Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 10:00

 

essEtatsGeneraux3 Les états généraux de l’économie sociale et solidaire vont se tenir le 17-19 juin 2011 à Paris. C'est une grande manifestation festive et citoyenne qui mobilise l’ensemble des acteurs de l’Économie sociale et solidaire (ESS) et comporte :  conférences et débats, expositions, vidéos, exemples concrets de projets réussis, marché solidaire qui fait découvrir des produits et services issus de l’économie sociale et solidaire.

Dans ce cadre, le 18 juin aura lieu la diffusion du film documentaire de Olivier L. Brunet "Retrouver le goût" (2007) sur L’Université populaire du goût d’Argentan, précédée ou suivie de l’intervention de Michel Onfray. Nous invitons ceux qui sont loin de Paris à (re)voir ce documentaire.


 

"L’idée du film est venue naturellement, dans la continuité du "Plaisir d'exister". Fin 2006, Michel Onfray m’avait proposé de l’aider dans l’une de ses œuvres : l’Université Populaire du Goût qu’il venait de créer sur ses terres d’Argentan. Son concept était de faire venir des chefs étoilés à Argentan pour donner un cours de cuisine en public (dans la triste salle polyvalente de la ville, qui peut contenir jusqu’à 700 personnes sur deux niveaux), en leur demandant de travailler chaque fois sur un légume particulier. Et pas n’importe quel légume : un légume « oublié », tels ceux cultivés dans une parcelle spécialisée des Jardins dans la Ville, structure locale de réinsertion sociale gérée par un ami de Michel, l’ex-ouvrier et syndicaliste Jean-Luc Tabesse.

 Il s’agit de leur apprendre à se re-socialiser et à tenter de se ré-insérer dans le monde du travail (et non pas à devenir jardinier) en cultivant la terre. Le produit de ce travail est vendu au public en saison, par les ouvriers eux-mêmes, et le bénéfice de cette vente est réinvesti dans l’équipement du jardin.

 Pour Michel, faire venir les grands chefs permettait de faire d’une pierre trois coups : offrir aux argentanais un spectacle aussi divertissant qu’instructif, à l’image des conférences de l’Université Populaire de Caen ; les sensibiliser à la cause des Jardins dans la Ville, en focalisant l’attention sur cette initiative de réinsertion ; donner aux « gens de peu » qui travaillent aux Jardins une visibilité et une reconnaissance qu’on ne leur accorde pas spontanément. Michel disait surtout (comme dans le film) que l’idée lui était venue parce que la plupart des « ouvriers » qui quittaient les Jardins après leur(s) stage(s) se voyaient attribuer un panier de légumes, et qu’en général ils ne l’emportaient pas, faute de savoir comment les cuisiner. Et qu’il suffisait leur apprendre. Le concept a le mérite d’être simple, et de faciliter la communication autour de l’évènement."

Olivier L. Brunet  

_______________________


"La brutalité du libéralisme n’existe que par l’acquiescement de ceux qui le subissent. En viendraient-ils à refuser leur collaboration que cette forteresse deviendraient un tas de pierres sèches. [...]  Certes ce refus gagne à ne pas être solitaire : car la puissance et la domination libérales disposent des moyens de ramener à la raison le rebelle isolé, vite écrasé, pulvérisé et remplacé. [...]  On doit se concerter, associer des forces, augmenter les chances de faire triompher son idée [...]  La somme des énergies additionnées et conjuguées des nains de l’île de Lilliput réussit à terrasser le géant Gulliver. Une multiplication de liens fins, une prolifération en réseau des petites actions ajoutées, une toile d’araignée libertaire peut endommager un mécanisme élaboré de longue date. [...] La nature même des micro-fascismes oblige à des micro-résistances."

Michel Onfray, "La puissance d’exister", §Une pratique de résistance  

Ewa  

Partager cet article

commentaires

constance 20/06/2011 20:16



Bonjour Patrick et bienvenue :-) heureuse que vous ayez vu que c'est notre différence dans ce quatuor qui fait notre force



Ewa 19/06/2011 23:17



N’exagérons rien, ça ne va pas jusque-là. Un minimum d’humour, d’esprit et de style suffit.


 


Je me suis légèrement trompé dans le dernier lien, voilà un autre (on reste sur le même blog)


http://lesfilmsducol.com/?page_id=279



Patrick Cressain 19/06/2011 21:54



Je dois être sadique, j’y prends un malin plaisir…


Alors, le con doit être grand ?



Ewa 19/06/2011 21:11



Bien sûr que je m’en fous. Comme matière à portrait, c’est sans aucun intérêt et ça manque cruellement d’esprit. Je n’ai pas de temps à perdre. En plus, je ne m’attaque pas à une pauvre femme qui
doit être déjà bien seule et malheureuse comme ça, ce n’est pas la peine d’en rajouter. Vous êtes des sadiques, Marc et Patrick Cressain (bienvenue quand même ;~)).


 


Lisez plutôt la suite des commentaires de Olivier L. Brunet. Moi, je suis restée sous le charme de cette personnalité très intéressante, avec le rapport à Onfray assez complexe et ambigu. Voilà
ce qu’il vaut la peine.


 


http://banquetonfray.over-blog.com/ext/http://lesfilmsducol.com/?page_id=270



marc 19/06/2011 14:01



je n’arrete pas de le dire mais la specialiste de diner de con s’en fout completement ;) 



Patrick Cressain 19/06/2011 13:22



Excellent ! Pourquoi ne pas mettre ces perles type "bête et méchante descendante des extraterrestres" dans votre dîner de cons que j‘ai lu hier?



marc 19/06/2011 12:41



Bon alors L’amour l’amour l’amour du prochain (la même source)


Vous vous faites un plaisir d'enlever mes coms. bien vous en fasse. Enlever encore celui là si
ça vous fait plaisir. Je maintiens que votre blog n'en n'es pas un , c"es la première fois que j'ai affaire des gens aussi bêtes à manger du foin. Effectivement vous descendez de l'animal, vous
ne vous êtes pas trompés sur ce point là. Rassurez vous je commenterais autant de fois que vous enlèverrez mes coms sans explication entre gens intelligents, pour l'instant vous démontrez le
contraire. Vous allez devoir trouver un moyen pour m'empêcher de commenter.





XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX


VVVVVVVVVVVVVVVVVVV


NNNNNNNNNNNNNNNNNKKKKKKKKK



Patrick Cressain 19/06/2011 12:16



Ah, la fameuse théorie du complot. Chut, n’en parlons pas, c’est top secret !



marc 19/06/2011 10:52



bonjour patrick


dans cet article c‘est normal , c’est ewa qui les a choisies 


moi je parlais des citations de ce genre


 


"L'obscurantisme concerne notre bonne vieille planète, quand à la lumière on n'est pas près de la voir poindre le bout de son
nez :


Pendant que nos scientifiques se vantent de certains d'exploits pour nous endormir ils en font d'autres dont ils ne nous parlent pas... TOP SECRET.


Sinon un petit lien un peu long mais sympa sur certains faits dont nos scientifiques, nos religieux, nos politiqus ont connaissance depuis très très longtemps, quand aux grandes puissances n'en
parlons pas, SECRET DEFENSE."


 


la source : les coms supprimés de la descendante des extraterrestres 



Patrick Cressain 18/06/2011 15:39



Bonjour le banquet


Vous avez tort, vos citations ne sont pas du tout assommantes, au contraire très intéressantes et judicieusement choisies. Quant aux sources c’est vrai, vous ne les oubliez pas.


Je pars en balade sur votre site qui me parait digne d’attention. 



Profil

  • quatuor
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc
  • Le blog de 4 amis réunis autour de la philosophie de Michel Onfray qui discutaient de la philosophie, littérature, art, politique, sexe, gastronomie et de la vie. Le blog a élargi son profil depuis avril 2012, et il est administré par Ewa et Marc

La publicité, peut-on y échapper ?

 

Je lave mon cerveau avec la pub  

 pub-2

La pub nous a été imposée par OverBlog. Pour désactiver les messages publicitaires ici et partout sur le Net, installez gratuitement en un seul clic Adblock Plus.


Recherche

Archives

Nos vidéos