Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 11:00
  Affiche-2011-web
       
    Michel Onfray fut l'invité du Festival APART, un festival international d'Art Contemporain se déroulant au coeur de la Provence, les Alpilles, du 07 juillet au 17 août 2011. 
 
           
             APART etienne-bossut    pabloreinoso    viallat
 
     L'occasion d'une conversation entre Ben, Gérard Fromanger et Michel Onfray, débat tenu par Ariel Kyrou de la revue politique, artistique, philosophique, Multitudes.  
         
       benexagere
 
Petit ajout, le site de Ben, où je vous invite à cliquer sur la droite, Mes newsletters, puis Ben à Nice et à St Rémy, description subjective de ce Festival avec un compte-rendu de la conversation. "Je suis content de moi, j'avais peur de ne pas faire le poids mais les arguments d'Onfray contre les langues minoritaires n'ont pas fait mouche ni semé le doute dans mon cerveau. Il est trop confus et manque d'arguments pour contredire les axiomes de base de l'ethnisme. Je vais lui envoyer mes livres. Ps j'aimerai que Sylvie Bouloud m'envoie une copie du film du débatNous aussi, on veut bien que Mme Bouloud nous envoie une copie du débat parce que je sens une très grande mauvaise fois dans ce résumé.
   

 
 
Gérard Fromanger, ami de Michel Onfray, est l'objet d'une rétrospective au musée Estrine de Saint-Rémy-de-Provence intitulée L'écharpe d'Iris (1955-2011).
   
fromanger 01
    
                      P1000974    GFromanger1

 

"La liberté des autres étend la mienne à l'infini" Michel Bakounine

 


 
 
Ce jour-là, brève rencontre entre Thierry Aymès et Michel Onfray. Il lui indique connaître le travail de Thierry Aymès et l'invite à le tenir au courant de l'évolution de ses initiatives. Il est solidaire de toutes les démarches susceptibles de faire sortir la philosophie de son "ghetto".
 
 
 
Thierry Aymès a mis en ligne une vidéo critique sur le pouvoir et plus particulièrement celui qu'a eu Michel Onfray lors de l'entrevue à St-Rémy-de-Provence. A vous de juger

 

     
« L’art contemporain exacerbe cette radicalité intellectuelle dans/de l’art. De sorte que le regard naïf d’un sujet inculte transforme l’œuvre en pitoyable production dépourvue de signification. Si la moitié du chemin est faite par l’artiste, l’autre doit être effectuée par le regardeur. […] Pour autant, le divorce entre grand public et art contemporain n’est pas dû au seul public car nombre d’"artistes", sous prétexte de conceptualité, oublient qu’un demi-chemin leur est imputable et produisent des œuvres dépourvues de sens, d’intérêt, d’intelligence, de signification. Miroir du nihilisme oblige, leurs productions trahissent moins une radicalité signifiante qu’une asthénie dominante. »
Michel Onfray, Manifeste hédoniste, Esthétique, p.30
 
Constance
(avec la participation de Marc et Ewa en guest star :~))

Partager cet article

commentaires

constance 01/08/2011 18:14



Thierry Aymès a réalisé une petite vidéo que nous avons rajouté dans l'article et aujourd'hui, celle-ci http://www.youtube.com/watch?v=x1UceZ31bMc à écouter :-)



marc 12/07/2011 22:26



bonsoir au revenant ;)


pas trop de renouveau parmi les commentateurs certes


mais voila grace a quoi aussi on tient bon jean-claude  -les notes d’over-blog prouvent qu'il y a pas mal des gens que notre blog interesse (donnees d'aujourd'hui)


1) le blog de michel onfray  43/100


2) le blog de E  69/100


3) notre petit banquet  78/100



SERLET Jean-Claude 12/07/2011 21:56



M'sieur, M'dame du quatuor je vous salue bien bas et sans chapeau devant votre prouesse : sans vous émousser devant le peu de renouveau parmi les commentateurs vous avez tenu bon. Continuez pour
notre et votre bonheur !


Quant à l'art contemporain il fut toujours le lieu de prédilection des gogos et des margoulins en tous genre : la littérature foisonne de ces personnages !


Seul le temps permet de décanter et de séparer  ce qui est songe-creux de ce qui est  réelle création combien d'années pour voir Van Gogh reconnu? combien de mois pour voir une oeuvre
louangée par force spécialistes finir en tant qu'entretenue par l'Etat mécène pas toujours judicieux dans ses choix ?


D'azccord avec MO la faute incombe tant à l'artiste qu'au spectateur. Que les premiers évitent les discours abscons et que les seconds fassent preuve et d'humilité et de curiosité sans jamais
étouffer une sensibilité première.L'art s'en portera mieux en évitant la spéculation financière et le snobisme



Frédéric 12/07/2011 15:49



Belle performance, félicitations ! Pas facile de tenir sur la durée



marc 12/07/2011 14:12



c’est notre 100e article ! qui l'aurait cru :)



Frédéric 12/07/2011 13:14



Merci trio.


Ariel Kyrou a beaucoup oeuvré lors des débuts de l'Internet français, et notamment l'internet musical : il éditait de gros sites de contenu de qualité (l'école
Jean-François Bizot), et a favorisé l'émergence de la culture techno. Je l'ai croisé à nouveau en écoutant cette
émission de Place de la Toile : Le Dieu Google. Il était visionnaire. Je ne saurai dire
s'il l'est encore. 



Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos