part, j'ajouterai une autre dimension: celle de la "satisfaction" de l'opinion
majoritaire, l'opinion de plus de 75 % des Français qui doutent de la volonté des musulmans à être tolérants, et des 44% qui considèrent que ce sont des intégristes. Pas étonnant que le simple
fait de dire que l'on va "détruire les terroristes" soit fédérateur ! Voilà plus de six mois que je me bats pour cette analyse: jusqu'à aujourd'hui, je me sentais un peu seul ...


http://blog.thermopyles.info/tag/Mali


 

Léonie 26/01/2013 23:50


Voilà un homme extrêmement lucide!!!!

Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos